Suivez-nous

Apple Watch

Apple Watch : apps finalisées à Cupertino, volumes prévus et capteurs capricieux

Il y a

 

le

 

date-de-sortie-apple-watch-4.jpg
En attendant avril et le lancement de l’Apple Watch, il reste encore beaucoup à
faire. En particulier, Apple doit s’assurer que les applications seront
présentes en nombre suffisant dès le premier jour. C’est pourquoi l’entreprise
semble avoir décider de prendre certains développeurs sous son aile.

En parallèle de cela, le Wall Street Journal nous en apprend davantage sur
les ambitions initiales d’Apple pour sa montre et notamment en matière de
santé.

Le WSJ cite les traditionnelles sources proches du dossier pour avancer
qu’Apple aurait voulu une Apple Watch plus orientée santé. Mais la mise au
point aurait échoué à remplir les conditions fixées par Apple. Ce fut le cas
pour un capteur censé mesurer la ‘conductivité de la peau’ duquel Apple
espérait pouvoir déduire le taux de stress, mais également le rythme cardiaque
de l’utilisateur.

Mis au point, le capteur se serait révélé particulièrement capricieux chez
les utilisateurs poilus ou chez ceux ayant la peau sèche. Face à cela, Apple
aura préféré se contenter de la simple mesure du rythme cardiaque certes moins
impressionnante, mais beaucoup plus fiable.

app-applewatch-2.jpg

On apprend également qu’Apple aurait prévu de fabriquer 5 à 6 millions de
montres pour le lancement. La répartition serait la suivante : la moitié
pour le modèle d’entrée de gamme, un tiers pour le modèle en aluminium ce qui
laisse un sixième pour le modèle Or.

Mais en attendant ce lancement, Apple veille à ce que tout se passe
convenablement particulièrement en ce qui concerne les applications. C’est
ainsi que plusieurs dizaines de développeurs auraient été reçus à Cupertino
pour travailler avec les équipes d’Apple sur leurs applications. Parmi eux,
certains représentaient des banques américaine, mais pas uniquement. On pense
ainsi à Apple Pay qui pourrait s’exporter à l’étranger à la faveur du lancement
de la montre.

prod-apple-watch-1_s.jpg

Ceux qui y sont allés rapportent que la roulette mise au point par Apple est
vraiment pratique. À l’inverse, il faudra visiblement un peu de temps pour
s’adapter à Force Touch, la technologie qui permet à l’écran de réagir
différemment selon la pression. Pour certains, la montre a beaucoup de
potentielles, mais est pour l’instant un peu comme l’iPhone avant l’App
Store.

Plus que quelques semaines pour pouvoir juger sur pièce.

A lire également : Toutes les actus sur la
montre connectée d’Apple dans notre rubrique dédiée
, dont


source
,
http://9to5mac.com/2015/02/16/apple-invites-developers-to-cupertino-to-finish-watchkit-apps-test-out-watch/

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *