Au delà des informations purement techniques qui peuvent être remontées à bon escient par les opérateurs pour des améliorations techniques, le mouchard repéré initialement sur les téléphones Android mais au final particulièrement répandu est en charge de capturer et transmettre les informations beaucoup plus sensibles. On citera notamment parmi les infos remontées sur les serveurs des opérateurs : les pressions sur une touche numérotée dans le clavier d’appel , les caractères tapés sur le clavier tactile et même les requêtes Internet (http) réalisées. Le doute est bien entendu de mise quant à l'utilisation qui en est faite du coté des opérateurs. Ne manquez pas l'article très complet sur le sujet ici par le webzine Ecrans.fr.

Mais quid de nos iPhone ?

Selon chpwn, c’est depuis iOS 3 qu'apparaissent les tracent de carrier IQ dans le code des smartphones Apple.

Visiblement, le programme, s’il est activé par l'opérateur, pourrait collecter sous iOS 5, des données telles que la position de l’antenne relais à laquelle vous êtes connecté, la force du signal ou votre numéro de téléphone.

Selon TUAW, la menace est moindre sur iOS pour plusieurs raisons : le service doit être activé par l’opérateur et surtout les données collectées semblent plutôt techniques.

D’ailleurs selon chpwn, pour désactiver Carrier IQ sur votre iPhone il suffit de désactiver l'option «diagnostique et utilisation» que vous trouverez dans réglages/général/informations, paramètre également demandé lorsque l'on démarre l'iPhone pour la première fois.

Pour conclure, le logiciel semble plutôt être utilisé à des fins d’améliorations du réseau qu’autre chose. Cependant, un peu de transparence n’aurait pas fait de mal.

On peut être certain que le sujet va continuer de faire parler de lui notamment outre atlantique et que des mesures seront prises pour clarifier le fonctionnement, l'installation et la suppression sur certains mobiles ou il n'y a aucune solution pour l'éradiquer de disponible pour les utilisateurs lambda.

A suivre !

Source 1
Source 2

Vous aimez ? Partagez !