WikiLeaks décrit en effet une activité de piratage et de surveillance de la part de la CIA qui serait en place depuis plusieurs années déjà. Entre ce temps-là et ce jour des révélations, Apple le confirme, les brèches de sécurités dont auraient pu profiter les pirates pour s'introduire sur des appareils iOS ont dans la plupart des cas déjà été patchées.

La firme de Cupertino se veut rassurante, en affirmant qu’elle compte 80 % des appareils iOS actifs dans le monde tournant sous la dernière version du système d’exploitation mobile maison. Elle précise également fonctionner de telle sorte que les mises à jour concernant la sécurité des appareils et des données personnelles soient installées très rapidement du côté utilisateurs.

Mis à part cela, des rectifications ont été faites à propos des applications de messagerie utilisées spécialement pour leur capacité de chiffrement des échanges comme l’app Signal, disponible ici sur l'App Store, ou encore Telegram, disponible ici sur l'App Store. WikiLeaks rapportait en effet que le but de la CIA est de rendre ces fonctionnalités de cryptages caduques sur les appareils mobiles ciblés. Cette information particulière a été reprise de manière trop alarmiste selon certains, ce qui a poussé à une volonté de mise à l’écart de ces applications-là.

Mais comme le rapporte TechCrunch, il est évident que ces dernières restent pour beaucoup d’utilisateurs, des outils indispensables pour communiquer à l’abri de risques d’interception des données. Seuls les appareils piratés par la CIA auraient vu le chiffrement annuler, mais cela ne remet pas en cause le fonctionnement sécuritaire de ce genre de logiciels.

Une app comme Signal, ou même WhatsApp, disponible ici sur l'App Store, devrait garantir une sécurité et un codage effectif des échanges sur iPhone et iPad, à condition que l’appareil tourne sous la dernière version d’iOS. On ne vous conseillera donc jamais assez d’éviter de trop trainer pour effectuer une mise à jour d’iOS, puisqu’il s’agit de régulièrement améliorer la sécurité du système.

Source, source

Vous aimez ? Partagez !