Le portail d'Apple dédié aux postes actuellement ouvert recèle en effet plusieurs offres en rapport avec la réalité virtuelle

En particulier, Apple recherche un ingénieur expérimenté dans le domaine de l'affichage, pour un environnement de très haute fidélité ("extremely high fidelity VR environments"). Sont évoquées des tâches de test pour ces affichages, la sélection des fournisseurs et composants et le développement du logiciel associé à cet afficheur.

Un second poste dans le même environnement est consacré plus à l'aspect logiciel dans un contexte de réalité virtuelle.

Sont également recherchées des compétences dans le domaine de la capture du mouvement, une notion qui n'est pas sans rappeler un achat d'entreprise spécialisée dans le domaine: Primesense. On n'a en effet pas encore vu le résultat de cette acquisition dans les produits d'Apple.

Ces deux postes s'ajoutent à celui vu l'an dernier.

vr-apple-2.jpg

En pratique, sans trop s'avancer, on peut imaginer qu'Apple expérimente la réalité virtuelle en essayant de résoudre les difficultés qui se posent aujourd'hui. On pense notamment à la résolution de l'affichage nécessaire pour offrir un confort maximal (la notion d’extrême fidélité vue ci-dessus nous y renvoie). Les contraintes d'affichages liées à la proximité de l'oeil et aux optiques font qu'il faut aller bien au delà du rétina des écrans de nos smartphones (même le 6 Plus !). Cela entraine des conséquences ensuite en terme de quantité d'information à afficher et animer en temps réel (puissance de calcul).

Seconde difficulté qui peut amener Apple à travailler sur des solutions innovantes : la gestion de l'interaction avec l'écran pour tout ce qui est navigation et interfaces.

Les profils recherchés ici semblent très opérationnels, cela pourrait laisser penser que l'on a dépassé l'aspect recherche pure pour commencer l'intégration et l'expérimentation réelle, avec des composants du marché.

Alors, verra-t-on pour autant un casque de réalité augmentée signé Apple sous peu ?

Rien n'est moins certain. On peut parier que celui-ci ne sortira que si Apple arrive à proposer quelque chose de plus puissant, de plus abouti et grand public que les solutions actuelles. Or nn ne sait pas à ce stade où le géant de l'électronique en est. Mais ce qui est certain, c'est qu'il y travaille !


A lire également :

source


Vous aimez ? Partagez !