Le jeu séduit déjà par son aspect graphique, bien réalisé, il propose ainsi des autos plutôt jolies, le tout dans des environnements, les arènes, aux ambiances particulièrement variées et typées. Du désert égyptien à la ville côtière en passant par la lune et son absence de gravité, on apprécie l’aspect dynamique des circuits. En particulier les décors que l’on écrase volontiers, d’autant plus que tout repousse rapidement !

crash-of-cars-saut-nature-iphone.jpg

Les bases de Crash of Cars

Le principe, on l’a évoqué, est simple : partir récupérer des pièces tout en attrapant les cadeaux qui renferment de quoi attaquer les adversaires ou se protéger. Les armes à la disposition des combattants sont nombreuses : lance-flamme (un must), boulets de canons, boule de neige qui va immobiliser les adversaires mais aussi missile guidé et plus.

crash-of-cars-boule-de-neige.jpg

Ensuite, récupérer un maximum de couronnes disséminées sur le circuit (elles sont échangées en fin de partie contre des pièces), permet d’obtenir de nouveaux véhicules et leurs améliorations. Mais attention, ici c’est le hasard qui fait sortir la voiture de la boule !

Les véhicules, très variés, sont classées par catégories, des standards aux légendaires forcément plus puissantes, mieux armées.

crash-of-cars-saut.jpg

Bref, c’est ne le cachons pas, l’objectif du jeu : avoir la voiture la plus efficace possible pour gagner les duels. Mais la variété des véhicules permet à chacun de trouver son bonheur selon son style. Le fou du volant pariera sur une voiture aux forts dérapages, tandis que le camionneur embarquera dans un camion de pompier capable de combattre les très dangereux lance flamme, sans oublier ma préférée : l’auto tamponneuse, à la fois rapide et super maniable, tout en étant minuscule et donc difficile à viser !

crash-of-cars-auto-tamponneuse.jpg

Les combats sont donc acharnés, les affrontements épiques et ceci d’autant plus que les couronnes ramassées s’accumulent et sont affichées sur la voiture. Et lorsqu’elle est détruite, les adversaires peuvent ramasser tout le butin. Autant dire que plus l’on en accumule plus on devient une cible de choix.

crash-of-cars-combat.jpg

Bref, vous l’aurez compris, survivre est impossible, reste à tenir le plus longtemps possible, battre pour ne pas se faire battre. Et c’est parti, de petite dernière pour récupérer les pièces manquantes en petite dernière, le jeu happe et prend, d’autant plus que les voitures récoltées au fur et à mesure changent la manière de jouer.

Vidéo Clash of Cars iPhone

Voici en vidéo les différents circuits, les armes en action et les différents véhicules (plus de 30) :

Au final, un jeu au but pas forcément clair au départ, qui comporte tout de même des niveaux, ceux-ci permettant d'améliorer les armes. Mais il s’avère rapidement prenant, assez varié pour occuper des heures et graphiquement agréable. Au chapitre des regrets, l'absence de support des manettes de jeu iOS MFi telles que celles-ci, mais cela rendrait sans doute les parties inégales !

Étant gratuit, la contre partie classique est celle de la présence relativement sobre, de publicité entre les niveaux, sachant que celle-ci permet aussi de récolter des pièces si on souhaite visionner des vidéos.

Conseils pour débuter à Clash of Cars

En terme de conseils pour ceux qui débuteraient suite à cette présentation, en voici quelques-uns :

  • Pour ne pas se retrouver de suite dans des affrontements violents, il est possible de passer en mode hors-connexion, cela permet de jouer contre l'IA du jeu, de quoi se familiariser avec les circuits, les armes et les emplacements de celles-ci
  • Même si l'on ne peut pas avoir plus de deux armes en sa possession simultanément (celle en cours d'utilisation, et une autre accroché derrière soi qui prendra le relai), il reste intéressant de passer sur les emplacements "cadeaux" pour les effacer, car s'ils sont inutiles pour soi une fois chargé, ils vont faire défaut aux adversaires en les empêchant de s'armer !
  • Pour éviter de se faire toucher par le missile auto-guidé, il faut tourner sur soi en rond assez longtemps pour qu'il explose avant de toucher sa cible (vous)
  • Lorsque vous croisez des croix vertes, jetez-vous dessus, elles réparent une partie des dégâts du véhicule, cela permet d'allonger sa durée de vie !
  • Sachez que l'on trouve des voitures héroïques et légendaires même dans les boules de la machine à boule la moins gourmande en pièces (100), même si les deux autres machines assurent de trouver ces voitures plus souvent.

crash-of-cars-bateau-pirate.jpg

  • Pour accumuler des pièces en plus grande quantité, pensez à repasser sur le jeu toutes les 6 heures, un cadeau est offert. Trois défis quotidiens sont également proposés avec des récompenses en monnaie. Enfin, en général à la fin d'une partie, il est possible de voir 2 vidéos (pas besoin de regarder, toucher l'écran ou autre, posez l'iPhone 30 secondes et reprenez le ensuite, cliquez sur La Croix et hop), chacune permet de recevoir 20 pièces, comme il en faut 100 pour avoir une voiture, en 2 ou 3 parties c'est bon !

A tester !

Le record de la rédaction en nombre de pièces récoltés sur une partie : 42 (une seule fois, un petit miracle !). Des scores plus élevés ?

Vous aimez ? Partagez !