Suivez-nous

Mac Pro (2020) : fiche technique, avis et prix de l’ordinateur Apple le plus puissant

Mac Pro fiche technique
Fiche technique Mac Pro 2020 © MKBHD

Tenez-vous prêt : nous allons parler du Mac le plus  de l’histoire des ordinateurs Apple. J’ai nommé le Mac Pro : un monstre de puissance qui, dès le premier regard, en impose avec son format tout particulier. Vous recherchez une machine (ultra)performante pour le travail, qui ne bronche pas pour lancer les tâches les plus complexes et qui plus est profite du savoir-faire d’une marque réputée dans l’informatique depuis plus de quarante ans ? Alors vous êtes au bon endroit. En effet, nous avons analysé pour vous la fiche technique du Mac Pro, afin d’en identifier les meilleurs atouts mais aussi les défauts les plus gênants. Voici ce que nous en avons retenu, chiffres et images à l’appui.

Le Mac level 999

Disons-le de suite : le Mac Pro, c’est pas pour les rigolos. Le constructeur nous propose en effet ici son produit le plus véloce (mais dont les prix grimpent aussi le plus haut, on y reviendra plus tard), destiné comme son nom l’indique aux professionnels. En effet, sa gamme tarifaire et ses composants sont si haut de gamme que quasiment aucun particulier ne devrait véritablement s’intéresser à cet Hercule des temps modernes.

Mac Pro fiche technique

Mac Pro intérieur © Apple

Ça commence par le processeur. Ici, la sélection pour le Mac Pro est signée Intel qui fournit des puces Xeon W avec huit à vingt-huit cœurs selon la configuration choisie. Dans la version de base, le CPU est cadencé à 3,5 GHz minimum et profite de 24,5 Mo de mémoire cache, prenant en charge la fréquence 2 666 MHz. Mais en saignant votre portefeuille (on parle là de 8 750 euros supplémentaires), vous pourrez atteindre 4,4 GHz en Turbo Boost, avec cinquante-six threads au compteur, pour 66,5 Mo de mémoire cache et du 2 933 MHz. Rien que ça !

Passons maintenant à la RAM. Avec le Mac Pro, les options sont les suivantes :

  • 32 Go (sous forme de quatre barrettes DIMM de 8 Go)
  • 48 Go (6 x DIMM 8 Go)
  • 96 Go (6 x DIMM 16 Go)
  • 192 Go (6 x DIMM 32 Go)
  • 384 Go (6 x DIMM 64 Go)
  • 768 Go (6 x DIMM 128 Go ou 12 x 64 Go)

Les plus audacieux pourront même atteindre 1,5 To de mémoire vive, mais il est pour cela nécessaire d’avoir auparavant choisi un processeur à 7 500 euros ou plus. Voyez le résultat avec 6 000 onglets ouverts sur le navigateur de Google, Chrome :

Pour le GPU du Mac Pro, Apple a choisi de changer de fournisseur : c’est cette fois-ci AMD qui est aux manettes. Au menu, des pièces là aussi parmi les meilleures du marché. L’option de base, c’est une carte graphique Radeon Pro 580X avec 8 Go de mémoire GDDR5. Celle-ci est déjà capable de prendre en charge jusqu’à six écrans 4K ou quatre écrans 2K, et embarque avec elle 36 unités de calcul. L’autre extrême pour ce Mac Pro sera la combinaison de deux Radeon Pro Vega II Duo, couplées avec 2 x 32 Go de mémoire HBM2 chacune. + 13 500 euros.

macOS Big Sur

Comme tous les autres produits Apple de sa famille, le Mac Pro est propulsé par macOS. Sa dernière version, c’est Big Sur : un concentré de service dont certains ne sont disponibles que sur les appareils pommés, le tout gratuitement. Parmi eux, on retrouve le Mac App Store, indispensable pour obtenir des applications dont la sécurité a auparavant été étudiée pour protéger votre Mac Pro contre de potentiels virus. Comme sur l’iPad Pro de quatrième génération, le Mac Pro (2020) embarque aussi l’assistant vocal Siri, ainsi que la plateforme Messages synchronisée avec les SMS reçus sur votre iPhone.

macOS Big Sur et design

macOS Big Sur © Apple

Moyennant 4,99 euros par mois, vous pouvez aussi vous abonner à Apple TV+ ou Apple Arcade depuis le Mac Pro. Ce catalogue de cloud gaming fera ronronner les ventilateurs de l’ordinateur sans broncher. Autrement, les logiciels propriétaires Final Cut Pro X (pour le montage vidéo) et Logic Pro X (pour la production musicale) peuvent aussi être livrés avec le Mac Pro, contre 329,99 ou 229,99 euros de plus.

Au quotidien, utiliser macOS 11 est un exemple de simplicité sur le Mac Pro : depuis la mise à jour, les menus sont colorés et la navigation plus aisée, car l’ensemble du design a été revu de fond en comble à l’occasion. L’UI se rapproche ainsi davantage de celle que l’on peut retrouver sur les tablettes de la même marque, ce qui sera très pratique pour les habitués. Les seuls défauts que l’on pourra reprocher au logiciel du Mac Pro, c’est son incompatibilité avec les programmes codés en 64-bits mais aussi la difficulté rencontrée en voulant télécharger des apps qui ne viennent pas de l’App Store. Apple bloque en effet ce genre de manipulation.

Un design particulièrement original

Râpe à fromage. C’est le qualificatif employé par les journalistes pour décrire l’apparence extérieure du Mac Pro lors de sa sortie, et il faut dire qu’ils n’ont pas forcément tort : l’image fait sourire. Le boîtier en aluminium est en effet parsemé de trous d’aération, pour un poids massif de 18 ou 17,6 kg selon le modèle choisi. Car oui, on ne vous a pas dit mais il y a deux formats différents pour le Mac Pro. Le premier, et le moins cher, c’est la tour, qui peut se déplacer à l’aide d’une poignée ou de roulettes. Le second, c’est le rack, installé quant à lui à l’horizontale.

Pour ce qui est des dimensions pures, le Mac Pro propose 52,9 (hauteur) x 45 cm (profondeur) à la verticale pour 21,8 cm de profondeur : il va falloir faire de la place à votre bureau, surtout que la hauteur atteint 55,7 cm si vous montez l’ordinateur sur roulettes. En mode rack, le Mac Pro fait 48,2 cm de large pour plus de soixante centimètres de profondeur et 22 cm de haut. Un seul coloris est disponible à ce jour : le gris. Enfin, sachez que le Mac Pro fonctionne sous des températures allant de 10 à 35° (oubliez-le si vous n’avez pas de clim dans le sud), et ce jusqu’à 5 000 mètres d’altitude.

Bonus : avec une note de réparabilité de 9/10 selon les très sérieux experts d’iFixit, le Mac Pro a en plus la chance d’être l’un des Mac les plus faciles à réparer soi-même.

Mac Pro : entrées et sorties

Comme tout bon ordinateur de bureau, le Mac Pro est livré avec plusieurs prises pour y brancher les accessoires de votre choix. Parmi elles, on retrouve les indispensables ports USB : deux USB 3 et quatre USB-C, ces derniers prenant en charge le standard Thunderbolt 3 à des vitesses atteignant 40 Gbit par seconde ainsi que DisplayPort.

Mac Pro fiche technique

Mac Pro tour © Apple

Le Mac Pro est aussi l’un des rares ordinateurs Apple avec son petit frère le Mac mini à avoir droit à un port Ethernet. Il en a même une paire, avec des débits capables de monter jusqu’à 10 Gbit par seconde en faisant appel à des câbles RJ-45 en cuivre. Autre avantage : le Mac Pro est livré avec une prise jack 3,5 mm qui sera la meilleure alliée de vos sessions d’écoute sur Apple Music (9,99 euros par mois). Seul bémol : aucun lecteur de carte SD, ce qui nécessitera de trouver un adaptateur pour les pilotes de Mavic Air 2.

Réseau et audio

Pour le son, Apple a mis le minimum dans son Mac Pro : on parle ici d’un haut-parleur sans aucun micro. Il faudra donc y brancher des enceintes, un casque filaire ou des écouteurs Bluetooth pour pallier à cet inconvénient, un peu indigne d’un produit à -potentiellement- plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Pour le réseau, Apple a intégré dans le Mac Pro un modem Wi-Fi compatible avec les normes 802.11ac/a/b/g/n, ainsi qu’un émetteur Bluetooth Low Energy (5.0). Côté logiciel, l’éditeur propose son propre service d’envoi de fichiers : AirDrop, auquel ne sont en revanche éligibles que ses produits.

Mac Pro fiche technique

Mac Pro rack © Apple

Quels accessoires pour équiper le Mac Pro ?

Vous l’avez deviné : le Mac Pro n’est qu’une unité centrale, et il est nécessaire de rechercher soi-même les périphériques nécessaires pour pouvoir exploiter son potentiel à son maximum. À commencer par un écran. Évidemment, le Pro Display XDR est LA référence car conçue par la même entreprise. Doté d’une grande dalle Retina 6K de 32 pouces, avec un très grand angle de vision, cet affichage coûte 5 499 euros au moins. Mais vous pouvez aussi vous tourner vers des marques concurrentes sans problème si vous souhaitez économiser ou que vous recherchez un écran incurvé : le Mac Pro n’est pas sectaire.

Comme on l’a vu plus haut, le Mac Pro est par ailleurs très lourd. Heureusement, Apple vend séparément quatre roulettes, dont le prix est salé (j’espère que vous êtes bien assis) : 500 euros… Évidemment, avec ceci il vous faudra également une souris et un clavier. Ça tombe bien puisque la aussi, Apple suggère de choisir ses propres accessoires pour accompagner le Mac Pro. Il s’agit de la Magic Mouse 2 pour la souris, ou du Magic Keyboard avec pavé numérique pour le texte. Sachez que vous pouvez aussi choisir le Magic Trackpad avec (+150 euros) ou à la place (+50 euros) de la Magic Mouse 2. Couleurs au choix : argent ou noir.

Apple fournit “gratuitement” le cordon d’alimentation du Mac Pro, qui mesure deux mètres de long et se branche sur n’importe quelle prise secteur universelle. À ceci est ajouté un câble adaptateur USB-C vers Lightning, qui sera utile pour recharger le clavier ou la souris. Pour le Mac Pro en rack, les rails de montage sont aussi fournis, mais livrés à part.

Prix du Mac Pro (2020)

Nous arrivons à la question fatidique : quels sont les prix du nouveau Mac Pro ? Ils commencent à 6 499 euros pour la version tour, ou 7 199 euros pour la version rack. Ensuite, plusieurs critères rentrent en compte dans la définition du tarif, dont notamment le stockage qui prend la forme d’un SSD de 256 Go de base. Autrement, les montants à débourser seront les suivants :

  • + 500 euros pour le SSD de 1 To
  • + 1 000 euros pour le SSD de 2 To
  • + 1 750 euros pour le SSD de 4 To
  • + 3 250 euros pour le SSD de 8 To

Le Mac Pro propose aussi une carte accélératrice PCIe allégeant “la charge liée au décodage des codecs vidéo ProRes et ProRes RAW” dans des logiciels tels que QuickTime Player X, moyennant 2 500 euros de plus. Nom : Apple Afterburner.

Mac Pro fiche technique

Mac Pro ouvert © MKBHD

Conclusion : le Mac Pro 2020 est une surmachine, hors pair

Nous voici arrivés à la fin de cette fiche technique Mac Pro (2020). Que pouvons-nous en tirer comme conclusions ? Déjà, que ce n’est clairement pas un ordinateur pour monsieur-tout-le-monde mais bel et bien un dieu de vitesse. En effet, rares sont les concurrents qui lui arrivent à la cheville, y compris chez Windows. Les chances de voir votre travail ralenti sont infimes avec le Mac Pro, qui a tout pour vous garantir une stabilité du système à toute épreuve, d’autant plus que macOS Big Sur est réputé pour être un excellent logiciel, ce qui se vérifie au quotidien, sans faute.

On regrettera tout de même des prix à la limite du raisonnable, qui forceront certains à se tourner plutôt vers l’iMac Pro dont les performances peuvent elles aussi atteindre des sommets. En bref, oui, le Mac Pro est l’idéal rêvé pour votre business, mais vous avez intérêt à trouver une bonne stratégie pour le rentabiliser.

Mac Pro (2020)

6499
9.2

Performances

10.0/10

Logiciel

9.5/10

Design

9.0/10

Prix

8.0/10

Connectique

9.5/10

On aime

  • Réparabilité
  • macOS 11
  • Rapidité

On aime moins

  • Accessoires séparés
  • Encombrant
  • Compatibilité

Dernières news

Les bons plans