En 2009, Apple recevait 8500 demandes de revue par semaine, en 2010, c'était 15 000, c'est désormais près du double.

Dans ce nombre, il n'y a bien entendu pas que des nouvelles applications mais également les nouvelles versions et avec 550 000 applis dans l'App Store, les mises à jour sont de plus en plus nombreuses.

Ce sont environ 30 % de ces apps qui sont rejetées.

Ce nombre de 26 000 par semaine est un nombre moyen, mais il y a des périodes de gros rush : lors de la sortie de nouveaux iOS pour que les applications utilisant les nouveautés soient disponibles dès sa sortie (dernier en date iOS 5), les sorties de nouveautés matérielles, comme c'est le cas en ce moment avec le nouvel iPad et le passage à la résolution 'Retina' de nombreuses applications, ou encore dans les semaines avant le 'gel" de la période denoël.

Ce processus de validation, parfois un casse tête à gérer pour les développeurs (délais, rejets difficiles à comprendre, attente ...) a prouvé son intérêt dans le sens ou la plate forme d'Apple est exempte aujourd'hui de toute attaque de malwares qui fleurissent par exemple sur Android ou les applications ne passent pas un tel processus. Reste que des soucis avec des applications transmettant des données personnelles ont néanmoins été rencontrées ces derniers mois.


Source


Vous aimez ? Partagez !