Suivez-nous

Actualités

Pourquoi Apple n’autorise pas les applications tierces sur l’iPhone ? … une théorie intéressante

Il y a

le

tools.gifS’il est bien une fonctionnalité qui
manque(ra) sur l’iPhone, c’est la possibilité d’installer des logiciels
tiers comme c’est le cas sur Palm, Symbian ou Windows Mobile
. La
raison derrière ce choix n’est pas clairement établie par Apple. On a entendu
parler de stabilité de la machine : Steve Jobs voudrait offrir une machine
que tout un chacun puisse utiliser sans risque de plantage, le meilleur moyen
ètant d’empécher l’installation d’applications non certifiées par Apple.
J’avais de mon coté pensé qu’Apple voulait créer un ecosystème à la
itunes
ou il serait le seul à commercialiser les logiciels
pour son iPhone
, dans un modèle très propriétaire peu surprenant après
l’experience iPod.
Mais j’ai découvert un point de vue très intéressant avec cet article :
l’explication qui y est développée serait que la batterie et sa durée
de décharge serait la motivation de ce choix
. Ainsi, le seul moyen de
garantir une batterie ne se déchargeant pas trop vite est d’éviter d’avoir des
applications mal écrites, faisant trop usage du processeur de l’iPhone.
L’article est en outre encourageant car il laisse sous-entendre que ce ne sera
qu’une question de temps avant que les méthodes pour développer de manière
‘économique’ en terme d’énergie soient présentées par Apple, permettant alors
aux développeurs de pouvoir (enfin)s’exprimer sur l’iPhone.

i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. NightAngel

    26 avril 2007 à 3 h 12 min

    Je pense que la politique d’Apple est fort louable pour conserver un produit
    de qualité et qui plus est si une question d’autonomie vient s’ajouter à cela.
    Je serai le premier (façon de parler) à acheter l’iPhone cependant je pense
    qu’Apple ne peut se permettre de trop "fermer" son OS. D’une part car des OS
    comme Symbian ou Windows Mobile supportent un nombre impressionnants de softs
    et qu’à ce niveau là déjà le retard sera difficile à "rattraper". D’autre part
    n’oublions pas que ces petits softs sont souvent "gratuits" (je simplifie) et
    je doute que les softs développés (et donc certifiés) par Apple, pour l’iPhone,
    soient eux aussi gratuits. C’est une politique discutable en bien des points
    mais je fais confiance les yeux fermés à Apple qui mettra, j’en suis sur, un
    environnement de développement entre les mains des codeurs.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Notre dev présente

LillyPlayer