Suivez-nous

Hors-sujet

Données, connexion Internet, la SNCF affiche sa stratégie numérique

Il y a

 

le

 

strategie-digitale-sncf-1.jpgHier
se tenait une conférence de presse importante pour la SNCF durant laquelle, la
compagnie de chemin de fer venait exposer sa stratégie dans le numérique pour
les 18 mois à venir.

En compagnie du président de la SNCF, Yves Tyrode patron du "digital" à la
SNCF, est venu expliquer comment l’entreprise compte intégrer les nouvelles
technologies dans le quotidien de ses clients et des ses salariés.

La connexion
internet à bord des trains
est évidemment au coeur du
propos :

Au total, ce sont pas moins de 450 millions que
l’entreprise a décidé d’investir dans sa stratégie numérique au sens large.
L’un des investissements les plus importants concerne évidemment la connexion
internet que la SNCF espère voir arriver dans chacun de ses trains.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la SNCF n’a pas décidé de miser
sur le WIFI pour équiper ses trains et ses gares. L’idée proposée est un peu
différente. La SNCF compte en effet travailler avec les opérateurs afin
d’améliorer la couverture 3G/4G. Dans un premier, c’est un
état des lieux qui sera effectué afin de définir les endroits dans lesquels il
est nécessaire d’agir. Les premières mesures seront effectuées dès le mois de
mars. Preuve que le sujet est en vogue, David Cameron, le 1er Ministre Anglais
vient out juste d’annoncer le déblocage de 50 millions de £, soit un peu moins
de 70 milions d’euros, pour doter les trains du pays d’ici à 2017.

strategie-digitale-sncf-2.jpg

En complément de la couverture 3G/4G, la SNCF va quand même investir
dans le WiFi pour certaines gares importantes et également dans les
TGV
. Du fait de la grande vitesse, la SNCF compte utiliser une
nouvelle technologie qui doit être sélectionnée dans les mois qui viennent pour
un déploiement fin 2016.

La SNCF a également décidé de partager, contre rémunération évidemment ses
données. Grâce à des API qui devraient arriver d’ici au mois
de mai, les développeurs qui le souhaitent pourront avoir accès aux horaires
théoriques et en temps réel des trains, mais également aux correspondances… Si
elle a choisi de vendre une partie de ses données, la SNCF se lance également
dans le big data et compte collecter et analyser les déplacements des usagers
pour tenter de mieux les comprendre.

En plus de 450 millions annoncés plus haut, la SNCF compte investir environ
30 millions dans les start-ups françaises et européennes
prometteuses. La création de plusieurs Fablab est également évoquée chacun
étant spécialisé dans un secteur : big data, open data, design et objets
connectés.

Voilà en tout cas de belles annonces, parfois un peu floues qui ne demandent
plus qu’à être suivies des faits. Rendez-vous dans 18 mois pour voir si tout ce
qui a été prévu est effectivement en place.

Pour ceux qui ont un peu de temps devant eux, voici la conférence de presse
qui dure quand même près de 40 minutes :

i-nfo.fr - App officielle iPhon.fr
Par : Keleops AG
4.4 / 5
16,2 k avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *