Suivez-nous

Apple Watch

L’Apple Watch, le capteur de pulsations et les tatouages : ce qu’il faut retenir

Il y a

 

le

 

Par

mesure-pulsations-cardiaqus-apple-watch.jpgAprès les premières
livraisons de l’Apple Watch
la semaine dernière et alors que d’autres
sont en cours
, on commence à en savoir un peu plus sur ce qu’elle permet
mais également sur d’éventuelles incompatibilités.

C’est ainsi que plusieurs discussions sont apparues sur le net indiquant que
la montre rencontrait certaines difficultés avec les
tatouages.

C’est la mesure des pulsations cardiaques et la
sécurité permettant de vérifier que la montre n’a pas quitté
le poignet qui sont gênés par la présence d’un tatouage au poignet.

Il faut pour comprendre le problème , examiner comment fonctionne les
capteurs de la montre :

Le sang est rouge car il absorbe la lumière verte et réfléchit la couleur
rouge. L’apple Watch utilise des leds qui émettent une couleur verte, ainsi que
des détecteurs de lumière. Cela permet de mesurer la quantité de sang qui passe
dans les veines du poignet. Lors d’un battement de cœur, la quantité de sang
dans les veines augmente et du même coup, la quantité de lumière verte absorbée
augmente. La montre fait clignoter ces lumières des centaines de fois par
seconde et peut ainsi mesurer les fluctuations et détecter chaque battement de
cœur.

mesure-pulsations-cardiaqus-apple-watch-2.jpg

Sauf qu’il s’avère selon les premiers retours mais aussi suite
aux tests effectués par le site iMore
, que la présence de tatouages
sur la peau interfère avec les mesures
vues ci-avant. Les pigments de
certains tatouages empêchent la lumière de se diffuser et donc gênent
la détection
des variations de volume sanguin. Résultat : un
décompte des pulsations erratique.

mesure-pulsations-cardiaqus-apple-watch-3.jpg

Toujours selon les tests effectués par le site, ce sont les couleurs
sombres et "pleines" qui posent le plus de problème. En
pratique, l’incidence sur la détection dépend vraiment de chaque
tatouage
.

La question des peaux mates peut également se poser, mais
en fait les pigments d’un tatouage sont différents des pigments naturels de la
peau et bloquent beaucoup plus la lumière que cette dernière. Pas de souci à
redouter donc pour les peaux non blanches, cela se serait su !

En pratique, outre le fait que si possible, la solution serait de porter la
montre à l’autre bras, il faut savoir que cela n’empêche pas l’utilisation de
l’Apple Watch, mais réduit les fonctions utilisables. Ainsi, la lecture du
pouls et donc le suivi d’activité seront affectés, ainsi que la sécurité de la
montre par détection de la peau, donc le paiement par Apple Pay (lorsqu’il sera
disponible au delà des US …).

Pas de catastrophe donc, mais les possesseurs de tatouage sur le bras auront
intérêt à tester la montre avant l’achat.

Problème, en boutique Apple ce n’est pas faisable directement car
on l’a vu dans ce article sur A-Watch.fr
, les modèles que l’on passe au
bras sont en mode démonstration (passage des fonctions en boucle) et celle qui
est utilisable est arrimée à un socle. Il faudra donc passer par un proche, ou
négocier en Apple Store ?

Tout pour découvrir l’Apple Watch sur notre site dédié
A-Watch.fr :

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis

fondateur du site. Ingénieur en Informatique et spécialiste d'Internet ou il a occupé divers postes à responsabilité, Laurent est passionné de mobilité depuis l'arrivée des "PDA" dans les années 90. Journaliste pendant 4 ans pour le magazine Team Palmtops (Posse Presse) et auteur de plusieurs ouvrages sur l'iPad aux éditions Pearson.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 iPhon

Apple, le logo Apple, iPod, iTunes et Mac sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. iPhone et MacBook Air sont des marques déposées d’Apple Inc. MobileMe est une marque de service d’Apple Inc iPhon.fr et son forum ne sont pas liés à Apple et les marques citées sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.