Pour ceux qui ne connaissent pas la série Touchgrind, voici un petit cours de rattrapage. Le principe du jeu est de mettre le joueur dans la position d’un véritable skater sur sa planche en adoptant son point de vue.

Évidemment, l’écran de l’iPhone étant ce qu’il est, il est difficile d’y jouer avec ses pieds ce sont donc deux de vos doigts qui pendront place sur la planche, ce petit détail mis à part tout se passe comme sur un véritable skate.

Une fois le jeu lancé, le joueur est invité à se rendre dans le premier skatepark dans lequel il va apprendre à ‘rider’. Grâce à de petits tutoriels en vidéo suivi de mise en pratique, le skate n’aura bientôt plus de secret pour les joueurs de Touchgrind 2. Ollie, kickflip, grind et j’en passe, tous les tricks sont passés en revue. Reste ensuite à les mettre en pratique dans les autres modes de jeux.

sk8-2.jpg

Même s’il n’est pas obligatoire de compléter tous les tutos pour poursuivre, mieux vaut quand même y jeter un oeil pour être certain de ne rien manquer d’important.

Une fois les leçons de skate apprises et maitrisées, place au jeu, place au fun.

Même s’il faut un certain temps pour les maitriser, les commandes sont relativement simples. Lorsque les deux doigts sont sur la planche, celle-ci avance. Il suffit ensuite de lever et glisser pour réaliser les figures souhaitées. Puisque le jeu se veut très réaliste, les commandes se rapprochent le plus près possible des mouvements à faire sur un véritable skate. C’est bluffant de réalisme.

Au départ, un seul skatepark est disponible, il faudra donc réussir à débloquer les deux autres. Pour cela, il faut s’aventurer dans les différents modes de jeux et remplir les objectifs de points ou de figures qui sont données. Si certains sont très accessibles, d’autres demandent davantage de persévérance.

sk8-3.jpg

Au fil du temps, le joueur gagne donc de l’expérience et peut ainsi personnaliser sa planche, déverrouiller de nouveaux lieux, de nouveaux modes de jeu ce qui rend le jeu encore plus addictif.

Oui, le mot est lâché, une fois que l’on a commencé, difficile de s’en défaire. On veut aller toujours plus loin, toujours plus haut, faire davantage de points. On se dit : ‘bon, un petit dernier et puis après je me remets au boulot’.

Pour crâner devant les copains, il est même possible d’envoyer les vidéos de ses exploits directement sur Facebook, Twitter, ou YouTube. Voici un exemple de ma composition ;-)

Globalement, la prise en main du jeu n’est pas aisée pourtant, on arrive rapidement à prendre du plaisir. Puisqu’il faut jouer toujours plus pour débloquer de nouveaux éléments, il est parfois difficile de se défaire du jeu, mais, est-ce vraiment un souci.

Quoi qu’il en soit Touchgrind 2 est un jeu très réussi qui vient concurrencer l’excellent True Skate que nous avons testé ici. Si l’on doit comparer les deux, Touchgrind est un peu moins arcade que True Skate et également un peu plus réaliste bien qu’il ne faille pas faire avancer la planche. Le gros avantage de Touchgrind réside surtout dans le fait d’avoir su donner des objectifs au joueur qui ne doit pas simplement se promener. L’intégration de plusieurs Skatepark (3 pour le moment et un quatrième en préparation) est également une bonne chose.

Vous l’avez compris, Touchgrind est un excellent jeu pour qui aime les jeux de skate. Technique, mais pas trop, je ne peut m’empêcher d’y retourner encore un peu, mais, promis, apprès je retourne au boulot ;-)


Vous aimez ? Partagez !