Suivez-nous

HomePod mini : fiche technique complète, prix et avis

HomePod mini
HomePod mini © iPhon.fr

Avant d’annoncer l’arrêt de la production de l’enceinte connectée HomePod classique, Apple a dévoilé sa déclinaison petit format. J’ai nommé, évidemment, le HomePod mini. Mais que vaut-il vraiment alors que la concurrence occupe déjà de sérieuses parts de marché ? C’est ce que nous allons voir ici.

Un design tout en rondeurs

Commençons par nous pencher sur le design du HomePod mini. Celui-ci est en forme de globe, avec bien sûr une base plate pour pouvoir l’installer où vous le souhaitez. Son dessus, lui aussi, a été raboté afin de venir y installer ses boutons tactiles (on y reviendra plus tard). Le HomePod mini est par ailleurs disponible en deux coloris seulement pour l’instant, à savoir le noir et le blanc. La coque, quant à elle, est couverte d’une grille semblable à celle qu’on peut retrouver sur la plupart des enceintes de ce type.

HomePod mini

HomePod mini © Apple

En somme, on peut dire que le HomePod mini est donc assez passe-partout. Son format arrondi lui permet par ailleurs de diffuser du son à 360 degrés : il sera idéalement placé au milieu d’une pièce. Son poids, quant à lui, se limite à 345 grammes seulement, pour 84,3 mm de haut et 97,9 de large. Si vous vous déplacez souvent, vous pourrez donc sans problème emmener le HomePod mini d’un appartement à l’autre. Il rentre en effet dans la plupart des sacs à dos et des valises, et son poids plume permet aussi de le prendre dans son bagage cabine. Pas besoin de frais supplémentaires si vous prenez l’avion, ce qui n’est pas négligeable.

Technologie audio du HomePod mini

Passons maintenant à ce qui est l’un des critères de sélection les plus importants quand on s’intéresse à une enceinte comme le HomePod mini : le son. Ici, Apple nous offre un “transducteur à large bande et deux radiateurs passifs pour des basses profondes et des hautes fréquences cristallines“. Annoncé comme compatible avec l’appairage stéréo, le système du HomePod mini intègre par ailleurs quatre micros afin de pouvoir interpeller Siri de loin.

HomePod mini

HomePod mini © iPhon.fr

Le HomePod mini est un haut-parleur qui, globalement, peut être considéré comme de bonne qualité. En effet, dans notre test de la bête, nous avions été ravis par la qualité de la musique qu’il diffuse. Ce qui sera, évidemment, à l’appréciation de chacun : nous n’avons pas tous les mêmes oreilles et n’écoutons pas tous le même genre d’artistes.

Compatibilité

Apps et réseau

Disons-le clairement : le principal avantage du HomePod mini, c’est la Continuité. En effet, Apple a tout fait pour que les utilisateurs de ses produits s’y retrouvent lorsqu’ils font appel à cet appareil. On peut ainsi connecter le HomePod mini sans problème à l’application Apple Music. Concurrente directe de Spotify et de Deezer, celle-ci propose moyennant un abonnement à 9,99 euros par mois un catalogue complet de titres musicaux en streaming.

HomePod mini

HomePod mini © Apple

Le HomePod mini permet aussi d’acheter de la musique avec le logiciel iTunes, développé également par Apple. Mais évidemment, si vous souhaitez diffuser de la musique depuis d’autres sources, c’est là aussi possible. En effet, le HomePod mini est compatible avec la technologie Bluetooth Low Energy (5.0) même s’il faut le brancher au secteur pour l’alimenter en énergie. Oubliez donc tout usage nomade : le HomePod mini n’embarque pas de batterie rechargeable.

Appareils éligibles

Le haut-parleur connecté HomePod mini d’Apple s’appaire très facilement avec les iPhone, Continuité oblige. Il est ainsi compatible avec les derniers modèles dévoilés par Apple, à savoir l’iPhone 12, mais aussi le plus petit iPhone mini et les haut de gamme iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max. Il faut aussi savoir que toute la gamme iPhone 11 est également compatible avec le HomePod mini.

HomePod mini

HomePod mini © iPhon.fr

Les iPhone moins chers, comme l’iPhone SE de deuxième génération ou encore l’iPhone XR sont aussi compatibles avec le HomePod mini. Pour finir avec les iPhone, sachez que le HomePod mini est aussi compatible avec l’iPhone XS Max, l’iPhone XS, l’iPhone X, l’iPhone 8 Plus, l’iPhone 8 classique, l’iPhone 7 Plus, l’iPhone 7, l’iPhone 6s, l’iPhone 6s Plus et l’iPhone SE premier du nom.

Et pour les tablettes, alors ? Là aussi, la liste est longue. Déjà, sachez que tous les iPad Pro sont compatibles avec le HomePod mini, de la toute première génération la plus petite aux récents iPad Pro avec radar LiDAR et écran de 12,9 pouces (cinquième génération). Pour les iPad Air compatibles avec le HomePod mini, ce sera du deuxième au quatrième. Quant à l’iPad mini, seules les cinquième et quatrième génération sont compatibles avec le HomePod mini. Et pour les iPad tout court, ce sera du cinquième au huitième, mais pas avant.

Notons aussi que l’iPod touch (septième génération) est lui annoncé comme compatible avec le HomePod mini.

Accessoires du HomePod mini

Lorsque vous recevez le HomePod mini, Apple fournit d’office un adaptateur secteur doté d’une puissance de vingt watts. Le contenu du coffret inclut de la documentation pour comprendre comment utiliser le HomePod mini et connaître les risques si on ne le branche pas correctement.

HomePod mini

HomePod mini © Apple

Ce qui est bien avec le HomePod mini, c’est aussi que le câble tressé qui permet de le recharger est relativement solide. Par ailleurs, il s’emmêle assez difficilement. Il faut de plus savoir que ce fil est fixé directement au HomePod mini : vous ne pouvez donc pas le remplacer même s’il venait à tomber en panne. Au risque de faire sauter la garantie sur l’appareil, ce qui serait assez dommage.

HomePod mini : comment le contrôler ?

Le panneau tactile installé au sommet du HomePod mini est le moyen le plus simple de le commander, sauf si vous préférez utiliser Siri auquel cas il suffit de l’interpeller oralement. Pour mettre pause, il suffit ainsi de toucher une seule fois le haut du HomePod mini, ce qui peut aussi lancer la lecture ou déclencher l’assistant vocal Siri. SI toutefois on touche le HomePod mini deux fois, alors ceci fait passer la playlist que vous écoutez au morceau suivant.

Toucher trois fois fera revenir en arrière la musique jouée par le HomePod mini. Toucher de façon prolongée lancera, là aussi, Siri : vous avez donc le choix entre deux contrôles pour le déclencher. Et pour le volume, alors ? C’est évidemment là que rentrent en jeu les marques “+” et “” que l’on peut lire sur le pavé tactile du HomePod mini. Ils servent bien sûr à augmenter ou baisser le volume, respectivement.

HomePod mini

HomePod mini © iPhon.fr

Conclusion : notre avis sur le HomePod mini

Nous voici arrivés -déjà- au terme de cette fiche technique sur le HomePod mini. Vendu contre la somme de 99 euros seulement, il est bien moins cher que le prix de base du premier HomePod. C’est donc pour nous l’occasion de sérieusement économiser, sans pour autant faire l’impasse sur un son de qualité ou une expérience utilisateur réussie.

À notre avis, on peut même dire que le HomePod mini est tout simplement la meilleure enceinte connectée qu’il existe pour les utilisateurs de l’écosystème Apple. Ainsi, le HomePod mini se mariera très bien avec un MacBook Pro de seize pouces ou bien un iPhone 12 Pro Max sous iOS 14. Quant au Bluetooth, il permet même de l’utiliser avec d’autres sources : que demander de plus ? On se le demande, justement.

Ci-dessous, retrouvez notre tableau des prix comparatifs les plus attractifs du moment pratiqués sur le HomePod mini. La liste est mise à jour automatiquement, en fonction des promotions que choisissent de mettre en place les revendeurs en France.

HomePod mini

9.5

Note globale

9.5/10

Copyright © 2020 iPhon

Apple, le logo Apple, iPod, iTunes et Mac sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. iPhone et MacBook Air sont des marques déposées d’Apple Inc. MobileMe est une marque de service d’Apple Inc iPhon.fr et son forum ne sont pas liés à Apple et les marques citées sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.