Suivez-nous

iMac Pro : avis, prix et fiche technique complète

iMac Pro
iMac Pro © Apple

 

Sorti en 2017, l’iMac Pro signait un pari audacieux pour Apple : tenter d’améliorer une formule qui fonctionne déjà à merveille. En effet, son iMac classique –qui présente beaucoup de similarités avec l’iMac Pro (notre comparatif)– a déjà connu un succès considérable auprès du grand public. Vouloir renouveler l’expérience était donc osé, et il faut dire que c’est réussi. Mais alors, qu’est-ce qui fait de l’iMac Pro un ordinateur si intéressant ?

Apple iMac Pro 27" Retina 5K au meilleur prix Prix de base : 5 499 €

Design : l’iMac Pro fait un sans-faute

Avant tout, et vous l’avez sûrement déjà remarqué si l’iMac Pro vous est familier, la principale caractéristique de cet ordinateur c’est sa couleur foncée qui rappelle les modèles les plus haut de gamme des appareils Apple. À ceci s’ajoute le fameux dos bombé qui caractérise la gamme iMac : ici, l’unité centrale et l’écran font partie du même boîtier en aluminium, recyclable qui plus est. En résulte une machine élégante et imposante, qui ne manquera pas de se faire remarquer dans votre bureau surtout en pleine journée.

Mais ce format extralarge ne pourra pas venir s’installer partout : en effet, avec 65 cm de long et 51,6 cm de haut, l’iMac Pro est grand, très grand. Il est de plus épais de -accrochez-vous- plus de vingt centimètres. Quant à son poids, il avoisine les 10 kg : ce n’est pas demain la veille que vous pourrez l’emporter facilement partout avec vous. Néanmoins, pour un ordinateur fixe (il est livré avec un grand pied laissant passer les câbles), l’iMac Pro reste à ce jour inégalé en termes de design. Vous ne serez pas déçu de ce côté-là, c’est sûr et certain.

iMac Pro

iMac Pro © Apple

Le plus bel écran de tous les Mac

5K : c’est la résolution proposée par l’écran de l’iMac Pro (5 120 x 2 880 pixels). À vrai dire, seul le Pro Display XDR fait mieux chez Apple, mais ce n’est pas un vrai ordinateur (seulement un écran) donc il y est difficilement comparable. L’écran Retina de l’iMac Pro mesure par ailleurs 27 pouces, cette diagonale étant la seule disponible pour le moment. Grâce à ce choix, les graphistes et les paysagistes seront ainsi particulièrement à l’aise, notamment aussi avec à la prise en charge d’un milliard de couleurs et à une luminance de 500 nits.

Note : à l’avant de l’iMac Pro, on retrouve aussi une caméra frontale FaceTime HD capable de filmer en 1080p. Elle devient vite indispensable pour les visioconférences et évite de devoir acheter un accessoire séparément.

Acheter l’iMac Pro

macOS sur l’iMac Pro

L’iMac Pro est livré avec macOS : le système d’exploitation propriétaire d’Apple que l’on ne retrouve (du moins officiellement) que sur ses propres produits. Celui-ci est réputé pour sa fluidité et sa facilité d’utilisation, ce qui se confirme au quotidien depuis ses débuts.

Interface

Il faut savoir que l’iMac Pro est éligible à la mise à jour vers macOS 11 (Big Sur). Dévoilée lors de la Worldwide Developer Conference, cette nouvelle version a été acclamée par la critique pour offrir un relooking attendu depuis longtemps. Les menus y sont désormais plus clairs, avec des icônes pour s’y repérer, et même les sons ont été retravaillés. Les couleurs vives, associées à des dessins minimalistes, seront également très appréciées pour l’accessibilité.

Après plusieurs mois de tests intensifs, nous n’avons presque rien trouvé à redire côté UI, donc. Seuls les utilisateurs de Windows seront peut-être déroutés à leur arrivée, mais on s’habitue très vite à macOS et à son fonctionnement particulièrement intuitif. On regrettera peut-être un poil l’accent mis sur la sécurité et la confidentialité à outrance, avec des blocages à foison empêchant par exemple d’installer facilement un logiciel non disponible sur le Mac App Store ou de faire tourner des apps 32 bits. Pour le reste, toutes les nouveautés de macOS Big Sur sont à découvrir à cette adresse.

Applications gratuites

En achetant un iMac Pro, vous n’obtenez pas qu’un objet mais bel et bien de nombreux services différents dont plus d’une trentaine spécialement conçus par Apple et impossibles à retrouver chez une autre marque. Keynote, pour les présentations, est notamment de très bonne facture dès lors qu’il s’agit de réaliser un business plan. Messages est également très apprécié pour retrouver les SMS de son iPhone sur grand écran, tandis que Podcasts donne comme son nom l’indique accès à une multitude d’émissions audio depuis l’iMac Pro et ce sans dépenser le moindre centime.

Et si ce n’est pas suffisant, pas de souci : le Mac App Store est là pour vous servir, avec des dizaines de milliers d’éditeurs indépendants vérifiés permettant d’augmenter encore plus le potentiel de votre iMac Pro. D’autant plus qu’une grande partie est aussi disponible à la fois sur iPad et sur iPhone, pour garantir une continuité dans l’écosystème des produits Apple. Parmi elles, les plus emblématiques sont probablement les chats de Facebook Messenger, Telegram et WhatsApp, ou les SAAS comme Trello et Slack.

Fond d'écran macOS Big Sur iMac

macOS Big Sur © iPhon.fr

Services payants

Si toutefois vous disposez d’un budget encore plus conséquent, alors sachez que l’iMac Pro propose aussi des offres payantes, comme le logiciel de montage Final Cut Pro X (comptez 329,99 euros de plus) ou Logic Pro X pour la création de musiques (229,99 euros). À ceci viennent s’ajouter plusieurs abonnements :

  • la vidéo à la demande avec Apple TV+ (4,99 euros par mois mais la première année est offerte avec l’achat de l’iMac Pro)
  • le streaming d’Apple Music, un concurrent de Spotify aux tarifs similaires : dès 9,99 euros par mois
  • iCloud, pour stocker toutes vos données en ligne et ainsi éviter de perdre des informations cruciales en cas de panne matérielle
  • Apple Arcade, une plateforme de cloud gaming à 4,99 euros par mois, exploitant au maximum les performances sans faille de l’iMac Pro

Acheter l’iMac Pro

Performances de l’iMac Pro

L’iMac Pro peut être configuré à la volée lors de la commande. À l’intérieur, Apple propose plusieurs puces au choix. La moins puissante est tout de même un processeur Intel Xeon W à 3,2 GHz (Turbo Boost jusqu’à 4,2 GHz) avec 19 Mo de mémoire cache et huit coeurs. Mais vous pouvez aussi opter pour un CPU à dix coeurs Intel Xeon W cadencé quant à lui à 3 GHz, pour une mémoire cache de 23,75 Mo et avec un mode Turbo Boost atteignant les 4,5 GHz. À ceci s’ajoute encore un autre Intel Xeon W à 2,5 GHz, cette fois-ci avec quatorze coeurs et 33,25 Mo de mémoire cache (Turbo Boost limité à 4,3 GHz). Enfin, si vous avez 3 000 euros de plus sous la main, la meilleure pièce de cet iMac Pro sera un Intel Xeon W de dix-huit coeurs à 2,3 GHz, pour 42,75 Mo de mémoire cache (Turbo Boost jusqu’à 4,3 GHz).

Passons maintenant à la carte graphique. Là aussi, Apple a prévu plusieurs options pour son iMac Pro : la première, c’est une AMD Radeon Pro Vega 56 avec 8 Go de mémoire HBM2, 56 unités de calcul, 3 584 processeurs de flux, 9 téraflops en simple précision et enfin 18 téraflops en demi‑précision. Ce GPU est aussi configurable en Radeon Pro Vega 64, avec 16 Go de mémoire HBM2 couplé à 64 unités de calcul, 4 096 processeurs de flux et 11 téraflops en simple précision + 22 téraflops en demi‑précision. Pour terminer, la meilleure option graphique de l’iMac Pro sera la Vega 64X aux performances semblables mais avec 12 téraflops en simple précision et 24 téraflops en demi‑précision.

iMac Pro

iMac Pro © Apple

Côté RAM, Apple a misé sur un composant solide : la mémoire ECC DDR4 à 2 666 MHz. On peut la sélectionner en 32 Go, 64 Go, 128 Go ou 256 Go. De quoi propulser n’importe programme sans broncher ! Quant au stockage interne, il s’agira alors d’un SSD de 1, 2 ou 4 To. En somme, l’iMac Pro est tout bonnement imbattable sur son secteur, sauf peut-être par le Mac Pro qui atteint quant à lui des résultats stratosphériques.

Connectique, réseau et audio

En ce qui concerne le son, l’iMac Pro est équipé de haut‑parleurs stéréo, auxquels sont associés quatre micros prenant en charge la commande vocale «Dis Siri». La sortie audio, quant à elle, est une prise jack 3,5 mm : heureusement, Apple ne l’a pas supprimée !

Pour ce qui est d’internet, la prise Ethernet à l’arrière de l’iMac Pro est un Nbase‑T qui est capable de prendre en charge des débits conséquents de 1 Gbit, 2,5 Gbit, 5 Gbit et 10 Gbit à l’aide d’un connecteur RJ‑45. Si toutefois vous êtes plutôt adepte du sans fil, alors le Wi-Fi 802.11a/c/b/g/n est aussi inclus dans la bête, afin de capter n’importe quel opérateur via votre box. Avec ceci, le Bluetooth 5.0 (Low Energy) est disponible pour brancher ses écouteurs à l’iMac Pro : les AirPods Pro sont l’exemple le plus courant et le plus adapté, mais les enceintes externes ou les tablettes graphiques sont elles aussi compatibles.

Au dos de l’iMac Pro, on retrouve en plus un lecteur de carte SDXC (qui fait cruellement défaut aux MacBook Air et MacBook Pro), quatre ports USB 3 et le même nombre de ports USB-C / Thunderbolt 3. Ils peuvent notamment prendre en charge jusqu’à quatre écrans externes : traders et développeurs vont adorer développer leur plan de travail.

Acheter l’iMac Pro

iMac Pro

iMac Pro © Apple

Les accessoires compatibles avec l’iMac Pro

L’iMac Pro est livré avec une souris sans fil, qui se connecte donc en Bluetooth, la Magic Mouse 2. En coloris gris sidéral, elle se recharge avec un port Lightning propriétaire, le même que sur les iPhone 11 ou le dernier iPad Air qui est sorti en 2019. Mais en investissant cinquante euros de plus, vous pourrez profiter du Magic Trackpad 2, un pavé tactile lui aussi dans un coloris gris sidéral. Avec son iMac Pro, Apple fournit également un clavier Bluetooth : le Magic Keyboard, avec pavé numérique intégré et toujours le même design. Enfin, un câble Lightning vers USB ainsi qu’un cordon d’alimentation s’occuperont de charger l’ordinateur.

Conclusion : notre avis sur l’iMac Pro

Alors, que peut-on penser de l’iMac Pro ? Ce monstre de puissance semble n’avoir aucun défaut. Ses performances pures ou visuelles sont remarquables, tout comme son design d’exception qui en fait un véritable objet de luxe : son prix débute d’ailleurs à 5 499 euros, et se destine donc sans équivoque aux professionnels qui en ont les moyens. De plus, avec macOS Big Sur à l’intérieur, la rapidité d’exécution est garantie, sans compter que le service client fourni par le fabricant en cas de souci est généralement considéré comme de bonne qualité. Difficile de demander plus.

© Apple

Les métiers qui apprécieront tout particulièrement l’iMac Pro sont ainsi les photographes, programmeurs, motion designers, monteurs, DJ, artistes et même les scientifiques qui ont besoin d’une puissance de calcul de taille : il a été testé jusqu’à 5 000 mètres d’altitude ! Selon Apple, “l’iMac Pro est bâti pour donner libre cours à la création et au rendu de systèmes de particules de toutes sortes : statiques ou animés, en 2D ou en 3D” : c’est dire à quel point ses atouts sont précis et étudiés au millimètre. Évidemment, les familles ou les étudiants passeront leur chemin : le prix de l’iMac Pro sera trop rebutant, avec ses plus de 18 000 euros en configuration maximale.

Pour finir, retrouvez ci-dessous notre évaluation et avis noté de l’iMac Pro, ainsi qu’un tableau des prix actualisé en temps réel pour savoir où acheter l’appareil au meilleur tarif, parmi tous les revendeurs en France :

Apple iMac Pro 27" Retina 5K au meilleur prix Prix de base : 5 499 €

iMac Pro

5499
9.4

Prix

8.0/10

Design

10.0/10

Écran

10.0/10

Performances

10.0/10

Logiciel

9.0/10

On aime

  • macOS
  • Design
  • Performances

On aime moins

  • Écran non incurvé
  • Limitations logicielles
  • Prix

Dernières news

Les bons plans

Copyright © 2020 iPhon

Apple, le logo Apple, iPod, iTunes et Mac sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. iPhone et MacBook Air sont des marques déposées d’Apple Inc. MobileMe est une marque de service d’Apple Inc iPhon.fr et son forum ne sont pas liés à Apple et les marques citées sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.