Car Emotient est une firme travaillant surtout dans le domaine du neuromarketing, soit la neuroscience au service du marketing, ou comment profiter de données neuroscientifiques (analyse des émotions, des comportements, etc.) pour améliorer le marketing d'un produit ou le produit lui-même directement.

emotient-1.jpg

L’utilisation qu’en fera Apple reste encore inconnue. Mais cela fait écho aux deux opérations de rachat réalisé récemment par la société de Cupertino dans des domaines similaires. À l’automne dernier, c’était la société Perceptio qui était mangée par l’ogre à la pomme. Perceptio avait développé un algorithme intelligent de reconnaissance de visages et de classification d’images.

Puis à la fin novembre, Apple rachetait Faceshift, une startup qui travaillait sur la capture des expressions faciales pour le dernier film Star Wars notamment.

Si l’on suit la ligne directrice de ces achats, on s’aperçoit que le point commun reste l’analyse des visages. Comme à son habitude, la firme californienne ne commente pas ce genre de rachat de société, on peut en revanche imaginer plusieurs choses à venir.

Peut-être qu’Apple aimerait simplement améliorer son algorithme de classification des images sur l’iPhone, mais elle pourrait aussi vouloir développer une reconnaissance biométrique par caméra Facetime pour débloquer ses appareils.

Il ne reste plus qu’à attendre patiemment les prochains produits pour s’apercevoir des effets des différents rachats effectués dernièrement.

Source

Vous aimez ? Partagez !