Suivez-nous

Avis ProtonVPN 2020 : son offre payante vaut-elle le coup ?

Avis ProtonVPN
© iPhon

Tout le monde ou presque à déjà eu envie de protéger davantage ses données en ligne ou d’accéder à des sites bloqués. L’utilisation d’un logiciel de Virtual Private Network (VPN) est la meilleure solution pour répondre à ces besoins. Cependant, le choix d’un VPN est devenu de plus en plus difficile face au nombre de fournisseurs actuellement présents sur le marché en 2020. Pour s’y retrouver plus facilement, nous vous proposons régulièrement des tests complets de VPN. Aujourd’hui, nous nous attaquons à ProtonVPN et son offre payante.

Découvrir ProtonVPN

Dans cet article, nous ne parlerons pas de la version gratuite ProtonVPN mais de son forfait payant le plus populaire. L’offre gratuite donne accès uniquement à 3 pays et ne permet pas de faire du téléchargement en P2P. Aussi, les vitesses sont très nettement inférieures à celles de l’offre payante que nous verrons au cours de ce guide et avis ProtonVPN.

Si vous recherchez un VPN à zéro euro, nous vous invitons plutôt à consulter notre article dédié aux meilleurs VPN gratuits. Sinon, découvrez notre avis sur ProtonVPN.

Présentation de Proton et de ProtonVPN

Le service de Réseau Privé Virtuel ProtonVPN a été créé par l’entreprise Proton Technologies AG. Cette entreprise basée en Suisse s’est d’abord fait connaître par ProtonMail, une messagerie chiffrée ayant pour but de sécuriser les communications en ligne des internautes.

Face à l’engouement de ProtonMail, ProtonVPN est né peu de temps après, en 2014. Cette application VPN open source s’inscrit dans la continuité de ProtonMail et répond à la volonté des utilisateurs d’être encore mieux protégés.

L’entreprise Proton est à l’origine de nombreuses initiatives visant à défendre la sécurité et la vie privée des individus en ligne. Aujourd’hui, ProtonVPN possède 800 serveurs localisés dans 50 pays. Il met également à disposition de tous ses utilisateurs une connexion chiffrée et anonyme ainsi que deux protocoles – IKEv2/IPSec et OpenVPN.

Comment installer ProtonVPN ?

Pour commencer notre avis ProtonVPN, voyons d’abord comment fonctionne l’application. Il faut savoir que ProtonVPN est compatible avec plusieurs systèmes d’exploitation, à savoir MacOS, Windows, Linux, Android et iOS. Pour tester ce VPN, nous l’avons installé sur ordinateur Mac et sur iPhone mais la démarche est très similaire sur Windows et Android.

Vous devrez d’abord souscrire à une des offres ProtonVPN et vous créer un compte. Ensuite, il faudra télécharger l’application depuis le site internet de ProtonVPN. Si vous êtes sur iOS, vous pourrez trouver l’application directement depuis l’App Store ou depuis Google Play pour les utilisateurs Android. Une fois le fichier téléchargé, déplacez-le dans vos applications.

Configuration ProtonVPN

Configuration ProtonVPN sur Mac © iPhon

Ensuite, vous pourrez ouvrir votre application ProtonVPN. Votre identifiant et votre mot de passe de compte vous seront demandés pour vous connecter.

Connexion ProtonVPN

Interface de connexion à ProtonVPN © iPhon

Lors de votre première connexion, une fenêtre apparaitra avec le message suivant « ProtonVPN aimerait ajouter des configurations VPN ». Vous devrez bien sûr cliquer sur « Autoriser » afin de pouvoir filtrer le réseau de votre appareil avec la connexion du VPN.

Après ces quelques étapes rapides de configuration, vous pourrez profiter de l’application ProtonVPN sur votre Mac, PC ou sur d’autres supports. Passons désormais dans cet avis sur ProtonVPN à son utilisation.

Comment utiliser l’application ?

L’application Proton VPN est relativement intuitive et elle est disponible en français. Sur l’interface, vous pouvez choisir de vous connecter à l’un de ses serveurs parmi la liste de pays à disposition. Comme nous le disions, vous aurez le choix parmi une cinquantaine de pays dans le monde. Même si ce n’est pas autant que d’autres grands intervenants comme ExpressVPN ou CyberGhost, ce n’est pas si mal. Une fois le pays choisi, il vous suffira ensuite de cliquer sur « Se connecter » au niveau du pays.

Utilisation ProtonVPN

Application ProtonVPN © iPhon

Lorsque vous êtes connecté, vous pourrez facilement voir l’adresse IP qui vous a été attribuée et la répartition de charge sur le serveur en question.

Notez qu’en cliquant sur l’onglet déroulant à côté du pays, vous aurez accès à divers localisations au sein d’un même pays. Par exemple, pour les États-Unis, vous pourrez choisir parmi une localisation à Miami, Denver, Los Angeles, Chicago, etc.

Découvrir ProtonVPN

La sécurité est-elle au RDV avec ProtonVPN ?

La sécurité fournit par ProtonVPN est-elle en accord avec les valeurs de cette entreprise militante dans la protection des libertés numériques ? C’est ce que nous allons découvrir dans la suite de notre avis sur ProtonVPN.

Un VPN no log basé en Suisse

Avant de choisir un VPN, vous devez vous assurer qu’il ne conserve aucun journal de connexion ni registre d’activités des utilisateurs. Pour cela, vous devez impérativement consulter sa politique de logs et vérifier qu’il s’agisse d’un VPN no-log.

C’est ce que nous avons fait avec ProtonVPN et nous avons constaté que ProtonVPN ne conserve aucun log. Il ne sauvegarde aucune information liée à votre navigation web et se revendique comme un VPN no-log. Les audits externes réalisés et tendent à le confirmer ainsi que les individus ayant étudié son code open source.

En revanche, n’oublions pas que ProtonVPN est basé en Suisse. La Suisse a beau ne pas faire partie de l’alliance des 14 Eyes ni de devoir obéir aux juridictions de l’UE, elle peut tout de même être amenée à collaborer avec d’autres pays.

La politique de confidentialité

Lorsqu’on étudie la politique de confidentialité de ProtonVPN de près, on constate que le fournisseur fait preuve d’une grande transparence. Le texte est très détaillé mais si l’on devait retenir l’essentiel, il s’agirait des données collectées vous concernant. On attend forcément d’un VPN qu’il nous procure un maximum de confidentialité et d’anonymat en ne conservant qu’un minimum de données sur nous. Avec ProtonVPN, c’est bien le cas.

ProtonVPN collecte des informations relatives à votre compte, à savoir le nom d’utilisateur renseigné, votre adresse e-mail et votre mot de passe. Concernant vos informations bancaires, seules des données partielles sont retenues, à savoir les quatre derniers chiffres de votre carte bancaire.

Pour tenter d’améliorer son service, il retient également certaines réclamations au support client ou des bug qui ont été identifiés lors de l’utilisation de l’application. Le moment de votre dernière connexion (date et heure) est également enregistré mais pas votre adresse IP ni votre localisation physique.

La fonctionnalité Secure Core

Sur l’interface de l’application ProtonVPN, il est possible d’activer l’option Secure Core. Cette fonctionnalité vise à améliorer la vie privée de ses utilisateurs et sécuriser leurs données à 100%. Comment ? En faisant d’abord transiter leur trafic web via l’intermédiaire des serveurs Secure Core situés en Islande, en Suède et en Suisse puis par un serveur standard.

Les serveurs Secure Core ont la particularité d’être regroupés dans des data centers hautement sécurisés qui font l’objet d’une protection sérieuse grâce aux lois sur la confidentialité en vigueur dans ces États.

Secure Core ProtonVPN

Activation Secure Core ProtonVPN © iPhon

En cas d’attaque informatique survenant sur l’un de ses serveurs non Secure Core, vous serez donc protégé quoiqu’il arrive. En revanche, en passant par deux serveurs distincts, votre débit de connexion va forcément en pâtir. Avec de tels ralentissements observés, notre avis sur cette fonctionnalité est mitigé. Le Secure Core est très intéressant mais il mériterait quelques ajustements au niveau du débit pour pouvoir en profiter pleinement.

Tor over VPN

Pour les individus à la recherche d’un anonymat encore plus poussé, ProtonVPN met à disposition des serveurs dédiés à Tor reconnaissables par l’icône de l’oignon à côté du serveur. Ses serveurs vous permettront d’accéder au Dark web et au navigateur Tor. En connectant votre VPN avant d’accéder au routeur oignon, vous renforcerez considérablement votre anonymat puisque votre fournisseur d’accès à internet sera incapable de voir que vous souhaitez accéder à Tor.

Découvrir ProtonVPN

ProtonVPN parvient-il à contourner les blocages ?

Beaucoup de personnes vivant dans des zones de censures ont recours à un VPN pour contourner les restrictions appliquées par leur réseau local et pour limiter la surveillance en ligne.

Alors que ProtonVPN parvient à fonctionner en Turquie et aux Emirats Arabes Unis, le fournisseur a encore quelques lacunes. En effet, ProtonVPN avoue être bloqué en Chine, l’un des pays les plus stricts sur internet. Au moins, le fournisseur est honnête on ne peut que saluer sa transparence. D’ailleurs, à ce jour, peu de VPN parviennent à fonctionner en Chine tant il est difficile de contourner le Great Firewall. Si vous en cherchez, nous vous conseillons ExpressVPN ou Surfshark.

En ce qui concerne les filtrages que vous pouvez rencontrer à l’université ou sur votre lieu de travail, ProtonVPN ne parvient pas à les contourner tous les coups.

Finalement, notre avis sur ProtonVPN est partagé car c’est loin d’être un sans faute pour ce dernier. Ce n’est donc pas le meilleur VPN pour contourner les géo-restrictions.

Vitesse et stabilité de ProtonVPN

Avant de pouvoir vous recommander ou non ProtonVPN, nous nous sommes penchés sur sa vitesse et sa stabilité, deux éléments essentiels lorsqu’on utilise un VPN quotidiennement.

Tests de vitesses : des performances pas vraiment à la hauteur

Nous avons réalisé des tests de vitesses pour pouvoir mesurer l’impact de ProtonVPN sur notre connexion. Nous savons que les VPN réduisent la bande passante mais nous ne nous attendions pas à de tels résultats.

En nous connectant à des serveurs ProtonVPN français, nous sommes passés en moyenne de 242,68 Mb/s en download à 131,91 Mb/s. Pour l’upload, ce n’est pas mieux puisque notre vitesse a diminué de 219,03 Mb/s à 101,27 Mb/s. Notre ping est passé de 12 ms à 37 ms, ce que nous avons pu ressentir en naviguer sur internet.

En répétant la même opération avec des serveurs localisés aux États-Unis, notre vitesse a également fortement baissé, ce qui était prévisible au vu de l’éloignement avec notre localisation physique, mais peut-être pas autant. Comme vous pouvez le voir, notre vitesse en download était de 39,67 Mb/s et de 44,95 Mb/s en upload. Notre ping est monté à 129 ms et nous l’avons ressenti en nous connectant à internet.

Tests vitesse ProtonVPN

Résultats tests de vitesses ProtonVPN © iPhon

Pour conclure et vous donner votre avis sur les vitesses de connexion de ProtonVPN, nous ne sommes pas vraiment satisfaits. Même avec le forfait Plus, le débit de connexion est relativement lent, notamment lors de la connexion à des serveurs lointains.

Si le débit est vraiment trop lent, vous pouvez utiliser la fonction « Le plus rapide » de ProtonVPN. Il vous fournira automatiquement le serveur le plus proche de vous géographiquement et le moins surchargé. Cela marche, par contre vous n’aurez pas le choix au niveau de la localisation.

Une stabilité qui laisse à désirer sur smartphones et tablettes

Depuis quelques temps, de nombreux utilisateurs se plaignent de la stabilité de l’application ProtonVPN qui laisse à désirer tant sur iPhone et iPad que smartphones et tablettes sous Android. On peut lire de nombreux commentaires négatifs à ce sujet et, suite à notre propre test de ProtonVPN, nous sommes du même avis.

Outre les nombreuses fermetures de l’application et les déconnexions au réseau Wi-Fi, la connexion est très lente. D’autant qu’il faut plusieurs essais avant de trouver le bon serveur.

Enfin, le Kill Switch est inexistant malgré le fait que cette fonctionnalité soit incluse dans l’application. Lors d’une interruption de la connexion VPN, notre trafic internet n’a pas été bloqué comme ce qui est attendu avec le Kill Switch en temps normal.

Notre avis sur la comptabilité de ProtonVPN pour le streaming et le téléchargement

S’il y a bien une utilisation qui nous a déplu avec ProtonVPN, ce sont les activités de streaming et de téléchargement.

Même si ProtonVPN a finalement réussi à débloquer la plateforme de streaming Netflix, dont le catalogue américain et anglais, nous avons quand même dû nous y reprendre à plusieurs fois pour trouver le serveur adéquat. Nous avons aussi fait preuve de patience car les délais de latence étaient parfois élevés.

Pour Disney+, l’accès n’a fonctionné que pendant quelques heures puis, sans savoir pourquoi, impossible de nous y connecter de nouveau. Avec des temps de chargement plutôt longs et quelques bugs, ProtonVPN n’est pas parvenu à passer le test Netflix avec brio. Sans oublier que pour les personnes ayant souscrit à l’offre Basic, cela sera tout simplement impossible car les serveurs streaming ne sont pas compris dans ce forfait.

Pour le téléchargement, ce n’est pas forcément mieux car le nombre de serveurs optimisés pour le P2P est restreint. De plus, de nombreux serveurs sont en maintenance, ce qui ne garantit pas une expérience utilisateur très agréable.

Combien coûte ProtonVPN ?

Les tarifs de ProtonVPN varient selon le forfait auquel vous souscrivez. Outre la version gratuite, il existe trois forfaits différents, avec plus ou moins de limitations et de fonctionnalités. Voici le détail des offres.

Le détail des 3 offres payantes :

ProtonVPN vous permet de souscrire à l’un des trois forfaits annuels suivants :

  • Basic au prix de 4€ par mois. Vous pourrez accéder aux 50 pays dans lesquels ProtonVPN est présent. En revanche, vous n’aurez accès qu’à un nombre très limité de serveurs, sans compte que vous n’aurez pas la possibilité d’utiliser la fonction Secure Core, Tor over VPN et d’accéder aux plateformes de streaming. Seulement deux connexions simultanées vous sont autorisées.
  • Plus qui coûte 8€ par mois est le plus utilisé. Il autorise le P2P et offre un accès illimité aux 800 serveurs du fournisseur dont les serveurs Secure Core, Tor over VPN et ceux dédiés au streaming. Vous avez le droit à cinq connexions simultanées.
  • Visionary à 24€ par mois qui offre tous les avantages du forfait Plus ainsi que l’accès à ProtonMail et dix connexions simultanées.
Tarifs ProtonVPN

Capture d’écran ProtonVPN © iPhon

En comparant ces prix avec ceux exercés par d’autres VPN pour des fonctionnalités similaires, nous sommes d’avis de dire qu’ils sont relativement élevés. Il est même possible de trouver de meilleures performances à des prix plus bas.

La garantie de remboursement de 30 jours

Pour ces trois offres payantes, ProtonVPN offre une garantie « satisfait ou remboursé » de 30 jours. En un mois, vous avez donc largement de tester l’application et de vous faire votre propre avis sur ProtonVPN. Ainsi, en cas d’insatisfaction, vous pourrez demander votre remboursement en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : support[at]protonvpn.com. Votre remboursement sera ensuite effectué sous 30 jours.

Découvrir ProtonVPN

Le support client ProtonVPN

Pour les problèmes que vous pourriez rencontrer en utilisant ProtonVPN, il est possible de faire appel à les équipes du support client pour venir à votre rescousse.

Pour cela, vous devrez vous rendre dans la rubrique « Support » puis remplir un formulaire de contact en ligne. Vous devez le faire en anglais et vous ne pourrez malheureusement pas envoyer de pièce jointe pour détailler votre demande. Dans l’ensemble, les réponses ont été relativement rapides mais les informations manquaient de précisions et n’étaient pas très utiles.

Si notre avis sur l’assistance client de ProtonVPN est plutôt négative, c’est aussi parce qu’il n’y a aucune plateforme de chat en direct sur son site internet, ce qui est assez regrettable en cas de besoin d’aide immédiate. Vous ne pourrez pas joindre un conseiller en quelques secondes comme vous le feriez avec les VPN offrant une messagerie instantanée. C’est peut-être un détail, mais cela apporte une réelle plus-value.

Finalement, ce que nous avons le plus apprécié ce sont les échanges avec les équipes ProtonVPN dans la partie dédiée aux commentaires des pages de FAQ.

Verdict : un avis mitigé pour ProtonVPN

Face à notre test de A à Z du service ProtonVPN, notre avis est plutôt mitigé. Au vu des tarifs qu’il exerce, on s’attendait à de bien meilleures performances au niveau de la lenteur des serveurs et de l’instabilité de l’application qui donne lieu à beaucoup de problèmes de déconnexions. L’application ProtonVPN sur iOS et Android n’est pas assez aboutie et les retours d’expérience de nombreux utilisateurs nous le confirment.

En revanche, nous n’avons rien à redire sur la sécurité avec ProtonVPN. Oui, ce fournisseur parviendra à protéger vos données en ligne avec un chiffrement efficace et à conserver votre anonymat en masquant votre adresse IP.

Au final, nous ne recommandons pas ce VPN car il est clair qu’il existe de bien meilleures offres en 2020 en termes de performances et de rapport qualité-prix. On pense par exemple au leader mondial ExpressVPN ou à CyberGhost, le VPN de qualité très bon marché.

Et vous, avez-vous un avis sur ProtonVPN ? Partagez-le en commentaire !

ProtonVPN

8

Note globale

8.0/10

Dernières news

Les bons plans