Les vidéos de destruction d’iPhone dans un mixeur étaient très à la mode des YouTubers en mal de vues il y a quelques années. De notre côté, on évitait de les relayer, considérant qu’elles n’avaient pas grand intérêt. Mais celle présentée dans cet article est différente. Elle est produite par l’université de Plymouth et porte un but à la fois scientifique et éducatif. Il s’agit en effet de connaitre la composition détaillée en métaux et autres éléments d’un smartphone :

Après avoir passé l’iPhone dans le mixer, le scientifique présentant la vidéo affirme avoir effectué un tri des éléments. On trouve alors des composants tels que du silicium, à hauteur de 13 grammes, du fer, 33 grammes, du carbone, 4 grammes, mais aussi 1,6 gramme de calcium et des dizaines d’autres matériaux. Tout ceci sert évidemment de mise en scène pour rendre compte des composants qui sont nécessaires à la construction de plusieurs millions de smartphones chaque année.

Précisément, le mini-documentaire révèle que la production annuelle de smartphone atteint 1,4 milliard d’unités. Et cela nécessite l’extraction de 52 tonnes d’or, 131 tonnes d’argent, ou encore 10 200 tonnes de chrome, entre autres. Il y a aussi des éléments rares dans la liste des matériaux nécessaire à la fabrication des smartphones : néodyme, praséodyme, gadolinium, dysprosium.

Or le minage de ces derniers est particulièrement cher et surtout très dommageable pour l’environnement. C’est pour ces deux raisons aussi qu’Apple insiste sur le  recyclage de ses iPhone. Cela lui permet de récupérer un maximum de matière dans le but de la réinjecter ailleurs, comme dans la coque du dernier MacBook Air, conçue en aluminium recyclé.

Vous aimez ? Partagez !

Partenaire

Shakes et Fidget : un super jeu de rôle dans une ambiance style bande dessinée humoristique et satyrique, tout en Français. Acceptez les quêtes, gagnez les combats et rejoignez une guilde, noté 4,6 étoiles !, gratuit ici Shakes et Fidget iPhone et iPad est gratuit ici