Suivez-nous

Mac

Des statistiques assurent que travailler sur Mac est plus productif que sur Windows

Et la source est fiable : c’est IBM, ancienne première capitalisation boursière du monde, qui vient de publier une étude complète dans ce sens. Mais alors, sur quelles données se base-t-elle ?

Il y a

le

Mac
© Carl Heyerdahl

En mai 2015, l’entreprise dirigée par Ginni Rometty faisait la une de l’actualité en annonçant laisser à ses employés le choix entre se voir équipés d’un ordinateur sous Windows ou d’un appareil de la marque Apple. Peu après, de premiers résultats encourageants montraient que la transition vers macOS avait permis à sa société de faire davantage d’économies.

Aujourd’hui, un rapport détaillé affirme que non seulement le système d’exploitation de Cupertino permet aux ingénieurs de travailler dans de meilleures conditions, mais en plus -tenez-vous bien- que même les KPI des sales se voient rehaussés ! De quoi remettre en question le flotte PC de bon nombre de startups.

Les chiffres

Aujourd’hui, IBM fait tourner plus de 290 000 Mac au sein de ses locaux. À titre de comparaison, près de 400 000 salariés composent ses équipes. Et alors qu’il fallait auparavant une personne chargée d’aider les employés à résoudre les bugs pour 242 machines Windows, le nombre est monté à 5 400 pour leurs concurrentes pommées.

Autre fait remarquable : seulement 5% des utilisateurs ont déposé un ticket d’assistance sous macOS, contre… 40% pour Microsoft ! Enfin, et c’est probablement le plus impressionnant : les contrats signés par les vendeurs ont vu leur valeur augmenter de 16% grâce au changement de logiciel. Un impact direct sur les revenus d’IBM.

Le Mac, ce happiness manager

Mais ce n’est pas tout : selon IBM, ceux qui travaillent avec un Mac se sentent mieux. Pour preuve, ils sont 17% moins sujets à vouloir changer d’employeur que s’ils évoluent avec l’OS de Redmond. Il peut y avoir plusieurs raisons.

La première, c’est tout simplement que le programme d’Apple est bien plus simple à utiliser que celui créé par Bill Gates. En effet, pensé pour un usage grand public comme professionnel, cet outil est souvent considéré comme plus facile à prendre en main, tout comme son homologue mobile iOS. La seconde, c’est peut-être la stratégie marketing implacable de Philip W. Schiller qui positionne des produits en haut de la pyramide des besoins.

Des statistiques assurent que travailler sur Mac est plus productif que sur Windows 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE
9 Commentaires

9 Commentaires

  1. Raymond (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    16 novembre 2019 à 18 h 53 min

    Encore un peu et Mac aura 90% du marché 😂😂😂

  2. Raymond (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    16 novembre 2019 à 21 h 26 min

    @Raymond 😈

  3. Jey (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    16 novembre 2019 à 22 h 21 min

    Depuis que j’ai découvert (tardivement) macOS en 2007, je ne comprend toujours pas comment j’ai fait pour supporter Windows pendant 15 ans.
    Le hic c’est que je suis encore obligé de subir ce dernier au bureau… c’est un agacement quasi quotidien !

  4. Crakett (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    16 novembre 2019 à 23 h 37 min

    Idem : je suis sur iMac depuis 7 ans environ et franchement que du bonheur à l’utiliser par rapport à Windows.

    Le soucis des appareils Apple par rapport à Microsoft, c’est le prix. On trouve des PC pour 300€ correct pour aller sur internet et écrire une lettre et lire ses emails, mais il faut mettre quasi 1000€ sur la table pour faire pareil sur Mac … voilà pourquoi les PC inondent le monde …

  5. JB

    17 novembre 2019 à 10 h 57 min

    Y’a 3 ans, je bossais chez IBM.

    Le fait que mon PC n’avait pas de SSD et avait tellement de crapware IBM qu’il fallait littéralement 15 minutes pour qu’il s’éteigne, effectivement, j’ai gagné en productivité quand ils m’ont fait passer sur un Mac « nu » avec SSD et moult RAM, et 3 fois plus cher que le PC :p

    Mais pas plus productif que quand j’étais chez Microsoft avec un Windows « nu » et une machine au tarif équivalent au Mac

    En fait, là où Apple joue très bien, c’est qu’ils n’ont que des produits haut de gamme. Donc effectivement, tu ne peux pas avoir un mauvais ordinateur Apple. Mais ils sont pas mieux que les haut de gamme Windows…

  6. Chloé (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    17 novembre 2019 à 12 h 21 min

    Effectivement, la production est meilleure parce que les 3/4 des salles serveurs de HP Proliant, Esxi, Dell… sont remplacées par des Mac Pro !!🤦🏻‍♀️

  7. パイナップル🍍 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    17 novembre 2019 à 22 h 21 min

    Pour l’OS :
    J’ai travaillé 9 ans sur Windows et 9 ans sur Mac, je travaille encore légèrement sur Windows en VM depuis MacOS X pour certains logiciels qui ne tournent pas sur Mac, il n’y a pas de comparaison, MacOS x et plus conviviale et plus productif.
    Pour la bécane :
    J’ai un MacBook Pro dernière génération à 3000€, c’est de la bombe mais pas comparable à un PC à 500€, comparons le comparable.

  8. Doudou (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    18 novembre 2019 à 11 h 01 min

    Ce constat est dommage pour Microsoft, qui a sorti l’un des meilleurs OS avec Windows 10.
    Je travaille sur Mac à titre perso, et sur Windows en pro. Pas de soucis avec Windows. Ce qui créer les problèmes, c’est l’accumulation d’outils et de services « corporate » qui alourdissent les performances.
    Pour être honnête, je préfère le Mac, mais le PC a de sérieux arguments, flexibilité, ouverture, compatibilité. On n’est plus sous Windows 98….

  9. VladDracul73

    22 novembre 2019 à 15 h 43 min

    C’était vrai mais depuis Catalina, je pense être revenu a Windows.
    Personnellement je travaille sur Mac depuis 1987.
    Mais actuellement c’est galère…
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *