Suivez-nous

Applications

L’app Messenger Facebook s’interface avec les applis tierces sur iPhone : fonctionnement

Il y a

 

le

 

facebook-messenger-app-3.jpgC’était
il y a presque un an
, Facebook décidait de séparer son
application Messenger
de l’application principale
. Cela avait à
l’époque soulevé des questions (et des reproches de certains utilisateurs).
Mais on constate que les deux évoluent effectivement
indépendamment
. Messenger est depuis devenue une pièce maitresse de
l’édifice Facebook.

Mark Zuckerberg, le fondateur du réseau social, ne compte pas ralentir et
vient d’annoncer une nouveauté lors de la conférence développeurs F8.

L’appli Messenger se voit transformée en une "plate-forme", capable
d’interagir avec des applications externes. En d’autres mots,
des applis tierces estampillées Facebook Messenger sont disponibles sur iPhone
et peuvent être lancées depuis l’app de discussion. Elles permettent d’enrichir
les contenus échangés.

C’est ainsi qu’une quarantaine d’applications sont d"ores et déjà
disponibles
. Leurs développeurs ont intégré les APIs dévoilées par
Facebook lors de sa conférence.

Cela permet aux applications, au delà d’être utilisables dans des
conversations, de devenir bien plus visibles lorsque des contenus sont
partagés via le réseau
. Le résultat attendu au delà d’un usage
démultiplié, pouvant se traduire par des téléchargements plus viraux.

Pour l’utilisateur, la promesse est de permettre un accès rapide et une
création de contenu tierce (recherche de GIF animé, ajout d’effets visuels sur
des images, prise de vue enrichie, etc …) qui peut être partagé
facilement.

En pratique, une fois qu’un développeur a mis en place l’intégration des
directives Facebook, son application est visible dans un catalogue
d’app
accessible depuis un menu (le logo avec trois points qui se
suivent) accessible juste en dessous de la zone de saisie. A la manière de
l’App Store, cette liste présente les applis installées (en haut) et
celles qui sont disponibles sur l’App Store
.

facebook-messenger-app-1.jpg

La liste d’applications disponibles, identifiables par un petit rond bleu et
blanc en bas à droite de l’icône, devrait rapidement croitre. Ces applications,
qui s’installent au final via l’App Store, restent utilisables indépendamment
de Facebook Messenger, mais elles mettent en avant le partage via la messagerie
instantanée de Facebook.

On a testé avec "Pyro for messenger"
disponible gratuitement ici
, une app qui ajoute des effets de feu dynamique
en temps réel sur des photos ou des vidéos. En pratique, l’appel à l’appli
depuis Messenger se passe bien, le contenu est créé, puis un bouton permet de
revenir vers Facebook Messenger. Par contre, au retour, la création n’est pas
insérée directement dans la conversation en cours. Il faut choisir des
destinataires. Dommage, cela rend l’enchainement moins fluide.

facebook-messenger-app-2.jpg

Le fonctionnement en vidéo :

On voit néanmoins qu’avec cette possibilité, Facebook va offrir une belle
visibilité aux applications partenaires, va favoriser l’utilisation d’applis
tierces pour ses usagers et en retour s’assure un support vaste de sa
messagerie par les créateurs d’applications
. Un pari qui vu le poids
du réseau social, devrait rapidement s’avérer payant !

On note au passage qu’Apple, d’habitude très regardant sur les applis qui
proposent des similis "App Store" interne ou des écrans qui y ressemblent, a
accepté la présence d’un catalogue d’applis au sein de l’app Facebook.


Source

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.1 / 5
45,7 k avis

fondateur du site. Ingénieur en Informatique et spécialiste d'Internet ou il a occupé divers postes à responsabilité, Laurent est passionné de mobilité depuis l'arrivée des "PDA" dans les années 90. Journaliste pendant 4 ans pour le magazine Team Palmtops (Posse Presse) et auteur de plusieurs ouvrages sur l'iPad aux éditions Pearson.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *