Lella roule à travers l’Italie et le joueur a initialement pour but de simplement conduire avec un minimum de respect du code. Mais rapidement, au fil des premières discussions avec son amie passagère, il va falloir réaliser des choix de réponses et de questions. C’est ainsi que se dessinent les premiers pans de l’aventure que chaque joueur peut vivre différemment.

wheels-of-aurelia-jeu-roman-interactif-ios-3.jpg

Il devient possible de diriger la discussion, tandis qu’il faut parallèlement faire un minimum attention à la route, étant donné qu’on peut parfois s’arrêter à certains lieux d'intérêt, mais aussi suivre certaines directions routières, etc.

wheels-of-aurelia-jeu-roman-interactif-ios-1.jpg

Par exemple, un autostoppeur voulant se rendre à la prochaine sortie autoroutière va être surpris si le joueur ne respecte pas sa demande de direction, ce qui ne manquera pas de créer une ambiance tendue au sein du véhicule.

La réussite de ce jeu tient donc de ses dialogues et de la qualité d'écriture concernant les échanges avec les différents personnages rencontrés lors de la progression. Chacun d'eux a d'ailleurs une histoire propre, qui se dévoile bien évidemment en fonction du choix des dialogues et de la conduite de la voiture.

Tout cela prend place sur la Via Aurelia, cette route côtière typique de la Botte. Le jeu est rythmé par une bande sonore de grande qualité, plongeant le joueur en pleine Italie des années 70.

Le jeu dispose de par son principe d’une grande rejouablilité, plus de 16 fins différentes sont possibles.

Voici en vidéo, quelques images du jeu sur iPad :

Wheels of Aurelia est un OVNI vidéoludique, à tester, d’autant qu’il ne contient aucun achat intégré et est parfaitement sous-titré en français. La belle découverte de la semaine, en somme.

Vous aimez ? Partagez !