Concernant les iPhone 6 Plus qui se sont retrouvés pliés, Apple n’a pas nié le fait que cela pouvait arriver, mais a indiqué par la voix de son porte-parole que le phénomène est extrêmement rare. Pour le moment, seules 9 personnes se seraient présentées pour se plaindre d’une machine pliée.

Phil Schiller, qui rappelons le, est celui qui a présenté l’iPhone 6 sur scène, invite d’ailleurs ceux qui seraient mécontents à prendre RDV au Genius Bar le plus proche, comme on l'a vu hier dans cet article.

Mais qu’à cela ne tienne, mieux que des mots ou des déclarations, Apple a voulu frapper fort. C’est ainsi que la visite du labo de test a été organisée. Dans cet endroit où l’on ne pénètre pas habituellement, 30 000 iPhone ont été maltraités pendant des jours.

test-iphone-6-2.jpg
test-iphone-6-3.jpg

l’iPhone 6 est fait d’un aluminium spécialement conçu par Apple. Pour le renforcer, Apple y a également ajouté un peu de titane et d’acier. Avant de le commercialiser, le labo d’Apple a indiqué avoir soumis 15 000 iPhone 6 et 15 000 iPhone 6 Plus à des tests de résistance

En ce lieu très particulier, l’idée est d’imaginer toutes les façons dont les utilisateurs peuvent briser l’iPhone et de le soumettre encore et encore à des tests de résistance. Ils ont donc mis au point des tests capable de simuler le fait de s’assoir sur la machine des centaines de fois d’affilée pour vérifier la résistance.


Sont également réalisés plusieurs tests pour simuler le fait de s’assoir sur différents types de surfaces molles ou dures. Comme tout fabriquant de produits industriels, Apple met en œuvre d’autres épreuves de résistance comme un test de pression en un point précis, mais également un test de torsion. Là aussi les machines sont mises à rude épreuve.

La vidéo qui suit montre bien les tests mis en œuvre avant la sortie :


La visite se termine et Apple précise qu’il ne s’agit là qu’une petite partie des tests. En effet, il existe un autre laboratoire beaucoup plus grand en Chine et qui permet, grâce à ce type de tests, d’effectuer des ajustements avant de lancer la production à grande échelle.

Avec cette démonstration de force, Apple espère bien couper court à ce ‘bendgate’ qui devrait 'effacer aussi vite qu'il est venu.

Quoi qu’il en soit et quel que soit son prix, l’iPhone reste une machine de haute technologie dont il faut prendre un minimum soin, l'iPhone 6 Plus n'est plus un simple smartphone avec écran 3,5 pouces compact et robuste, c'est une petite tablette.

Apple a choisi de répondre à ce début de polémique en faisant oeuvre de transparence sur ses procédures internes, normalement secrètes. Un fait rare dans l'histoire de la société mais néanmoins déjà vu lors du fameux "antennagate" lors de la sortie de l'iPhone 4.

source


Vous aimez ? Partagez !