Suivez-nous

Hors-sujet

L’Arcep ouvre un site web pour se plaindre de son opérateur

Il y a

le

jalerte-arcep-operateurs-mobile-internet-fixe-0.jpgC’est sur
son compte
Twitter
que l’Arcep, soit l’autorité de régulation des communications
électroniques et des postes en France, a annoncé le lancement d’un nouveau site
permettant de donner l’alerte par rapport à l’abus de la part
d’un opérateur fixe, mobile ou internet en France. Le but ? Faire pression
sur les opérateurs qui ne respectent par leurs engagements et donner un moyen
d’action aux utilisateurs lésés, bien souvent désarmés face aux problèmes
rencontrés avec leur ligne mobile, fixe ou internet.

Surfacturation, internet inutilisable, ligne coupée, délais de livraison à
rallonge, arrêts fréquents du service, etc., tant de soucis que peuvent
rencontrer les Français abonnés à des services type opérateurs mobile et
internet tels que SFR, Bouygues Telecom, Orange ou encore leur version internet
sans engagement (Red, B&You, Sosh), ainsi que les MVNO comme La Poste ou
bien NRJ Mobile.

jalerte-arcep-operateurs-mobile-internet-fixe-1.jpg

Désormais, grâce à l’Arcep et au site jalerte.arcep.fr, chacun peut en quelques
minutes et quelques clics rendre compte du souci rencontré. De son côté,
l’autorité aura de quoi faire poids auprès des fournisseurs d’accès et autres
services de télécommunications, dans le cas d’une forte demande pour un point
précis, tandis qu’elle n’hésitera pas non plus à publier des rapports réguliers
concernant le nombre de plaintes selon l’opérateur concerné.

jalerte-arcep-operateurs-mobile-internet-fixe-2.jpg

Également en toile de fond de la mise en place de cette nouvelle plateforme,
disposer d’un moyen de pression supplémentaire pour inciter
les géants du marché à ne pas délaisser les territoires peu densément peuplés,
bien souvent oubliés, tant en matière de couverture réseau qu’en matière de
qualité de connexion internet.

Attention, et l’Arcep en fait bien le signalement, une alerte rendue sur
jalerte.arcep.fr ne constitue en rien
d’une mise en demeure ou ouverture d’un litige. Il n’y a aucune
implication légale pour le plaignant, ni même pour les
opérateurs visés. Le site peut tout de même peser lourd du côté des
fournisseurs de service mobile, fixe et internet, dans un souci d’amélioration
du service client, qui reste rarement sans reproche sur le marché des
télécommunications, en France en tous les cas.

Et plus il y a de gens qui alerte les dysfonctionnements, plus les retours
rendus par l’Arcep seront précis et fournis, permettant ainsi la mise en
lumière de certains abus de la part de l’un ou l’autre acteur du marché. À
noter que les services de La Poste sont également pris en charge sur la
plateforme d’alerte.

L'Arcep ouvre un site web pour se plaindre de son opérateur 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE

Rédacteur pour iPhon.fr, opérant également sous le pseudonyme de Snooz. Diplomé en techniques du son et en psychologie, mais aussi audiophile averti et grand navigateur sur la toile de l'internet. Pierre est tel Indiana Jones, à la recherche de l'astuce iOS perdue. Également utilisateur Mac de longue date, les appareils Apple n'ont en somme pour lui aucun secret. Pour me contacter : pierre[a]iphon.fr

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Raymond (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    18 octobre 2017 à 16 h 46 min

    Ah bon, il en manque un ?
    Sinon il y a aussi # Balancetonporc.

  2. User1473401918655 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    18 octobre 2017 à 13 h 12 min

    Article incomplet.
    J’ai l’impression qu’il manque un opérateur et non des moindres dans votre
    liste. Qui plus est, concentre à lui seul pas mal de réclamations ! Comment se
    fait-il qu’il n’y figure pas ? Sujet tabou ?

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Notre dev présente

LillyPlayer