D’ici 2020, les services de streaming vidéo tels que Netflix, Amazon Prime Video et potentiellement Apple, devront proposer, parmi leur catalogue de contenu, 30 % de productions « made in Europe ». Cette nouvelle réglementation a en effet été votée il y a peu par la Commission européenne. Le but est évidemment de mettre en avant le savoir-faire des différents pays de l’U.E. en matière de production audiovisuelle et de forcer l’investissement des géants américains du streaming sur le vieux continent :

La Commission européenne doit encore valider le texte de loi au mois de décembre. Mais selon la source, cela ne devrait pas poser de problèmes.

Une fois que la réglementation sera en place, les différents acteurs auront 20 mois pour respecter le quota. Précisément, chaque fournisseur de contenu vidéo, comme Netlifx ou Amazon Prime, devra justifier que 30 % de son contenu provienne :

  • soit de l’achat ou de la subvention de contenus créés en Europe
  • soit de la production de contenus créés en Europe

Roberto Viola, responsable des communications, contenus et technologies au sein de la commission, a précisé que Netflix se rapprochait déjà des 30 %. Comme exemple de ce type de contenu produit par le géant du streaming en Europe, on peut citer la série française Marseille, ou encore la série allemande Dark.

Viola précise alors que le quota veut pousser les différents acteurs à s’impliquer dans un processus déjà entamé de leurs côtés.

 

Il faut cependant noter que ces 30 % sont modifiables. Il s’agit d’un échelon minimum, augmentable à 40 % selon les volontés de chaque pays membre de l’UE. Enfin, la commission laisse la possibilité aux plateformes de se tourner vers le paiement d’une taxe supplémentaire supportant la production cinématographique dans les pays membres et évitant ainsi d’avoir à atteindre les 30 % de quota imposé.

Bien évidemment, si Apple se lance véritablement dans une activité de streaming de contenus vidéos en ligne, il faudra intégrer cette nouvelle règle pour ne pas s’attirer les foudres de l’U.E.

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :