Suivez-nous

Apple

Màj – Apple s’entend avec Moscou pour la Crimée

Mise à jour : après avoir fait l’objet de nombreuses critiques, Apple devrait se pencher à nouveau sur le problème. Voir le détail en fin d’article.

Il y a

le

Google Maps Crimée
© Google Maps

Il y a quelques semaines de cela, Apple supprimait de son App Store des apps critiquées par des médias chinois, prétendues utilisées par les émeutiers de Hong-kong supportant la rébellion qui a lieu actuellement sur la péninsule asiatique.

Le marché chinois est très important pour la firme californienne, et certains analystes voient dans les prises de position d’Apple, une stratégie ayant pour but d’amadouer Pékin.

Mais une nouvelle histoire pourrait bien ternir encore plus le tableau pour la société de Cupertino. Elle concerne la Russie et les applications Plans et Météo d’Apple.

Ces deux dernières affichaient jusqu’à il y a peu le territoire de la Crimée comme appartenant à une zone non identifiée, n’indiquant alors ni Ukraine ni Russie. Rappelons qu’en 2015, la Russie a annexé la Crimée à l’Ukraine, de manière très critiquée au niveau international, et de plus non sans violence.

Google Maps et Apple indiquaient alors depuis la Crimée en zone non identifiée, ce qui n’est plus le cas du côté de la firme californienne. En effet, celle-ci semble s’être pliée aux demandes de Moscou. Elle indique désormais, pour toute position en Crimée, qu’il s’agit d’une région russe. C’est le cas dans l’app Apple Plans, mais aussi dans l’app Apple Météo sur iOS.

Apple Plans Crimée, Russie

© BBC

Apple Plans Crimée

© BBC

Google Maps en revanche indique toujours la Crimée comme appartenant à une zone non identifiée, même si l’application du géant de Mountain View utilise l’écriture russe des noms de villes et villages de Crimée, et non l’écriture ukrainienne.

À l’heure où Apple se bat pour le droit à la confidentialité des données de ses utilisations, mais se présente aussi comme soutien majeur aux droits de l’Homme plus généralement, ces deux mises à genoux, une fois pour la Chine, une autre fois pour la Russie, font bien tache.

Qu’en pensez-vous ?

Mise à jour du 2 décembre : nouvelle déclaration d’Apple

Après avoir effectué le changement sur Apple Plans et Apple Météo concernant la Crimée, indiquée comme positionnée en Russie pour les utilisateurs russes, la Firme de Cupertino a essuyé de nombreuses critiques. Très controversée, la prise de position de la société de Tim Cook pourrait être revue à l’avenir, comme elle l’aurait indiqué à la chaîne américaine CNBC. Voici ce qu’elle aurait déclaré :

« We would like to clarify for our customers around the world that we have not made any changes to Apple Maps regarding Crimea outside of Russia, where a new law went into effect that required us to update the map within Russia, »

« We review international law as well as relevant US and other domestic laws before making a determination in labeling on our Maps and make changes if required by law. We are taking a deeper look at how we handle disputed borders in our services and may make changes in the future as a result. Our intention is to make sure our customers can enjoy using Maps and other Apple services, everywhere in the world. »

Voici la traduction :

« Nous voudrions clarifier le fait que nous n’avons opéré aucun changement sur Apple Plans concernant la Crimée, en dehors de la Russie, pays dans lequel une nouvelle loi est entrée en vigueur et nous a forcés à mettre à jour les cartes pour toute utilisation depuis la Russie.

Nous étudions toutes les lois internationales, américaines et autres règles locales en vigueur étant en lien avec le sujet avant de déterminer une nouvelle labélisation dans Apple Plans, et faisons les changements nécessaires selon les lois. Nous nous penchons actuellement sur la manière avec laquelle nous pouvons mieux gérer les conflits de frontières dans nos services, avec des changements à venir dans le futur à ce propos. Notre intention est de s’assurer de la bonne satisfaction des utilisateurs de nos produits et services, peu importe où ils se trouvent dans le monde. »

Difficile de lire entre les lignes et de prédire quelle sera la réelle réaction d’Apple sur le sujet. Toujours est-il que pour continuer à profiter de certains grands marchés, dont la Russie, Apple se doit de se plier aux lois locales. La firme de Cupertino devra notamment à l’avenir fournir ses iPhone en Russie avec certaines apps russes préinstallées, sans quoi le smartphone à la pomme pourrait y être banni…

Màj - Apple s'entend avec Moscou pour la Crimée 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE

Rédacteur pour iPhon.fr, opérant parfois sous le pseudonyme de Snooz. Diplomé en techniques du son et en psychologie, mais aussi audiophile averti et grand navigateur sur la toile de l'internet. Pierre est tel Indiana Jones, à la recherche de l'astuce iOS perdue. Également utilisateur Mac de longue date, les appareils Apple n'ont en somme pour lui aucun secret. Pour me contacter : pierre[a]iphon.fr

7 Commentaires

7 Commentaires

  1. Lecteur-1528310175 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    28 novembre 2019 à 13 h 36 min

    💵💵💵💵. Voilà tout.

  2. DG33600 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    28 novembre 2019 à 14 h 07 min

    Peut-être à mettre en relation avec le souhait de Moscou d’intégrer des App nativement sur les smartphones russes.

  3. Mistral (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    28 novembre 2019 à 14 h 47 min

    Apple veut jouer les gros bras face au FBI cependant face aux dictatures il y a moins de verve…
    Shame on you !!!
    Je ne sais pas si l’esprit natif s’envole mais je me sens de moins en moins en adéquation avec leur(s) politique(s).

  4. Wouego (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    28 novembre 2019 à 14 h 49 min

    Le FBI n’achète pas mais la Russie s’est des ventes de smartphone donc le calcul est vite fait

  5. Lecteur-1525294428 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    28 novembre 2019 à 15 h 25 min

    Apple s’épanouit dans toute les dictature du monde, c’est son credo mais face à une nation qui sait se faire respecter la pomme marche au pas .

  6. User1492173877669 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    28 novembre 2019 à 20 h 59 min

    On a des expert en géo politique a ce que je vois ici 🤣🤣🤣

  7. Maay (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    29 novembre 2019 à 7 h 51 min

    Google l’a fait en 2014

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *