Dans l’ensemble, pour ce 4e trimestre de l’année 2015, les achats d’ordinateur dans le monde ont reculé de 8,3 % pour atteindre 288,7 millions d'unités écoulées. Il s’agit du 5e trimestre consécutif de baisse des ventes de PC. Et contrairement à l’habitude, les périodes de fin d’année n’ont pas aidé à améliorer les chiffres.

ventes-pc-apple-3.jpg

Apple est le seul (parmi les constructeurs inclus dans l'étude) à avoir augmenté ses ventes d’ordinateur au dernier trimestre 2015, par rapport au dernier trimestre de l’année 2014 (+ 2,8 % d’augmentation d’unités écoulées). Sur l’année entière, Apple a progressé de 5,8 % par rapport à 2014.

ventes-pc-apple-4.jpg

Gartner a, par la même occasion, émis quelques prévisions pour 2016. D’après l’institut, cette nouvelle année devrait être un peu moins sévère, avec une baisse des ventes de 1 % seulement et une probable relance dans le dernier trimestre de l’année.

  • Ce graphique permet de se rendre compte de l'importance des volumes des solutions mobiles face à celles sous windows notamment :

ventes-pc-apple-2.jpg

Kitagawa, l’un des analystes de la firme précise que le marché du PC est actuellement dans un virage important, avec des changements notables du côté des comportements des utilisateurs, de moins en moins enclins à se fournir en ordinateurs (voir graphique ci-dessus, avec, pour la première fois en 2015, plus d’appareils sous iOS vendus en 2015 que d’appareils sous Windows).

Malgré cette chute d’intérêt pour l’ordinateur en général, les consommateurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les ordinateurs Mac. Apple, l’entreprise qui ne connaît pas la crise (du PC).

Source, crédit graphs : Horace Dediu

Vous aimez ? Partagez !