Suivez-nous

Actualités

Pour Trump, Apple ne doit pas trop en faire pour le chiffrement des données

Trump se dit contre le chiffrage total des données et attaque la firme de Tim Cook sur le sujet.

Il y a

le

Donald Trump
© Unsplash / History in HD

Le président des États-Unis a été vu en compagnie de Tim Cook en Suisse il y a peu, pour un déjeuner d’affaires. Les deux hommes ont probablement discuté du refus d’Apple d’aider le FBI à débloquer les iPhone du tueur de Pensacola, entre autres.

C’est d’autant plus probable que Donald Trump a mentionné le sujet peu après sa rencontre avec le C.E.O. d’Apple, lors d’une interview pour le compte de la chaîne américaine CNBC. Il a notamment déclaré que la firme californienne doit tout faire pour apporter son aide dans le cadre d’enquêtes criminelles.

“Apple has to help us. And I’m very strong on it. They have the keys to so many criminals and criminal minds, and we can do things.”

Et même s’il affirme comprendre les arguments de deux partis, en l’occurrence, Apple et le FBI, selon lui, lorsqu’il est question de livrer des informations sur des hors-la-loi dealers de drogue, terroristes ou encore meurtrier, le chiffrement des données constitue un grand obstacle pour les enquêteurs, qu’il faut éliminer.

En outre, on a appris que le président des U.S.A connaît bien le sujet, puisqu’il a lui même, ou plutôt son équipe a été visée par une enquête ayant entrainé le déblocage de l’iPhone de Lev Parnas, selon le journal Bloomberg. Lev Parnas est mis en cause actuellement dans la procédure de désinvestiture de Donald Trump pour avoir effectué des recherches en Ukraine il y a deux ans d’informations qui auraient permis de discréditer les opposants de l’actuel président.

Notons tout de même que même si le FBI a réussi à débloquer différents iPhone 11 récemment, cela ne veut pas forcément dire qu’il est capable de déverrouiller n’importe quel smartphone à la pomme.

Il est notamment beaucoup plus facile de trouver un code à 4 chiffres avec une méthode d’attaque par force brute qu’un code alphanumérique à 20 caractères. La difficulté de déblocage va donc notamment dépendre de la longueur et de la complexité du code choisi par l’utilisateur. Rappelons que vous pouvez configurer votre iPhone avec différent type de code de déverrouillage, dans Réglages > Touch ID et code > Options de code.

Pour Trump, Apple ne doit pas trop en faire pour le chiffrement des données 1
i-nfo.fr - Application officielle iPhon.fr
Par : iLGMedia
4.4
NOTE

Rédacteur pour iPhon.fr, opérant parfois sous le pseudonyme de Snooz. Diplomé en techniques du son et en psychologie, mais aussi audiophile averti et grand navigateur sur la toile de l'internet. Pierre est tel Indiana Jones, à la recherche de l'astuce iOS perdue. Également utilisateur Mac de longue date, les appareils Apple n'ont en somme pour lui aucun secret. Pour me contacter : pierre[a]iphon.fr

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Zitoun (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    23 janvier 2020 à 20 h 52 min

    Grâce au faceID et le TouchID , le verrouillage de mon téléphone est alphanumérique avec caractère spéciaux et ce n’ai nullement gênant !! Allons vers le chiffrement de bout à bout !!!

  2. Marie (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    24 janvier 2020 à 2 h 04 min

    Merci d’éviter de spammer le même texte sous plusieurs articles. En continuant ainsi, c’est le ban assuré. iStaff.

  3. Lectrice-1579902579 (posté avec l'app i-nfo.fr V2)

    25 janvier 2020 à 0 h 26 min

    Quand on décortique l’article et que l’on recherche sur le net, l’histoire de chiffrement d’iPhone est un leurre, le thème du blanchiment et du détournement dans les paradis fiscaux était plutôt l’ordre du jour.
    Peu de monde cherche sur le net afin de vérifier les sources des articles, Tim Cook c’est de l’enfumage en barres, il se moque de l’iPhone et autres produits, il a été placé par les actionnaires pour le rendement comme le petit Macron en France et puis c’est tout…
    Le mensonge se déguste du matin au soir à toutes les sauces dans 95% des médias, il est quotidien, invisible, sans odeurs, il se lit, se regarde, et s’entend, à tel point qu’il est plus réel que la vérité.
    Tous ces articles sur le President Directeur Général d’Apple sont des romans à l’eau de rose, Apple comme toutes les multinationales s’enrichît au détriment d’autrui, pollutions et esclavages sont de rigueur, pourquoi une rencontre en Suisse de plus avec le Président des États Unis d’Amérique milliardaire businessman dans l’immobilier, pourquoi ?,pour parler du chiffrement des données !, ou plutôt du chiffrement du blanchiment ?
    Chacun est libre de croire ce qu’il veut, moi je crois ce que j’écris.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans