keynote-face-id.jpgCraig Frederighi aurait presque pu utiliser la célèbre réplique de l’agence tout risques, "J’adore quand un plan se déroule sans accroc". Il y a toutefois eu un couac lors de la première démo du Face ID sur scène lors du keynote de rentrée, dont nous avons résumé les annonces dans cet article.

En effet, à la première utilisation, l’iPhone X a demandé à Craig de renseigner un code au lieu de l’identifier avec la reconnaissance faciale. Apple vient d’expliquer qu’il ne s’agissait pas d’un dysfonctionnement mais d’un comportement normal pour protéger l’iPhone. Explications !

Les modèles de démonstration avaient été manipulés par différents employés et ces derniers n’avaient pas réalisé que l’iPhone avait essayé d’identifier leur visage plusieurs fois.

Au bout de plusieurs tentatives infructueuses, l’iPhone X s’est verrouillé automatiquement en demandant un mot de passe pour déverrouiller l’iPhone et activer de nouveau la reconnaissance faciale.

Il s’agit donc d’une fonctionnalité normale pour la sécurité de l’appareil et non d’un dysfonctionnement du Face ID qui a causé ce léger malaise sur scène.

Reste à voir si la précision de la reconnaissance faciale en utilisation réelle sera au rendez-vous quand l’iPhone X sera disponible pour la presse tech et les premiers utilisateurs.

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :