En août dernier, Apple avait retiré 25 000 applications de l’App Store chinois, avec 4000 d’entre elles qui étaient des apps de pari, ce qui est interdit en Chine.

Apple continue le nettoyage et supprime 700 apps de son magasin chinois d’applications iOS. Ces applications posaient un danger pour la sécurité des appareils sous iOS en utilisant des méthodes interdites de mise à jour.

Plus précisément, ces applications se mettaient à jour toutes seules sans avoir besoin de passer par une validation des équipes de l’App Store. Ce qui est donc la porte ouverte à l’installation de logiciels malveillants (mais pas uniquement) sur les appareils des utilisateurs chinois.

Normalement une mise à jour d’app passe par une validation des équipes de l’App Store, mais les apps en question utilisaient un SDK. À savoir un ensemble d’outils d’aide à la programmation, permettant de passer outre cette vérification officielle. Ce qui est bien évidemment interdit par les conditions de l’App Store.

Parmi les apps retirées par Apple, il y a des noms connus, en tout cas en Chine, comme le moteur de recherche Sogou, Sougou maps, une app de VTC « Togo Car » et l’app officiel du site d’ecommerce Pinduodo.

D’après les données de la firme Macquarie Research, la Chine représente 40 % des revenus de l’App Store. La firme de Cupertino a donc tout intérêt à garder un oeil attentif, sur tout ce qui se passe dans l’App Store chinois, afin de détecter les mauvaises pratiques et de sévir.

Source

Vous aimez ? Partagez !