Suivez-nous

Accessoires

Deux tensiomètres connectés à l’iPhone bientôt sur le marché

Il y a

le

tensiometre-1.jpg Il
aura fallu près de deux ans entre l’annonce par Steve Jobs du support des
accessoires connectés (iOS 3) avec une démonstration d’application médicale à
l’appui et l’arrivée de plusieurs accessoires médicaux pour nos
smartphones
.

C’est en tout cas à l’occasion du CES 2011 que deux accessoires
permettant de mesurer et suivre sa tension ont été révélés
. Le premier
est proposé par la société Française Withings, à qui l’ont
doit
la balance communicante par WiFi vue ici
, et le second proposé par
la société "iHealth Lab".

L’accessoire proposé par Withings est constitué d’une partie
tissée
(celle qui se gonfle) qui s’enroule sur un tube en aluminium.
Le tout est connectable à l’iPhone par un simple câble à brancher sur la prise
de synchronisation . L’alimentation se fait via quatre piles bâton.

tensiometre-1.jpg

Sur l’iPhone une application permet de mesurer
directement la tension et la fréquence cardiaque
. L’application semble
très similaire à celle que l’on connaît pour la balance et la mesure du poids,
elle sera disponible gratuitement sur l’Apple Store, permettant ensuite de
retrouver le tracé historique de ses mesures et de les
transmettre. L’application est prévue à la fois pour l’iPhone, l’iPad ou encore
l’iPod Touch. Plus d’informations ici chez Withings

Le design de ce cet accessoire semble vraiment réussi et il paraît
plus transportable que le suivant qui lui communique via une
station d’accueil :

Le produit proposé par iHealth (ici) est lui également constitué
de la pièce traditionnelle en tissu qui va se gonfler et se dégonfler pour la
mesure, mais elle est cette fois-ci reliée à un une station d’accueil sur
lequel l’iPhone sera placé pour la mesure. De la même manière, une application
permet de lire et de consulter les résultats.

tensiometre-2.jpg

Pour le prix, il sera d’environ 100 $

C’est une très bonne nouvelle que de voir arriver ces
produits médicaux reliés à l’iPhone, cela permettra d’envoyer facilement les
informations de santé à son médecin mais le prix à payer est encore élevé
comparer à des tensiomètres déjà largement diffusés. On peut espérer qu’avec la
généralisation d’accessoires de ce type, les prix viendront à baisser et seront
plus accessibles, en faisant un accessoire de choix pour le suivi, et surtout ,
via la connexion Internet, pour les échanges de données.

Parcourir les accessoires iPhone
et iPod Touch connectés déjà référencés sur iPhon.Fr
référencés par
iPhon.fr.

Suivez iPhon.fr sur Twitter,
sur
Facebook
, via RSS, sur le site mobile de iPhon.fr ou avec
l’application dédiée iFon.fr

Deux tensiomètres connectés à l'iPhone bientôt sur le marché 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE
12 Commentaires

12 Commentaires

  1. Log

    6 janvier 2011 à 12 h 39 min

    @ LaSau6:

    "Vivement le test de grossesse où il faut pisser sur ton iPhone"

    Merci, j’ai déjà essayé….pas de résultat.

  2. Log

    6 janvier 2011 à 11 h 29 min

    Bonjour Iphon.fr,

    Savez-vous s’il existe un accessoire, pour Iphone, permettant de mesurer la
    saturation en oxygène?

    Merci.

  3. Log

    6 janvier 2011 à 13 h 11 min

    @ LaSau6:

    Plus sérieusement, mon interrogation portait sur l’existence d’un
    saturomètre (en vulgarisant, la pince à linge qui est positionnée sur l’index)
    qui nécessite effectivement un minimum de connaissances afin d’optimiser les
    résultats obtenus, et en aucun cas de la réalisation d’un gaz du sang.

  4. shmuelas

    6 janvier 2011 à 11 h 23 min

    Moi, c’est surtout l’iBGStar que j’attends

    https://www.iphon.fr/post/2010/09/22

  5. Frank C (posté avec l'application iFon.fr)

    6 janvier 2011 à 14 h 39 min

    Les saturometres portables existent déjà et sont déjà tellements petits que
    c’est ridicule d’imaginer rajouter un câble pour le transformer en gadget
    iPhone.
    Par contre pour l’ecg on pourrait vraiment lui trouver une utilité a ce truc là
    (enfin ça dépend du prix, mais j’ai qq petites idées)

  6. LaSau6

    6 janvier 2011 à 12 h 26 min

    @ Log:

    Franchement entre nous je n’aimerais pas prendre ma SAT avec un iPhone faut
    pas oublier quand même que sa reste du médical.

    Donc c’est limite dangereux de vendre du rêve aux technophiles un peu
    crétins sur les bords (pas les médecins, hein : je parle de tout ceux
    s’autodiagnosticant des cancers).

    Et comme dit sa reste chère pour un tensiomètre en pharmacie on en trouve
    dans les 40€ et ceci garde aussi en mémoire l’historique.

    Pour l’ECG c’est par la:

    http://www.youtube.com/watch?v=dY7Z

    Encore faut il savoir lire un ECG ^^

    Vivement le test de grossesse où il faut pisser sur ton iPhone

  7. iRumeurs.com

    6 janvier 2011 à 11 h 35 min

    Au CES, ils ont aussi présenté une invention qui transforme votre iPhone en
    ECG (électrocardiogramme) de poche, grâce a une application iPhonECG et un
    coque qui a 2 électrodes.
    Je vois déjà le médecin qui pose son iPhone sur ton torse.

  8. Frank C (posté avec l'application iFon.fr)

    6 janvier 2011 à 19 h 51 min

    Pas à Paris, 5 électrode chez nous ça s’appelle un scope. Je te crois mais
    suis quand même assez étonné. Réponds en PV si tu veux.
    Mais pour revenur au thème du fil, je suis d’accord qu’une seule deriv. ne sert
    a rien en urgence, c’est pour ça que je disais que ça servait à autre
    chose.

  9. Frank C (posté avec l'application iFon.fr)

    6 janvier 2011 à 19 h 52 min

    Comment on fait pour envoyer un message PV sur ce forum ? 🙂 (depuis un
    iPhone)

  10. Frank C (posté avec l'application iFon.fr)

    6 janvier 2011 à 18 h 39 min

    @lasau : 2 erreurs : ECG SAMU 12 dérivations réalisées via 10
    électrodes.
    Intérêt d’une mesure 1 piste (évidement plus il y en a mieux c’est, un
    enregistrement de 24h c’est 2 pistes) : chez les patients qui se plaignent de
    symptômes seulement quelques fois dans l’année et chez lesquelles tout est
    normal en dehors de crise. Le seul moyen de comprendre quelquechose (même si
    souvent ya rien a comprendre) est de faire un enregistrement au moment du
    phénomène (dont la durée varie de qq minutes à qq heures). Du coup on sait
    enfin s’il de passe vraiment qqch et ce que c’est.
    Ce cas de figure est beaucoup plus fréquents que ce qu’on pense.
    Si on peut proposer aux possesseurs d’iphone l’achat d’un petit module pas cher
    avec 3 fils enfantins à coller et pas trop cher je pense que certains patients
    l’achèteraient.
    Quant aux medecins pour leur visite a domicile (pour ceux qui savent faire des
    ECG) un petit module à 10 câble avec un logiciel de bonne qualité mérite d’être
    étudier.

  11. LaSau6

    6 janvier 2011 à 16 h 51 min

    Un ECG, un vrai, mesure 12 dérivations différentes afin de représenter le
    fonctionnement du coeur dans les 3 dimensions de l’espace.

    Un ECG effectué par le SAMU, en urgence donc, comportera au minimum 3
    dérivations.

    Ce truc vendu 100€ ne sert à rien, sauf si vous ne savez pas compter.

    Avec 2 électrodes, on a pas un ECG, on a au mieux une fréquence cardiaque,
    mais ça, je peux aussi l’avoir en mettant mon index sur une artère et en
    comptant, coût : 0€.

  12. LaSau6

    6 janvier 2011 à 19 h 15 min

    Non désolé mais je suis au SAMU 😉 la plupart des multis c’est 5 électrodes
    en urgence.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Notre dev présente

LillyPlayer