Suivez-nous

Actualités

Apple renonce finalement aux conditions tarifaires imposées aux éditeurs de presse : ouf !

Il y a

le

Par

lecture2.jpgNous nous
étions fait l’écho plusieurs fois de l’impact potentiel des régles tarifaires
imposées par Apple pour les achats dans les applications notamment pour les
titres de presses et les eBooks. Il semblerait qu’Apple ait finalement
renoncé à ses régles qui menaçaient l’équilibre financier de la presse
numérique sur l’iPad et l’iPhone et donc leur
présence
 :

Ces règles
expliquées en détail ici
devaient prendre effet fin Juin
et on avait déjà vu
un premier éditeur quitter l’AppStore dans cet article
, tandis qu’hier

nous relations le lancement par le prestigieux Financial Times d’une WebApp
appelée à remplacer son application
.

Empli d’un secret espoir, on
concluait d’ailleurs l’article
en indiquant qu’Apple était déjà
revenu en arrière sur certaines décisions
… Et bien c’est exactement
ce qu’il s’est passé.
Selon
MacRumors ici
, Apple a récemment changé les règles mises en place
en Mars sans en faire la publicité
 : celles-ci ne
contiennent plus cette fameuse clause qui obligeait les éditeurs à
vendre au même prix dans les applis et par d’autres moyens leurs abonnements ou
leurs titres de presse
(Apple venant ensuite amputer ce prix des 30 %
de commission de l’App Store).
ios-5-captures-iphone-10.jpg Cela signifie pour les clients, que
certains abonnements et/ou achats de contenu seront peut être plus chers via
les applications iPhone qu’en passant directement par un achat numérique sur le
site de l’éditeur, mais cela signifie surtout que l’équation économique liée à
la commission prise par Apple peut désormais être résolue par les éditeurs,
ils pourront donc rester présents sur l’App Store.

Rappelons que l’iOS 5 contiendra un kiosque à
journaux (NewsStand) dans lequel on pourra retrouver synchronisé de manière
automatique les dernieres partuions des quotidiens et autres magazines auquel
on se sera abonné :

Voilà une très bonne nouvelle pour continuer à dématérialiser le papier et
à lire
sur iPad
 !

Apple renonce finalement aux conditions tarifaires imposées aux éditeurs de presse : ouf ! 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE
6 Commentaires

6 Commentaires

  1. kouiki (posté avec l'application iFon.fr)

    9 juin 2011 à 14 h 37 min

    Ouille ouille ouille ouille!!
    Ç’en est fini pour la concurrence: cette conférence a un goût d’ouverture sans
    précédent, presque de révolution

    Et au vu de telles décisions prises suite au 6 juin..ça fait mal, très très
    mal à Android et autres plateformes (pour notre bonheur il est vrai).
    Je suis bluffé. 

  2. Raphosud (posté avec l'application iFon.fr)

    9 juin 2011 à 16 h 19 min

    L’avenir pour la presse c’est le html 5 multiplateforme et pas ces petites
    web apps proprio fermée!

  3. prozac

    9 juin 2011 à 19 h 21 min

    D’un autre côté, si tous ceux qui ont une appli propre intègre Newsstand, je
    préfère payer UN PEU (et j’insiste sur le un peu) plus cher pour tout retrouver
    sous la même appli!!
    Par contre Newsstand est-il uniquement un compileur et gestionnaire d’abos ou
    permettra-t-il l’achat à l’unité?

  4. martin

    9 juin 2011 à 14 h 57 min

    La très belle web app du financial times a du sonné comme un coup de semonce
    pour Apple: le FT va pouvoir adapter très facilement sa web app à Androïd. Sans
    les conditions tarifaires d’Apple ils auraient probablement priorisé une appli
    iOS, au détriment d’Androïd.

    Avec cette décision Apple va perdre un peu de chiffre d’affaire à court
    terme, mais au bénéfice de sa plateforme et de ses utilisateurs

  5. martin

    9 juin 2011 à 14 h 57 min

    La très belle web app du financial times a du sonné comme un coup de semonce
    pour Apple: le FT va pouvoir adapter très facilement sa web app à Androïd. Sans
    les conditions tarifaires d’Apple ils auraient probablement priorisé une appli
    iOS, au détriment d’Androïd.

    Avec cette décision Apple va perdre un peu de chiffre d’affaire à court
    terme, mais au bénéfice de sa plateforme et de ses utilisateurs

  6. Charls25

    10 juin 2011 à 15 h 47 min

    Je ne suis pas sûr d’avoir complètement compris; est-ce que ça veut dire que
    concrètement, ils abandonnent les 30% qu’ils prenaient avant sur les
    abonnements et les livres ??

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans