Suivez-nous

Actualités

Violation de brevets: le “patent troll” Lodsys revient à la charge et s’attaque à Rovio, EA

Il y a

 

le

 

Par

troll-pic-funny.jpgOn pensait que la réponse d’Apple aurait si
ce n’est mis un terme aux actions judiciaires contre les petits studios au
moins refroidi les ardeurs de la société Lodsys mais cette
dernière avait remis une couche avec des développeurs Apple et Google comme vu
ici sur iPhon.fr.
Nouvelle étape, Lodsys s’attaque maintenant aux gros studios comme
Rovio et EA. Et cela donne des idées à
d’autres…

Les développeurs des jeux à succès Angry Birds et
Sims mais aussi Atari, Square Enix (Final
Fantasy
) et Take-Two Interactive (2K sports) sont donc la nouvelle
cible de Lodsys concernant son brevet d’achat dans les
applications
(in-app).
Le département légal d’Apple ne semblant pas lui faire peur Lodsys s’attaque
donc à de gros poissons et l’on commence à voir des
application retirées des AppStore US par leurs éditeurs
Européens par peur des poursuites.
Apple ne devrait pas tarder à s’impliquer encore plus pour protéger ses
développeurs.
A moins qu’il ne soit trop tard. Et l’on voit d’ailleurs déjà
d’autres sociétés qui se réveillent tout d’un coup et font valoir près de
grands groupes "leurs" brevets pourtant non validés par le
bureau des brevets américains (USPTO). Par exemple l’indien Kootol
Software
qui a contacté Microsoft, Apple, Yahoo, Google, IBM, Research
in Motion, LinkedIn, MySpace, etc, … pour revendiquer les droits sur une
méthode permettant de "publier, envoyer et recevoir des
messages
et souscrire aux messages déposés par d’autres personnes
utilisant un réseau" (sic). Ce brevet si reconnu a posteriori par l’USPTO, quid
de Twitter, Facebook et consors?

Source

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis
12 Commentaires

12 Commentaires

  1. Leo (posté avec l'application iFon.fr)

    23 juillet 2011 à 20 h 36 min

    Hervé,
    Oui, et c’est ça ce qui est comique.
    L’arroseur arrosé version 2011.
    Le brevet freine l’innovation.

    Ça a été mainte fois démontré.

  2. Aldebaran (posté avec l'application iFon.fr)

    23 juillet 2011 à 19 h 32 min

    Encore des gripsou qui faute de vouloir bosser profite de défaillance dans
    le système pour s’enrichir .. Déplorable

  3. Hervé (posté avec l'application iFon.fr)

    23 juillet 2011 à 20 h 18 min

    Hey les commentaires à la noit. La newsletter concerne le patent troll
    lposys, pas Apple, Apple n’est pas un patent troll (relisez la définition), et
    les brevets logiciels ne datent pas d’Apple.

  4. Zep (posté avec l'application iFon.fr)

    23 juillet 2011 à 19 h 02 min

    Il n’a pas que Apple qui a une politique corrosive (MS and Co) mais elle
    commence à toute les surclasser :/

  5. OliChabot (posté avec l'application iFon.fr)

    23 juillet 2011 à 22 h 20 min

    iPhon.fr , peut-on avoir un rappel de ce que cette compagnie avait déclarée
    avant ? Puisque je ne comprends bien l’histoire et je ne suis probablement pas
    le seul…

    Merci !

  6. Darkdhalia

    24 juillet 2011 à 1 h 55 min

    "Cette guerre des brevets ouvert par Apple va freiner cette industrie et les
    inovations qui y sont liées :/
    Merci SJ pour ta politique de m*
    (j’aime les produits Apple mais cette politique me débecte)"

    Cette guerre des brevets, comme tu le dis, n’a pas été ouverte ou lancée par
    Apple.
    Ce n’est pas parce que tu n’entends parler de cette guerre que depuis que tu
    consultes les sites iPhone ou Apple que ça veut dire qu’elle a commencé à ce
    moment-là.
    C’est une tendance de très longue date qui sert autant des intérêts
    stratégiques que financiers. Kodak a attaqué Apple et je ne sais plus qui par
    exemple.
    Mais il faut bien savoir que le patent-troll est un concept qui a été
    popularisé dès 2001, alors qu’une boite du nom de TechSearch attaquait
    Intel.

    Sauf que les procès sur les brevets n’ont absolument pas commencé avec Apple
    ou quoi que ce soit, c’est une tendance largement répandue et qui a été intégré
    aux stratégies des boites comme moyen d’attaque ou de défense, ce qui tend à
    démontrer que le système n’est plus adapté aujourd’hui.

    Mais bon, internet est formidable : tu as une impression qui fait son chemin
    dans l’inconscient collectif, il suffit de quelques recherches et lectures
    d’articles pour démonter l’impression et prouver autre chose mais peu d’humains
    le font. On ne peut pas faire confiance à l’être humain, il est imbécile par
    nature. Et c’est pas mieux avec les intellectuels, qui ne sont pas
    véritablement humains.

    Bref, 5 minutes de recherches t’auraient évité de dire une énorme bêtise.
    J’espère qu’un jour où ne donnera plus la liberté d’expression d’office mais
    qu’on l’offrira comme une récompense parce que franchement, c’est devenu le
    média privilégié de l’idiocratie…

  7. Zep (posté avec l'application iFon.fr)

    23 juillet 2011 à 17 h 51 min

    Cette guerre des brevets ouvert par Apple va freiner cette industrie et les
    inovations qui y sont liées :/
    Merci SJ pour ta politique de m*
    (j’aime les produits Apple mais cette politique me débecte)

  8. Ferrero (posté avec l'application iFon.fr)

    23 juillet 2011 à 18 h 38 min

    D’accord avec #1
    Le pognon c’est pas une raison.

  9. MDR
    si le monde du logiciel dépend du brevet et non du droit d’auteur, ç’est suite
    au lobby des Apple, MS

  10. Mynesquik (posté avec l'application iFon.fr)

    23 juillet 2011 à 22 h 40 min

    Olichabot : 1

    J’aimerais bien aussi comprendre parce-que tout ces termes sont très
    compliqués et cette histoire me dépasse.

  11. lolphone

    24 juillet 2011 à 13 h 12 min

    Bah après tout s’ils sont dans leur bon droit, ils veulent se faire
    rémunérer.

    Après c’est la faute du système des brevets qui semble mal penser.

    Plus il y aura de procès abusif, plus vite le système sera réformé.

  12. Leloupmarseille (posté avec l'application iFon.fr)

    24 juillet 2011 à 18 h 37 min

    Quel rapport entre la politique de Apple qui défend des années d’
    investissement dans la recherche et l’innovation et ces patent-troll qui n’on
    rien inventé te qui cherchent à se faire du blé ?
    Ce qui est surprenant c’est qu’ils puissent continuer à agir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *