La décision par l’administration Trump de bannir Huawei des États-Unis, a placé le fabricant chinois, sur la « Entity List ». Il s’agit d’une liste de sociétés, qui ne peuvent pas acheter des technologies provenant de compagnies américaines, sans l’accord du gouvernement américain.

Après la perte de la licence Google Android et des services associés, Huawei perd également ses fournisseurs de RAM, processeur et mémoire de stockage. Huawei vient de fournir une première réponse concernant l’avenir de ses smartphones.

Après Google, c’est au tour de Qualcomm et Qorvo d’arrêter de fournir des processeurs à Huawei. Micron Technology qui fournit de la RAM pour les produits Huawei, a également emboité le pas et coupé le robinet de ses composants pour le fabricant chinois.

On apprend aussi que Western Digital, connu dans le milieu des produits de stockage, vient de couper les ponts avec Huawei. Western Digital fournissait le fabricant chinois avec de la mémoire de stockage, pour ses smartphones et autres produits.

Tous ces fournisseurs américains se doivent de respecter l’ordre exécutif de l’administration Trump. Mais fait plus étonnant, une société allemande, Infineon, a également arrêté de fournir Huawei avec des processeurs.

Infineon s’inquiète des répercussions légales aux États-Unis, car la « Entity List » ne concerne pas uniquement les sociétés américaines. Cela peut aussi affecter des compagnies étrangères qui utilisent des technologies américaines dans leurs produits.

En parallèle, après l’annonce de la perte de licence pour Google Android, Huawei vient de fournir une première réponse concernant l’avenir de ses smartphones.

« Pour les smartphones (et tablettes) existants ou en stock, il n’y a pas de soucis, ils continueront à recevoir les mises à jour de sécurité. Ils auront aussi toujours accès aux différents services de Google, et notamment Google Play et les applications Android. »

Par contre les prochains modèles de smartphone de Huawei, vont probablement devoir utiliser la version open source de Android. Cette version ne comportant ni le Google Play Store, ni les apps natives de Google comme Gmail, Maps et autres.

Source

Vous aimez ? Partagez !