Suivez-nous

Applications

Mesurer (vraiment) la radio activité avec son iPhone 4: il y a aussi une application pour ça (vidéo)

Il y a

 

le

 

app-compteur-geiger-radiations-iphone.jpgAprès l’accident de
Fukushima, de nombeux petits malins et opportunistes ont rapidement sorti des
applications qui au choix faisaient croire qu’elles mesuraient la radio
activité tout en indiquant qu’il s’agissait d’une fausse mesure ou d’autres
indiquaient le niveau de rayonnement d’un lieu en allant chercher des
informations sur des sites de mesure public. Depuis, des développements plus
sérieux sur ce sujet ont été effectués et on a vu il y a quelques semaines
ici un accessoire
iPhone pour le transformer en compteur Geiger
.

Mais nous avons reçu cet après midi un email pour nous indiquer la sortie
d’une application qui permet de mesurer la radio activité ambiante
grâce à la caméra frontale de l’iPhone 4, sans aucun accessoire
additionnel
 :

Après avoir cru initialement à une blague puis passé un moment à douter,
puis à lire et regarder les vidéos pour essayer de comprendre comment ceci
était possible, il nous a semblé que l’application et l’éditeur étaient
suffisamment sérieux pour qu’on en parle, tout en l’avouant très humblement,
nous ne sommes pas des spécialistes de ce type de mesure !

L’application se nomme "WikiSensor" et
est vendue 2,99 euros ici sur l’App Store
.

Le principe est le suivant : le capteur CMOS de la caméra de
l’iPhone 4
(celle de la face avant utilisée pour la conférence
Facetime) est sensible non seulement a? la lumie?re visible mais e?galement a?
d’autre types d’ondes parmi lesquelles les ondes gamma et X e?mises par les
sources radioactives. Il s’agit de poser un e?le?ment opaque
(adhe?sif d’e?lectricien, pouce de l’utilisateur…) sur l’objectif de
l’appareil afin de ne plus capter la lumie?re visible mais seulement
les ondes gamma et X
. L’algorithme de l’application compte
ensuite le nombre d’impacts rec?us et le traduit en une valeur en micro
sieverts par heure
(voir ici pour en
savoir plus
).

Voici une vidéo montrant l’utilisation :

Les mesures effectuées ne dépassent pas une sensibilité annoncée de
5 microsieverts par heure
, sachant qu’on reçoit normalement maximum
quelques millisieverts par an dans un environnement normal. La
conclusion tombe alors d’elle-même, pas la peine de l’acheter pour tester
autour de vous, vous resterez scotché à zéro, sinon, il y a de
quoi s’inquiéter.

Cette application est en effet plus conçue comme un outil d’urgence, elle
est en cours de diffusion au Japon et les créateurs s’attendent à obtenir des
résultats dans les 200km autour de Fukushima.

Sinon, l’éditeur indique également avoirs pu détecter ainsi du
rayonnement cosmique sur des vols moyen courriers dans le nord de
l’Europe
(fonction de la latitude et de l’altitude).

Enfin, voici une vidéo d’un test dans un laboratoire de dosimétrie (on y
voit d’ailleurs que des tests avec les capteurs vidéos de l’AR.DRone ont été effectués également, une app en
préparation ?)

Cela ne devrait pas changer votre vie, mais maintenant, vous le savez …
Votre iPhone 4 peut mesurer les radiations ! Mais s’il détecte quelque
chose, partez vite !

D’ailleurs, si quelqu’un travaillant près ou dans une centrale et exposé à
des radiations pour son travail veut bien nous envoyer un compte rendu de la
mesure et un retour sur le fonctionnement, on est vraiment
preneur !

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis

fondateur du site. Ingénieur en Informatique et spécialiste d'Internet ou il a occupé divers postes à responsabilité, Laurent est passionné de mobilité depuis l'arrivée des "PDA" dans les années 90. Journaliste pendant 4 ans pour le magazine Team Palmtops (Posse Presse) et auteur de plusieurs ouvrages sur l'iPad aux éditions Pearson.

38 Commentaires

38 Commentaires

  1. Duende (posté avec l'application iFon.fr)

    19 septembre 2011 à 17 h 30 min

    Tout est posible avec les algorithmes precis, si c est vrai que le capteur
    est sensible ( les veilles pelicules le sont, et c est le principe des outils
    de mesure personnel type 1 du personnel de la radiologie)
    Par contre les mesures peuvent varier beaucoup par rapport a l’object
    interposse devant la camera. Un pouce ou un morceau de papuer noir peuvent
    donner des mesures tres diferentes

  2. mcflanagane (posté avec l'application iFon.fr)

    19 septembre 2011 à 19 h 59 min

    Salut à tous,

    Je bosse en centrale nucléaire et je peux vous dire que les téléphones sont
    interdits en zone….

  3. Tonyfrosty (posté avec l'application iFon.fr)

    19 septembre 2011 à 19 h 59 min

    J’en oubliais presque l’histoire des rayonnements cosmiques détectes par
    l’appli… La blague en trop ! Meme si cette application fonctionnait (ce qui
    est loin d’être le cas entendons nous bien), les rayonnement nucléaires type
    fukushima n’ont rien a voir avec les rayonnements "cosmiques" auxquels sont
    soumis les avions de ligne, ni aux rayons X comme il a deja éte dit

  4. dagger

    19 septembre 2011 à 16 h 57 min

    Chez iphon.fr il vous faut effacer ce billet au plus vite et arrêter de
    faire de la pub pour cette applications qui est une vaste farce. Conçu par
    trois étudiant en marketing…bravo iphon.fr vous êtes tombés dans le piège du
    marketing 🙁

    Je vous invite à recherche un minimum sur le net, comment sont détectés les
    rayons gamma, avant de poster des inepties de ce genre.

    A bon entendeur!

  5. DTC

    19 septembre 2011 à 23 h 27 min

    franchement j’ai connu le blog iphon.fr beaucoup plus clair!

    C’est abusé le nombre de pubs, c’est vraiment dégeux et le blog perd tout
    son charme!

    ON Y VOIT PLUS RIEN!!!

  6. Jcb (posté avec l'application iFon.fr)

    19 septembre 2011 à 19 h 48 min

    L’histoire du scotch, c’est du vrai n’importe quoi. Effectuer cette mesure
    est théoriquement possible, mais il faut utiliser un filtre special pour
    mesurer le spectre et non pas un bout de scotch…

  7. DTC

    19 septembre 2011 à 23 h 27 min

    franchement j’ai connu le blog iphon.fr beaucoup plus clair!

    C’est abusé le nombre de pubs, c’est vraiment dégeux et le blog perd tout
    son charme!

    ON Y VOIT PLUS RIEN!!!

  8. Yoshi (posté avec l'application iFon.fr)

    19 septembre 2011 à 17 h 33 min

    Je pense aussi que cette application n’est qu’une arnaque qui joue sur la
    peur de l’accident au Japon. Comme nous ne somme pas exposer à la radioactivité
    (et heureusement) il nous ai impossible de vérifier l’efficacite de
    l’application.

  9. Gazogeme (posté avec l'application iFon.fr)

    19 septembre 2011 à 23 h 27 min

    Déçu de voir que vs donnez du crédit à des arnaqueurs qui cachent leur
    escroquerie derrière un pseudo-postulat scientifique. Moi j’ai bien une idée
    d’endroit oú placer leur bout de scotch… Au moins cela nous épargnerait leurs
    flatulences

  10. Rom-jee (posté avec l'application iFon.fr)

    20 septembre 2011 à 0 h 50 min

    Pour tout ceux qui ont laissé un commentaire sans même chercher à faire la
    part entre le vrai et le faux, je vais vous mâcher un peu le travail… Un CCD
    ou un CMOS et un capteur de lumière, donc de longueur d’onde. Les rayons X et
    les rayons Gamma comme les infrarouges sont également des longueurs d’onde.
    Comme le fait remarquer Wass (commentaire 1) quand on vise la LED d’une
    télécommande, on la voit clignoter, ce qui prouve que les capteurs de nos
    appareils photo sont sensibles a d’autre longueur d’onde que nos yeux…
    Pourquoi le CMOS de notre IPhone, comme le CCD d’un drone de chez Parrot ou le
    capteur de notre bon vieux reflex numérique ne serait-il pas sensible a d’autre
    longueur d’onde ????
    Le but de mettre un scotch d’électricien devant le capteur de l’appareil de
    l’iPhone consiste a faire le noir absolu afin que le CMOS ne mesure plus les
    longueurs d’onde venant de la lumière mais seulement des longueurs d’onde
    venant des rayon X et rayon Gamma. Est-ce que ça marche, je n’en sais rien.
    Mais je trouve l’idée intéressante et pas totalement improbable.
    Le problème de cet article, c’est qu’il résume de façon trop simpliste le
    fonctionnement de l’application ce qui sème le doute chez certain. Il faut bien
    signaler que IFon.fr ne fait absolument pas la pub de cette application car
    l’auteur précise bien que ça ne sert a rien chez nous. Je comprends la réaction
    de certain mais avant de cracher sur une application par ce qu’on  doute,
    regardons un peu plus loin. En quelques clics, nous arrivons sur Wikipédia et
    nous lisons l’article sur les rayons Gamma. Et là je suis désolé pour Dagger
    qui n’a lu sans doute que les trois premières lignes mais :

    "Les rayons gamma sont plus pénétrants que les rayonnements alpha et les
    bêta, mais sont moins ionisants. Ils sont de MÊME NATURE que les rayons X mais
    sont d’origine différente. Les rayons gamma sont produits par des transitions
    nucléaires tandis que les rayons X sont produits par des transitions
    électroniques provoquées en général par la collision d’un électron avec un
    atome, à haute vitesse. Comme il est possible pour certaines transitions
    électroniques d’être plus énergétiques que des transitions nucléaires, il
    EXISTE UN CERTAIN CHEVAUCHEMENT entre les rayons X de haute énergie et les
    rayons gamma de faible énergie."

    Il faut juste excuser la personne qui a rédigé l’article de ne pas avoir
    fait X ou Polytechnique et d’être juste journaliste. Il essaye de t’expliquer
    en quelques lignes sans rentrer dans des formules complexes ce qu’il a
    comprit. 
    Pour prouver que les rayon Gamma peuvent être issu d’une explosion nucléaire on
    peut lire par la suite :

    "L’efficacité de la diffusion Compton diminue avec l’augmentation de
    l’énergie des photons ; on pense que c’est le principal mécanisme d’absorption
    des rayons gamma dans la gamme d’énergie entre 100 keV et 10 MeV, qui est celle
    qui inclut la plus grande part de radiations gamma provenant d’une EXPLOSION
    NUCLÉAIRE. La diffusion Compton est relativement indépendante du numéro
    atomique de la matière absorbant les photons gamma."

    Et pour les petits moqueurs qui disent que la plus grosse blague et de
    parler des rayons cosmiques dans cette article, je vous ai trouver toujours
    dans l’article sur les rayon Gamma une partie intéressante :

    "Les sources cosmiques du rayonnement gamma
    Article détaillé : Astronomie gamma.
    Les sources de rayonnement gamma dans l’univers sont connues depuis 1948 mais
    n’ont été observées que depuis le début des années 1960. En effet les photons
    gamma sont presque complètement arrêtés par l’atmosphère terrestre. Les
    premières observations astronomiques ont été faites à partir de ballons-sondes,
    de fusées-sondes (temps d’observations très courts). Ils sont aujourd’hui
    observés par des télescopes spatiaux spécialisés et pour les rayonnements gamma
    les plus énergétiques par des observatoires terrestres qui les étudient
    indirectement en observant la cascade électromagnétique générée par l’effet
    Čerenkov. Le rayonnement gamma de source cosmique résulte des événements les
    plus violents de l’univers : jets relativistes produits par des trous noirs
    supermassifs (blazars), sursauts gamma,etc. L’énergie des photons gamma émis
    peut atteindre des centaines de GeV."

    Maintenant, cerise sur le gâteau pour ceux qui on des doute sur le rapport
    entre les rayons Gamma et l’explosion de Fukushima et qui en plus explique
    qu’un rayon Gamma n’ai pas arrêter par un bout de scotch (article plus détaillé
    dans Wikipédia mais je ne voulais pas faire trop long)  :

    "Les rayons gamma provenant de retombées RADIOACTIVE seraient probablement
    le plus grand danger dans le cas d’une GUERRE NUCLÉAIRE. Si les rayons gamma
    sont moins ionisants que les rayons alpha ou bêta, ils demandent des ÉPAISSEUR
    DE BLINDAGE beaucoup plus importantes pour s’en protéger (de l’ordre de
    QUELQUES METRES d’épaisseur de BÉTON ARMÉ). Ils peuvent produire des dégâts
    similaires à ceux produits par les rayons X et les autres rayonnements
    ionisants, tels que brûlures (effet déterministe), cancers et mutations
    génétiques (effets stochastiques)."

    Alors, on se renseigne avant de crier au scandale. Si ça marche, ça peut
    venir en aide a des gens qui sont dans une merde autrement plus importante que
    nous, petit français… Si ça marche avec un drone, ça peut permettre de faire
    des mesures sans envoyer un homme à la mort…. Vous avez pensé a
    ça… 

  11. DTC

    19 septembre 2011 à 23 h 27 min

    franchement j’ai connu le blog iphon.fr beaucoup plus clair!

    C’est abusé le nombre de pubs, c’est vraiment dégeux et le blog perd tout
    son charme!

    ON Y VOIT PLUS RIEN!!!

  12. Vinc5754 (posté avec l'application iFon.fr)

    19 septembre 2011 à 20 h 41 min

    Difficile de rentrer en zone contrôlée avec son iPhone. Au risque de
    ressortir sans.

  13. Numa (posté avec l'application iFon.fr)

    20 septembre 2011 à 0 h 22 min

    Bien d’accord avec Jonathan, cette appli intéresse tous les pigeons qui ont
    envie de se faire tondre, alors arrêtez de critiquer et laissez leur dépenser
    2,99€ pour un appareil qui vaut au moins 300€ dans le commerce, ils seront
    rassurés et satisfaits de leur bonne affaire.

  14. Jeckill (posté avec l'application iFon.fr)

    19 septembre 2011 à 22 h 24 min

    Bonjour,

    Est ce que quelqu’un bossant dans un service de radiologie aurait ou essayer
    avec un appareil de radio ou un scanner… A moins que la quantité de rayons X
    soit insuffisants ???

  15. videpoche (posté avec l'application iFon.fr)

    20 septembre 2011 à 0 h 32 min

    et pour celui qui parle de rayon X ya aucun rapport avec le type de
    rayonnement que l’on peut croiser en central….a savoir alpha beta gamma et
    neutron….les rayon X ne rentre pas en compte dans le calcul de la dose recus
    en zone ( surveillé ou controlé….)
    ya du materiel professionel (hors de prix soit dit en passant) et le calcul de
    la dose se fait au moyen de saphimo qui calcul le nombres de choc/s que lon
    recoit(qui traverse le corp) se genre d’apps ne sert qua embrouiller un peu
    plus les personnes qui ne connaissent pas le millieux nucleaire…..laissons
    aux appareils prevus le loisir de faire leur boulot….l’iphone reste un
    telephone alors laissons le faire ce qu’il fait de mieux….on demande pas a un
    dentiste d’allez faire du pain que je sache……

  16. Tonyfrosty (posté avec l'application iFon.fr)

    19 septembre 2011 à 19 h 28 min

    Comment pouvez vous Sérieusement croire cette farce ? Croyez vous que les
    scientifiques se baladeraient sur le terrain avec des machines spéciales pour
    détecter la radioactivité si la minuscule camera frontale de notre iPhone
    produisait le meme résultat, qui plus est en étant recouverte d’un scotch plus
    qu’inutile ??
    N’exagérons rien, l’iphone est certes un bon téléphone mais j’ai l’impression
    que la pub "il y a une application pour Ca" est montée a la tete de certains. (
    les développeurs en profitent d’ailleurs bien comme précise dans
    l’article).

  17. Wass (posté avec l'application iFon.fr)

    19 septembre 2011 à 16 h 38 min

    Petite expérience sur les longueurs d’ondes captée par la caméra mettez vous
    en modes photo et visez la les qui ce trouve au bout de votre télécomande et
    hop magie elle clignotte

  18. Sam1103 (posté avec l'application iFon.fr)

    19 septembre 2011 à 17 h 16 min

    @ dager
    Et si tu faisais gagner du temps à tout le monde en nous l’expliquant?

  19. dagger

    19 septembre 2011 à 17 h 44 min

    Réponse rapide:

    (i) Dans le papier cité plus haut les photons x sont transformé en
    rayonnement visible par une couche spécialement étudiée pour cela afin que le
    capteur CCD puisque les détecter, ce n’est pas le cas du capteur de l’iphone
    4

    (ii) Pour citer Wikipedia :"On ne parle cependant pas de radioactivité car
    les rayons X ne sont pas issus de réactions nucléaires mais d’excitation
    électronique de l’atome."
    Les rayons x ne sont pas issus de réaction nucléaires, comme celles qui on eu
    lieu à Fukushima

    (iii) Les rayons gamma sont entre 10e3 et 10e4 plus énergétique que les
    rayons X, ils traversent tous type de matériaux sans être affectés, le capteur
    de l’iphone ne peut les voir.

    Il faudrait pour cela leur faire perdre une quantité d’énergie
    faramineuse.

    (iv) quand bien même cela pouvais se produire, le capteur ne verrais car il
    est aveuglé par le ruban d’électronicien opaque…

  20. amiral76 (posté avec l'application iFon.fr)

    19 septembre 2011 à 17 h 54 min

    il existe déjà une aplication Camera Geiger qui fonctione pas trop mal

  21. Hugo (posté avec l'application iFon.fr)

    19 septembre 2011 à 17 h 55 min

    Tout a fait vrai, a la radio sur France info en ce moment même !

  22. Fred (posté avec l'application iFon.fr)

    19 septembre 2011 à 20 h 41 min

    Faut stopper ce genre d’intox svp…
    Un iphone reste un iphone et non un compteur geiger ou autre
    futilitaire…
    Article a supprimer pour éviter que des personnes crédules se fassent avoir par
    ca…
    (pour info, je travaille dans un labo de dosimétrie et diplomé en
    radioprotection…)

  23. DTC

    19 septembre 2011 à 23 h 27 min

    franchement j’ai connu le blog iphon.fr beaucoup plus clair!

    C’est abusé le nombre de pubs, c’est vraiment dégeux et le blog perd tout
    son charme!

    ON Y VOIT PLUS RIEN!!!

  24. DTC

    19 septembre 2011 à 23 h 29 min

    le site est tellement buggé et surchargé que mon commentaire a été posté 4
    fois, alors que j’ai envoyé UNE FOIS!

    en plus, une news comme celle ci béh ca ne vise pas très loin! Déja que nous
    sommes des moutons en France, la c’est la palme!

  25. jonathan (posté avec l'application iFon.fr)

    20 septembre 2011 à 0 h 00 min

    non mais sérieux vous avez fini de vois plaindre.
    ifone.fr parle de quoi ?!
    de l iPhone et de ce qui tourne autours.
    la c est un article sur une application.
    peut être une arnaque ou peut etre pas.
    en tout cas cet article a sa place ici.
    et peut intéresser certains dont moi.

    merci pour votre travail.

  26. videpoche (posté avec l'application iFon.fr)

    20 septembre 2011 à 0 h 24 min

    je pourrez en discutez demain avec la cellule radioprotection de la CNPE ou
    je travaille mais a mon avis avec le prix d’un disimetre actif et sa
    sensibilite ca m’etonnerez fort que ca soit d’une grande utilité!!! quand je
    prend rien que 100 millisievert dans une journee c’est deja pas mal mais alors
    si ca detecte que les micros ca sert vraiment a rien pour le commun de la
    population!!!
    il ya en plus une chose a savoir….en CNPE les portable sont interdit en zone
    du fait que les donnees qu’il recoit( que ce soit appel ou sms ou simplement
    transmission de donnees) fait declanchez l’alerte ponctuel du dosimetre
    electronique( actif ) je doute fortement de la justesse de l’appli!!! vraiment
    un gadget!!!! Mais bon par acquis de conscience je demenderez toujours
    demain…..meme si jai peur qu’on me rigole au nez!!!!
    Allez demain je remplace tous mes films dosimetrique par mon iphone en zone
    controlé!!!
    En plus ca detecte quoi? les gamma ? les neutrons? les alpha? faut prendre ca
    en compte aussi!!! la nocivité du rayonnement depend aussi grandement du type
    de rayonnement traversant le corps!!

  27. Fred (posté avec l'application iFon.fr)

    20 septembre 2011 à 16 h 52 min

    @damdam: ne confonds pas iraadiation avec activation ou
    contamination^^
    pour faire simple: les gammas et les x sont des photons, donc la question est
    la suivante: quand on te braque une lampe torche en ta direction, est ce que tu
    deviens fluorescent? Non^^
    le risque dont tu parles arrivent lorsque tu es exposé aux neutrons, et ce type
    de rayonnement ne risque pas d’etre observé par un ibidule^^

  28. Igor (posté avec l'application iFon.fr)

    20 septembre 2011 à 7 h 57 min

    Bonjour Camarades. Je pense que l’appli de marche pas, chez moi elle indique
    300 siv en permanence, ce qui n’est pas possible…
    Salutations de Tchernobyl.

  29. Damdam (posté avec l'application iFon.fr)

    20 septembre 2011 à 9 h 07 min

    Si quand bien même l’application fonctionne. Le fait d’exposer son téléphone
    à une dose détectable le rendrais "radioactif" donc inutilisable après test
    sans risque pour la santé.
    Le téléphone absorberai plus de radioactivité qu’il n’en détecterai et la
    restituerai au long terme. Donc dangereux pour la santé si on veux la
    tester.
    Article envoyé au CEA pour info

  30. Axle (posté avec l'application iFon.fr)

    20 septembre 2011 à 18 h 05 min

    Citer wikipedia, l’encyclopédie de la futilité, comme référence scientifique
    me fait doucement rigoler, je doute fort qu’un groupe de spécialistes de la
    radioactivité soit un jour allé corriger le moindre article.
    Il suffirait de demander poliment a la criirad ce qu’ils pensent de cette appli
    pour clore le débat.

  31. Fred (posté avec l'application iFon.fr)

    20 septembre 2011 à 20 h 14 min

    C’est tres simple
    Tout appareil de mesure doit etre étalonner et calibrer^^ il n’y a pas de
    certificat^^ donc NEXT
    Ensuite lors de l’utilisation de n’importe appareil de mesure, il faut pouvoir
    le tester avant et apres utilisation pour savoir si la mesure est
    correct.
    Dans ce cas précis, il est necessaire d’avoir une petite source (radioactive)
    avec un debit de dose connu et certifier pour permettre cette vérification^^
    <== absente donc une fois de plus, arnaque….

  32. Cachalot21 (posté avec l'application iFon.fr)

    20 septembre 2011 à 22 h 11 min

    Cette application n’a, à mon sens, aucun intérêt :
    La sensibilité d’un capteur ccd comme celui de l’iPhone devrait permettre au
    mieux la détection des X… soit le rayonnement cosmique ou un rayonnement
    artificiel "maitrisé". Meme avec le film spécial (inutile sur ce type de
    capteur, qui faussera totalement la mesure)
    De plus pour le REX en centrale, l’utilisation du portable est interdite.

  33. Moidu13

    21 septembre 2011 à 16 h 13 min

    Pour info je bosse dans le nucléaire et j’ai en ce moment même une source de
    Cs-137 d’environ 40 kBq placée à 5 cm de mon Iphone 4 et l’appli indique 0.0
    µSv/h. Par calcul puis avec un appareil de mesure (un vrai) je devrais avoir
    environ 1.4 µSv/h soit environ (où je me trouve) 35 fois le bruit de fond..

  34. Sebtrae (posté avec l'application iFon.fr)

    22 septembre 2011 à 1 h 51 min

    Merci pour ton test. Maintenant au moins on en est sûr bonne arnaque.
    Au début de l’article je me suis dis qu’il y allait avoir un accessoire annexe
    a brancher sur l’iphone pour pouvoir detecter et un logiciel. Ca ca aurait ete
    cool et serieux mais la lol faut arreter

  35. Browxing (posté avec l'application iFon.fr)

    21 septembre 2011 à 22 h 08 min

    Qui peut me prêter une barre d’uranium pour voir si les résultats sont
    juste?

  36. Moidu13

    22 septembre 2011 à 11 h 46 min

    Par contre j’ai pas intégré sur un temps assez long.. 30 sec ne suffit pas
    (ou peut être pour les forts débits). Ici 1.4 µSv/h ne suffit pas pour pouvoir
    être détecté si rapidement.. (efficacité de detection trop faible).
    J’essaye en ce moment même avec un autre soft "Camera Geiger" en intégrant plus
    longtemps (~1H) et avec une source 10 fois plus active 370 kBq..
    Pour le moment, ce que je peux dire c’est que oui l’Iphone voit des
    impulsions..(j’ai fait un bruit de fond auparavant) Apres la valeur de la
    mesure est à mon avis loin d’être précise. Je vous donne les résultats par la
    suite (et photo si je peux).
    Voir également ce test (voir commentaires):

    http://radioprotection.eklablog.com

  37. af38120

    11 mars 2012 à 18 h 10 min

    Contrairement à ce que disent par exemple "Dagger" ou "Yoshi" (19 sept 11),
    le principe de détection du rayonnement par la caméra CMOS des iPhones et iPads
    est tout à fait correct. Il faut impérativement masquer efficacement son
    objectif pour obtenir des résultats fiables. Le doigt ne suffit pas car il est
    partiellement transparent à la lumière.

    Contrairement à ce que disent par exemple "Dagger" ou "Yoshi" (19 sept 11),
    le principe de détection du rayonnement par la caméra CMOS des iPhones et iPads
    est tout à fait correct. Il faut impérativement masquer efficacement son
    objectif pour obtenir des résultats fiables. Le doigt ne suffit pas car il est
    partiellement transparent à la lumière.

    J’ai personnellement participé à des tests de calibration avec les moyens du
    service radioprotection d’un réacteur nucléaire de recherche. J’ai ainsi validé
    l’application "iRad" <http://itunes.apple.com/fr/app/irad
    une application iPhone 3GS, iPhone 4 et 4S et iPad, similaire à Wikisensor. Il
    y d’autres applications similaires actuellement disponibles mais je peux dire
    que l’une d’elle, au moins, n’a pas été calibrée de façon sérieuse.

    La CMOS des iPhones est un capteur TRES peu sensible car elle est minuscule.
    La mesure de faibles niveau de radioactivité en 30 secondes (message de
    batsheba, 30 janv 12) n’a pas de sens. Il faut faire une mesure d’au moins une
    1/2h, voir une heure pour avoir une estimation raisonnable.
    En revanche, si on est dans une zone radioactive dangereuse, quelques secondes
    de mesure suffisent.

  38. batsheba

    30 janvier 2012 à 1 h 28 min

    Bonjour,
    Moi cela m’inquiete parce que j’ai fait plusieurs mesures a 30 secondes sur
    deux robes de ma fille et aucune radiation,puis la mesure longue non plus et en
    suite de nouveau une mesure de 30 seconde sans rien sur la camera mais bien
    coller au tissu et là detecte 2,02 msv/h soit 230.41 fois la dose limite…
    deuxieme mesure encore 88,79 µsv/h soit 10 fois la limite …. puis ensuite
    plus aucune detection de radioactivite ,alors ma question est de savoir si mon
    iphone detecte bien des radiations ? moi maintenant j’ai peur !!! qui pourrait
    me dire ce qu’il en pense ! c’est aleatoire ? ou ca detecte autre chose que des
    radiations ? ou bien si ca detecte quelques choses a un moment je dois
    consideré que c’est potentiellement dangereux et radioactif ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans