À la première utilisation, l'app va poser quelques questions pour savoir vers quelle heure l'utilisateur se couche en général, au bout de combien d'heures de sommeil il se réveille naturellement, mais aussi si il porte l'Apple Watch au lit (car l'appli peut aussi fonctionner, de manière moins précise évidemment, sans avoir à porter la montre, dans ce cas seule la durée de sommeil est estimée).

Une fois la configuration initiale passée, plus rien à faire ! L'app se charge de détecter automatiquement quand l'utilisateur se couche et se réveille grâce aux différents capteurs et à un algorithme bien conçu.

Si l'utilisateur ne porte pas son Apple Watch au lit, c'est quand l'utilisateur utilise son iPhone ou remet son Apple Watch au poignet que l'app considère que la nuit est terminée.

autosleeep-apple-watch-2.jpg

Idéalement, il est conseillé de porter l'Apple Watch pour récupérer les données telles que le temps total d'endormissement, le temps de sommeil profond, celui qui permet de récupérer, et le rythme cardiaque moyen durant le sommeil.

D'autres données intéressantes dont également mémorisées comme le temps éveillé, quand l'utilisateur se lève ou a du mal à s'endormir, ou encore une qualité de sommeil déterminée par l'app en fonction de différents facteurs.

L'appli iPhone propose plusieurs onglets pour consulter les relevés , mais l'extension sur l'Apple Watch est également bien conçue et claire, permettant de découvrir sa nuit passée en un clin d'oeil au réveil.

autosleeep-apple-watch-4.jpg

Toutes les données sont également consultables dans l'app Santé d'Apple à condition d'autoriser AutoSleep à accéder celle-ci.

Bref, une app bien pensée et qui permet de mieux comprendre les nuits de sommeil avec pour objectif de connaitre les facteurs qui permettent d'avoir un sommeil récupérateur.

L'app est disponible sur iPhone et Apple Watch et ne comporte aucun achat intégré.

Vous aimez ? Partagez !