Suivez-nous

Apple

Un nouveau réseau international de trafiquants d’iPhone démantelé

Comme tous les produits de valeur, les smartphones d’Apple attirent toutes les convoitises. Parmi elles, des personnes malintentionnées… Qui finissent tôt ou tard par se faire démasquer.

Il y a

le

Prison
© Matthew Ansley

San Diego, Californie, novembre 2019 : onze personnes viennent d’être arrêtées par les autorités locales pour avoir dupé des utilisateurs d’iPhone pendant plusieurs mois. Trois autres suspects seraient par ailleurs toujours  en cavale, sans que l’on sache précisément où pour le moment. L’affaire serait la plus grosse fraude du genre stoppée aux États-Unis.

Pour en savoir plus, voici les détails judiciaires et chronologiques d’une enquête qui se déroule sur plusieurs continents et qui a coûté des millions de dollars au principal lésé dans l’histoire : le géant Apple, déjà concerné par une escroquerie à Pay.

Les faits

Tout commence en Chine. Là-bas, une fratrie composée de trois trentenaires de la famille Liao installés dans le pays de l’Oncle Sam imagine une combine ingénieuse. Le principe ? Il est diaboliquement simple : fabriquer des iPhone contrefaits dans son pays d’origine, puis les importer directement de l’autre côté du Pacifique. Mais ça ne s’arrête pas là.

En effet, plutôt que de perdre du temps à trouver et convaincre de potentiels acheteurs, la fine équipe choisit de se présenter dans un Apple Store. Ensuite, l’un des protagonistes prend le rôle d’un vrai client effectuant une réclamation au Genius Bar, pour un achat présentant un dysfonctionnement. Et c’est là que la magie opère : pour se faire pardonner, la firme remplace l’appareil… Par un vrai, qui lui marche sans problème.

Enfin, les téléphones retournent en Chine où ils sont revendus. Le profit est alors immédiat.

La fin

Finalement rattrapé par la justice, le trio aura tout de même eu le temps d’écouler 10 000 appareils, dont également des tablettes iPad. L’arnaque serait estimée à plus de 6 millions de dollars de dommages pour Cupertino. Un record. Le FBI, de son côté, a saisi 90 iPhone et 250 000 $ en cash.

C’est loin d’être la première fois qu’un stratagème de ce gabarit touche Apple. Il y a moins d’un mois, c’est un étudiant qui aura usé de la même astuce afin d’empocher un million… Et trois ans derrière les barreaux.

Un nouveau réseau international de trafiquants d'iPhone démantelé 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE
4 Commentaires

4 Commentaires

  1. DingEtDong🔔⚜️ (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    15 novembre 2019 à 13 h 49 min

    Ils ne veulent que votre bien. Et ils l’auront.

  2. Frimouss57 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    15 novembre 2019 à 20 h 56 min

    Après s’ils font juste de la tôle et ne remboursent pas le préjudice, moi je dis c’est tout benef 😉👍

  3. Lecteur-1512464271 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    16 novembre 2019 à 9 h 41 min

    Il y a quand même une chose que je ne comprends pas lorsque vous allez avec votre iPhone dans un Apple Store il vous demande la facture et regarde le numéro de série de l’iPhone donc comment ils ont fait pour se faire remplacer l’iPhone par rapport au numéro de série et de la facture ?

  4. Maxdeval (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    16 novembre 2019 à 23 h 58 min

    Champion de la copie ces chinois !!

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *