Les premières déclarations de Mark Zuckerberg, le fondateur et dirigeant de Facebook, sont plutôt rassurantes sur ce point : il ne pense pas que l'introduction de publicité soit le bon moyen de rentabiliser l'application et vise avant tout à faire croitre encore le nombre d'utilisateurs. En ce qui concerne l'abonnement annuel, il ne semble pas non plus que la stratégie passe par une augmentation du tarif ou un déploiement plus agressif en terme de pays couverts de ce modèle. Ira-t-on vers une gratuité de fait ? C'est possible mais non confirmé à ce stade.

Sur le site de Whatsapp, les fondateurs indiquent que pour les utilisateurs : "rien ne change".

La société semble donc vouloir se donner le temps en terme de rentabilisation et la rentabilité forte de la publicité sur le site de facebook lui-même peut tout à fait leur permettre de patienter. Mais pourquoi attendre ? Tout simplement pour faire de Whatsapp la messagerie instantanée leader du monde de la mobilité, pour cela, l'objectif est clair : atteindre le premier milliard d'utilisateurs !

WhatsApp.jpg


Utilisateurs de Whatsapp, que pensez-vous de ce rachat, va-t-il changer vos habitudes ?


Vous aimez ? Partagez !