Des technologies sont déjà en place sur internet pour permettre la lecture de contenu multimédia sans nécessité Flash, comme le HTML 5 et le H.264. D’ailleurs, depuis 2010, Safari sur Mac n’intègre pas la solution d'Adobe par défaut et averti l'utilisateur chaque fois qu’un contenu Flash va être lu dans le navigateur.

Flash a été et est encore une technologie décriée par beaucoup pour sa lourdeur, son format propriétaire et sa complexité face aux nouvelles solutions. L’un des personnages les plus critiques et les plus connus à cet égard fut l’ex-C.E.O. d’Apple, Steve Jobs, qui reprochait au produit d’Adobe de trop mauvaises performances, une trop grande instabilité et une trop faible sécurité, entre autres problèmes.

Flash étant en plus absent de l’iPhone et de l’iPad, sa mort ne devrait pas avoir de grandes conséquences pour les utilisateurs de produits Apple. Flash n’est également plus présent sur Android depuis la version Jelly Bean 4.1 de l’OS mobile de Google.

La disparition de la technologie n’était donc qu’une histoire d’annonce, car en pratique, le déclin de son utilisation est déjà bien avancé.

Source

Vous aimez ? Partagez !