Suivez-nous

Applications

Avec son offre CSX, le Credit Suisse veut concurrencer Revolut

La deuxième banque suisse vient d’annoncer une offre bancaire digitale qui s’inspire de Revolut. Elle souhaite rattraper son retard auprès d’une clientèle plus jeune et avide de nouvelles technologies.

Il y a

 

le

 
Credit Suisse CSX
© Credit Suisse

Alors que les néo-banques prennent d’assaut tous les marchés européens, la banque traditionnelle suisse a du souci à se faire. Outre la néo-banque privée Alpian, filiale du groupe bancaire Reyl, c’est maintenant au tour du Credit Suisse d’apporter une réponse aux nouveaux usages.

Un compte bancaire simplifié

La deuxième banque de la confédération vient d’annoncer une offre bancaire simplifiée, accessible exclusivement sur un smartphone et disponible à partir de la fin octobre 2020. Baptisée CSX, elle est composée d’un compte courant (en CHF), d’une carte de débit Mastercard et d’une application mobile.

Avec cette carte, aucune commission ne sera prélevée sur les opérations (en devises) réalisées à l’étranger. Credit Suisse souhaite ainsi répondre aux nouveaux entrants Revolut et N26, deux banques mobiles qui ont capitalisé sur une offre compétitive à l’international.

Credit Suisse n’en oublie pas moins son savoir-faire historique et continuera d’offrir un service d’accompagnement premium : les utilisateurs pourront solliciter les conseillers de la banque – en agence ou par téléphone – pour gérer leurs finances au quotidien.

Quid de son coût ? Credit Suisse est assez évasive et se contente d’affirmer que “le modèle de tarification permet aux clients de ne payer que ce qu’ils utilisent”. Les clients existants de la banque qui souhaitent effectuer toutes leurs opérations via le canal numérique pourront bénéficier de l’offre gratuitement.

Ceux qui utilisent “régulièrement” les distributeurs du Credit Suisse pourront opter pour une carte “Premium Black Debit Mastercard” (3,95 CHF par mois) pour réduire leurs frais. Pour les autres, la banque invite les curieux à s’inscrire sur la liste d’attente pour être prévenu au moment de la sortie.

Un accompagnement sur mesure

Si les fonctionnalités de l’application seront limitées au lancement, la gamme a vocation à s’étoffer avec le temps. Alors qu’elle souhaite fermer un quart de ses agences physiques en Suisse, la banque souhaite offrir une nouvelle alternative à ses clients : ils pourront bientôt gérer directement sur leur smartphone leurs investissements (à partir de mi-novembre), leur prévoyance ou encore leurs crédits immobiliers.

Outre cette offre dématérialisée, Credit Suisse a exprimé sa volonté de repenser le concept de ses agences. Son premier espace de test, situé à Zurich, prend la forme d’un “bar numérique” autour duquel les clients et les conseillers peuvent échanger. Les employés sont formés pour éduquer les clients à devenir plus autonomes avec les outils numériques mis à disposition par la banque. Dans les cas plus complexes, la banque annonce que des spécialistes pourront intervenir via un entretien par vidéoconférence.

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans