Suivez-nous

Actualités

Les émoticones, pas si universels qu’il n’y paraît !

Il y a

le

emoticones-etude-3.jpgUne nouvelle étude est parue récemment
concernant l’usage des émoticônes et leur perception. Elle a
permis de mesurer que selon les plateformes (Apple, Microsoft, Google, Samsung,
Twitter, Facebook, etc.), une émoticône avec le même codage Unicode
n’est pas affichée tout à fait avec le même symbole. Ainsi,
l’étude montre que la même émoticône peut être perçue plus négativement sur une
machine que sur une autre, de quoi créer de drôles de
quiproquos
lors d’une conversation textuelles entre machines utilisant
des OS différents :

Le groupe de recherche GroupLens de l’université du
Minnesota
est à l’origine de cette étudie sur les nouveaux moyens de
communications et d’interactions sociales. Dans le cadre de ce projet, des
sujets ont eu pour tâche de noter 22 émoticônes
anthropomorphiques (traduisant une expression humaine) sur une échelle de -5,
pour impression très négative, à + 5, pour impression très positive.

emoticones-etude-2.jpg

Et l’émoticône avec les dents serrées et les yeux en "m" a connu la
plus grande disparité de jugement selon la plateforme
. Alors que sur
Apple, l’émoticône est notée à -1 environ en moyenne, sur Google, elle est à
+5 !

emoticones-etude-1.jpg

Cette différence d’interprétation est plus ou moins élevée selon
l’émoticône. Les autres émoticônes aux différences d’interprétation importantes
sont notamment celles avec les yeux qui pleurent et les grandes larmes, et
celles avec le grand sourire et les yeux en "crochet" (la première sur le
tableau ci-dessous :

emoticones-etude-4.jpg

Toutes émoticônes confondues, l’étude met en avant un degré moyen de
différence d’interprétation de 2,04 entre plateformes
, ce qui signifie
qu’un smiley utilisé sur iOS et envoyé vers Android risque de ne pas d’être
perçu de la même manière.

Et quand on sait que les émoticônes sont très largement
utilisées
dans la messagerie textuelle, cette manière de communiquer
représentant même 50% des caractères utilisés dans les discussions sur
Instagram, il vaut mieux être sûr de la signification de son émoticône et de
son interprétation sur d’autres plateformes avant de l’utiliser.

En attendant, cette étude met en avant l’utilité de la mise en place d’un
système d’émoticônes universelles, surtout que ces petits visages peuvent
facilement être mis à jour (comme c’est le cas régulièrement avec iOS).


Source

Les émoticones, pas si universels qu'il n'y paraît ! 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE

Rédacteur pour iPhon.fr, opérant parfois sous le pseudonyme de Snooz. Diplomé en techniques du son et en psychologie, mais aussi audiophile averti et grand navigateur sur la toile de l'internet. Pierre est tel Indiana Jones, à la recherche de l'astuce iOS perdue. Également utilisateur Mac de longue date, les appareils Apple n'ont en somme pour lui aucun secret. Pour me contacter : pierre[a]iphon.fr

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans