Suivez-nous

Apple

Bloomberg évoque des puces chinoises implantées chez Apple, qui réagit vivement : « 100 % faux »

Il y a

le

serveur-de-donnees.jpgLa firme de Cupertino est toujours en train de construire ses propres centres de données pour gérer les services iCloud. Jusqu’à ce que ces centres soient opérationnels, elle reste encore dépendante de prestataires externes pour faire tourner une partie des serveurs iCloud.

D’après un nouveau rapport de Bloomberg, des puces espion chinoises auraient été implantées sur les serveurs de plusieurs entreprises américaines, dont Amazon et Apple. La firme à la pomme a réagit immédiatement en envoyant un communiqué de presse assez long à plusieurs publications, à savoir que le rapport de Bloomberg est complètement faux.

Selon Bloomberg, en 2015, des puces espion chinoises auraient été trouvées sur des serveurs de la firme Super Micro, dont le rôle est d’espionner les sociétés US et leurs utilisateurs.

Super Micro fournit des serveurs à de nombreuses grandes sociétés américaines, dont Amazon et Apple.

Chose rare, Apple est tout de suite monté au créneau après la diffusion du rapport de Bloomberg. Apple a envoyé une réponse longue et détaillée, à plusieurs publications américaines, pour réfuter catégoriquement le « scoop » de Bloomberg.

Dans son communiqué, Apple affirme n’avoir jamais découvert de telles puces sur ses serveurs. Le seul incident rapporté par Apple avec Super Micro, concerne un pilote infecté sur un serveur dans un laboratoire.

Cet incident avait été déterminé comme accidentel, et qu’il ne s’agissait pas d’une attaque ciblée contre Apple et ses utilisateurs.

Peu de temps après, selon The Information, Apple aurait coupé les ponts avec ce fournisseur, Super Micro.

C’est plutôt rare qu’Apple répond aux articles de presse, et quand ils le font, c’est généralement avec une phrase courte. Donc une telle réponse longue et détaillé est une première dans l’historique de communication d’Apple.

Source

Bloomberg évoque des puces chinoises implantées chez Apple, qui réagit vivement : « 100 % faux » 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE

Rédacteur en chef adjoint, aussi connu sous le pseudo de Teza. Ancien journaliste dans les jeux vidéo, qui baigne dans la tech et les produits Apple depuis son tout premier iPhone 3GS en 2009. Il a depuis travaillé pour plusieurs sites tech américains et maintenant pour iPhon.fr. Accessoirement YouTubeur et spécialiste des produits Apple sur la chaine MobileAddict. Pour me contacter : maxime[a]iphon.fr

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Antho (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    5 octobre 2018 à 4 h 19 min

    Qui se justifie s’accuse…. ou en tout cas c’est souvent le cas.

  2. Henrys

    5 octobre 2018 à 10 h 29 min

    Preuve est faite que le gouvernement et surtout Trump sont prêts à tout pour essayer de manipuler le public américain…
    Malheureusement bien trop tôt pour Apple, si le public de plie, les taxes vont faire couler la bourse. C’est l’unique raison de la réaction d’Apple, Si les usines utilisées par Apple se trouvaient aux USA, il y aurait un tout autre discours de la Pomme…de dirait trompée, volée etc…
    Là il faut faire barrage le temps nécessaire pour ensuite suivre Trump ..,

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans