Suivez-nous

Accessoires

iWatch : mesure de la fréquence cardiaque et du niveau d’oxygène mais pas du taux de glucose

Il y a

 

le

 

concept-iwatch-1.jpgLe portrait robot de la "montre" connectée
d’Apple continue de se dessiner au gré des indiscrétions venues de plusieurs
sources récemment. Alors bien entendu, tout ceci reste sujet à caution et à
changements, mais voici les derniers éléments et cette fois-ci ils concernent
la technologie utilisée pour les mesures
biométriques
.

Tout d’abord, selon un rapport venu d’Asie, la iWatch embarquerait
deux mesures liées à la santé, la première concerne la
fréquence des pulsations cardiaques tandis que la seconde
s’intéresse au taux d’oxygène dans le sang. La mesure du
glucose initialement considérée par Apple aurait finalement été mise de coté
pour cause de mesures peu fiables.

La mesure de la fréquence cardiaque serait effectuée avec des composants
dits "optoélectroniques", mêlant donc optique et électronique. Le principe est
le suivant : une lumière éclaire la peau et un capteur mesure les
variations de couleur, celles-ci étant directement provoquées par l’afflux
sanguin. C’est une technique déjà vue de nombreuses fois. Elle est ainsi mise
en œuvre dans de nombreuses applications iPhone qui utilisent le flash pour
éclairer le doigt et la caméra pour mesurer les variations de
coloris :

On avait fait
un test de ces applis dans cet article
et les mesures étaient
fiables. On peut citer par exemple
runtastic Heart Rate gratuite ici
,
Heart Fitness
ou
l’app de Philips qui elle filme directement le visage
pour détecter les
infimes variations de coloris.

Cette technique basée sur des leds et des composants miniatures est
également utilisée pour le capteur Pulse de Withings, on l’a testé ici

test-avis-pulse-iphone-3.jpg

ispo2-1.jpg Pour ce qui est de la mesure du taux
d’oxygène dans le sang, celle-ci est généralement effectuée en milieu médical
avec un dispositif enfoncé au bout du doigt. La technique utilise une lumière
rouge et infra-rouge pour détecter la quantité d’oxygène transportée par le
sang. L’oxygène en grande quantité présente en effet la particularité
d’absorber plus la lumière infra rouge là ou un déficit d’oxygène se traduit
par une plus forte absorption de la lumière rouge visible. La question de la
miniaturisation d’une telle mesure n’est pas couverte par le rapport concernant
l’utilisation de cette technique dans la iWatch.

On notera enfin qu’Apple a recruté de nombreux spécialistes de la mesure
biométrique ces derniers mois, on en a parlé dans différents articles, les
derniers en date étant Marcelo Malini Lamego et Michael
O’Reilly dont on a parlé ici
, tous deux anciens responsables d’une société
spécialisée dans … la mesure du taux d’oxygène dans le sang : "Masimo Corporation".

Pas certain qu’avec toute cette technologie embarquée, l’appareil concocté
par Apple se nomme iWatch au final …

A lire :


Source

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis

fondateur du site. Ingénieur en Informatique et spécialiste d'Internet ou il a occupé divers postes à responsabilité, Laurent est passionné de mobilité depuis l'arrivée des "PDA" dans les années 90. Journaliste pendant 4 ans pour le magazine Team Palmtops (Posse Presse) et auteur de plusieurs ouvrages sur l'iPad aux éditions Pearson.

11 Commentaires

11 Commentaires

  1. antho82160 (posté avec l'application iFon.fr)

    15 février 2014 à 13 h 20 min

    Je suis technicien biomédical j’ai réalisé un test de l’app HeartRrate et je
    confirme elle est fiable les résultats obtenu sont similaires à celle du scope
    que j’ai utilisé qui est un intellivue mp40 de philips
    il faut qu’ils intègrent la saturation en o2

  2. Vanessa_06 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    15 février 2014 à 11 h 09 min

    La saturation en oxygène (SAO2) indique le taux d’oxygène contenu dans les
    globules rouges. Ce taux est normalement situé entre 94 et 100%.
    Cette saturation dépend avant tout de la PaO2 (valeurs normales : 95 à 98
    %).
    Lorsque la PaO2 s’abaisse de quelques mmHg au-dessous de 80, il n’y a pas de
    chute importante de la SaO2 (+++). En revanche, si la PaO2 s’abaisse nettement
    au-dessous de 50 mmHg, la quantité d’O2 transportée par le sang devient très
    insuffisante et la SaO2 s’effondre. On est clairement dans un cadre
    pathologique.
    L’hypoxémie est la diminution de la quantité d’oxygène transportée dans le
    sang, approximativement évaluée par la SAO2.
    Les 7 causes d’hypoxémie sont :
    – Abaissement de la PaO2
    – Hypoventilation alvéolaire globale
    – Shunt droit-gauche vrai
    – Effet shunt
    – Réduction du temps de contact
    – Effet membrane
    – Effet diffusion-perfusion
    Donc, en dehors de toute situation pathologique pour laquelle la prise en
    charge se fera évidement en milieu spécialisé, la détermination de la SAO2 chez
    un sujet sain sans plainte fonctionnelle n’a aucun intérêt !!!

  3. Thibonhomme (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    15 février 2014 à 12 h 18 min

    Plutôt bonne santé. Mais je verrais bien une surveillance avec alerte sur
    téléphone ou iPad pour une personne âgée. La surveillance de certaines
    constantes pour des personnes fragiles avec alerte pour entourage proche ou
    médecin pourrait peut-être permettre de sauver des vies. Je suis donc pour ce
    genre de surveillance. Voilà juste pour te dire que plein de choses peuvent te
    paraître inutiles mais peuvent être indispensables pour d’autres et qu’un si
    brillant commentaire est gâché par une conclusion hâtive et catégorique.

  4. Thibonhomme (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    15 février 2014 à 12 h 14 min

    Ouah, un élève de médecine, le niveau se relève. Bon, j’ai pas envie de
    vérifier tous tes dires sur l’oxygène car ton commentaire à l’air bien écrit et
    je n’ai pas les connaissances et la prétention de te contredire. D’autres s’en
    chargeront peut-être avec plus ou moins de bonheur mais là n’est pas le but de
    mon commentaire. C’est sur ta conclusion qui me semble plus que catégorique. À
    en croire ta dernière phrase, il n’y aurait aucun intérêt. Je pense (mais je
    peux me tromper) qu’une firme comme celle d’Apple n’investit pas des dollars si
    il n’y a pas d’intérêt. Si je suis ton raisonnement, à moins d’être perdu au
    beau milieu d’une forêt dense, la boussole fournie dans l’iPhone n’a aucun
    intérêt (je conclue directement sans faire de cours de géographie ou de
    scoutisme). Si on ne prends jamais l’avion ou le train, qu’on ne va jamais au
    cinéma, où est l’intérêt de passbook? Et on pourrait trouver un exemple pour
    chaque fonction ou appli de notre joujou préféré. Moi je suis pour le moment
    en

  5. Seb (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    15 février 2014 à 14 h 18 min

    La valeur de la pAo2 dépend de la pression atmosphèrique donc de l’altitude.
    Elle s’exprime en mmHg et non en %.

  6. Onyxcool (posté avec l'application iFon.fr)

    15 février 2014 à 15 h 13 min

    La pression en Y peut donner des infos intergalactique ! Alors je dirais que
    cette montre est utile !

    Un mec qui dit n’importe quoi 👻

  7. Sanguine (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    15 février 2014 à 16 h 50 min

    A première vue je me suis dit "quel intérêt?" Pour la mesure de la Sa02 mais
    j’imagine que bon nombre d’athlètes pourraient en avoir besoin, par exemple des
    mecs qui escaladent des montagnes et ou justement l’oxygène se raréfie !
    A quand la prise de tension ? :p

  8. Relo (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    15 février 2014 à 20 h 36 min

    Il ne faut pas tout demander.
    Je crois qu’avec toutes ces rumeurs, vous allez tous mettre la barre trop haut
    puis être déçu.

    Je suis smuriste et je peux vous dire que tout ce matériel médical
    ultra-miniaturisé dans une montre va coûter bonbon.

  9. Ici Paris (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    15 février 2014 à 21 h 48 min

    M’étonnerait vraiment qu’Apple mise son pari technologique sur ce type de
    mesure qu’on a tous essayé une fois, trouvé sympa, puis effacé du
    dashboard…

  10. thewindwaker

    17 février 2014 à 13 h 30 min

    Hum vous pouvez faire une maj de l’article: le withings pulse est déjà
    capable de faire la mesure du taux d’oxygen. (donc la miniaturisation est déjà
    faite) Et d’après leur annonce, cela sera dispo bientot via une maj
    logicielle.

  11. macbenoit (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    20 février 2014 à 9 h 51 min

    Et l’arlesienne de la mesure du taux de glycemie… Ce serait cool des
    années que j’en reve !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *