interview-Takashi-Iizuka-sonic-iphone-1.jpgC’est à l’occasion de la sortie de Sonic Runners vue hier ici, que Sega nous a donné l’opportunité, et l’exclusivité française, de nous entretenir avec Takashi Iizuka.

A la fois Game designer, level designer, et producteur, il est en charge de la "Sonic Team", le studio de Sega notamment à l’origine de la célèbre franchise Sonic The Hedgehog, qui vient justement de livrer Sonic Runners (ici sur l’App Store)

Il a ainsi accepté de répondre à nos questions sur le jeu, la taille de l’équipe, le lancement en deux phases, mais pas seulement. Il s’exprime également sur les challenges spécifiques au jeu sur mobile, ainsi que sur son évolution récente et à venir :

Pouvez-vous partager avec les lecteurs des détails sur vos productions et votre activité chez Sega ces dernières années, et plus récemment ?

Pour commencer, en tant que producteur de la licence Sonic, ma mission est de créer des titres de Sonic Team, comme Sonic Runners par exemple. Ensuite, je supervise le développement des personnages des jeux Sonic gérés par d’autres studios que Sonic Team comme Sonic Dash ou Sonic Boom. Et pour finir, je suis en charge de la supervision de tout ce qui concerne le contenu autour de Sonic autre que les jeux, c’est-à-dire les animations télévisées, les jouets, produits dérivés, etc. Je me consacre notamment de plus en plus à cette dernière tache pour faire connaître Sonic à une audience plus large.

C’est la sortie de Sonic Runners qui nous offre l’occasion d’échanger aujourd’hui, pouvez-vous nous présenter le jeu ?

Sonic Runners est un freemium 2D « endless runner ». Il est extrêmement vivant et divertissant. Les joueurs doivent compléter des séries de courses en essayant de battre des records. Tout cela s’inscrit également dans des compétitions internationales contre les joueurs du monde entier ! Le jeu était déjà disponible en soft launch dans certains pays depuis la fin Février. Le jeu est sorti le 25 juin dans le monde entier.

A lire : notre vidéo et test lors de la sortie de Février

Sonic Runners est un jeu de plate-forme en mode « endless runner », En quoi est-ce un vrai Sonic ? Quelles sont ses spécificités ?

Le but de tous les runners déjà existant est en effet d’éviter des obstacles. Dans Sonic Runners, les joueurs peuvent sauter, récupérer des anneaux, venir à bout des ennemis qui barrent la route, s’allier avec des personnages donnant accès à des bonus et choisir le meilleur chemin à emprunter. Ainsi, ils peuvent profiter de l’action d’un vrai jeu de plateforme et découvrir l’action dynamique que l’on connaît déjà des anciens jeux de Sonic.
sonic-runners-iphone-2.jpg

Quelles ont été les principaux challenges, mais aussi choix techniques et graphiques liés à l’utilisation sur des mobiles de tailles mais aussi de puissances variées ?

Par rapport aux consoles, les mobiles ont des tailles d’écran et des ratios en terme de dimensions très variables. Du coup, il faut tenir compte de ces différences pour la jouabilité sur différents terminaux. Cela a été l’un des plus les plus délicats durant le développement. Par exemple, l’écran d’un smartphone reste petit mais en parallèle nous avons dû travailler en détail sur les différents éléments graphiques afin d’éviter des problèmes d’affichage flou sur les tablettes ou écrans de télé (plus grands). Néanmoins, nous estimons que l’on a réussi à atteindre une qualité qui peut soutenir la comparaison avec les jeux console.

Quelle est la taille de l’équipe sollicitée pour ce type de jeu et la durée de développement ?

Le projet a démarré pendant la deuxième moitié de l’année 2013, il y a donc un et demi. Au début, on a commencé à travailler avec une petite équipe de dix personnes, et maintenant, nous sommes une bonne quinzaine. En effet, la charge de travail a pas mal augmenté depuis le lancement du projet, notamment dans la production du contenu et la gestion des serveurs.

En pratique, le jeu est sorti en « soft launch » dans quelques pays seulement il y a plusieurs semaines, on a pu le tester à cette occasion. Quels ont été les enrichissements de cette phase de test à échelle réduite ? Quels changements ont été apportés pour le lancement suite aux premiers retours ?

Initialement, nous voulions lancer le jeu dans le monde entier juste après le démarrage restreint, mais nous avons souhaité apporter des améliorations au jeu suite aux retours des joueurs. Par conséquent, cela a pris du temps pour finaliser le jeu. Par exemple, Tails est désormais déblocable plus rapidement. Nous avons aussi travaillé sur une meilleure évolution des niveaux des personnages et sur les classements pour que les joueurs visualisent leurs positions directement après la fin de leur partie.
sonic-runners-iphone-3.jpg

Un secret à partager concernant le jeu ou son histoire ? Des séquences que vous appréciez particulièrement ?

Les joueurs de Sonic Runners ont la possibilité d’équiper leur personnage avec deux alliés de leur choix. Au départ, nous avions prévu que les joueurs s’associent uniquement avec les Chaos. Nous pensions que la variété de Chaos (p. ex. Dark, Hero) était suffisante pour bien apprécier le jeu. Nous en avons discuté entre nous et nous avons réalisé que ce serait plus surprenant d’ajouter des personnages venus d’autres jeux Sonic, en forme de clin d’oeil. Nous avons donc décidé d’inclure Chip de « Sonic Unleashed » et Shahra de « Sonic and the Secret Rings ». Ce sont des personnages que l’on ne trouve normalement pas en dehors de leurs jeux d’origine. Nous avons également prévu d’ajouter d’autres éléments comme des bateaux de guerre et des « Death Egg ». Nous sommes aussi en train d’envisager d’ajouter d’autres personnages.
sonic-runners-iphone-1.jpg
Parlons un peu du futur, le jeu mobile est-il amené à évoluer, s’enrichir ?

Avant la création des jeux vidéo, on se divertissait en participant à des compétitions avec des amis, tout en partageant ses impressions. La naissance des jeux vidéo a poussé les joueurs à s’amuser seuls. Pourtant, on estime que jouer en réseau est la meilleure façon de se retrouver. On est certain que cette tendance va s’accélérer à l’avenir en permettant aux gens de jouer ensemble, à tout moment, partout, avec tout le monde. Sonic Runners est pour nous l’une des premières étapes de cette ambition.

D’autres jeux mobiles en préparation dont vous pourriez déjà parler ?

En ce moment, nous consacrons tout notre temps aux mises à jour de Sonic Runners. Donc nous n’avons pas de disponibilité pour d’autres projets.

Et enfin, concernant le jeu mobile plus globalement, comment voyez-vous son évolution ces dernières années et quelles sont les tendances qui vont se développer durant les années à venir selon vous ?

Les jeux mobiles ont radicalement changé le développement des jeux vidéo. Aujourd’hui, tout le monde peut développer et publier son jeu en ayant un minimum de connaissance et de budget. Il est même possible de créer un gros succès s’il est basé sur une idée originale. En parallèle, cela met en exergue des préférences et différences entre les différents pays. Cela rend le lancement d’un jeu à l’échelle mondiale encore plus difficile, mais nous souhaitons poursuivre dans cette voie et proposer des jeux à tous nos clients, même les plus éloignés.

Un grand merci à Takashi Iizuka et à l’équipe presse de Sega.

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :

App découverte

Catawiki : des enchères de qualité, BD, consoles anciennes, mais aussi œuvres d'art et autres bijoux ou objets design. Une app propre et bien réalisée, notée 4,5 étoiles gratuite ici catawiki.jpg L'app Catawiki iPhone et iPad est gratuite ici