puce-a10-iphone.jpgApple a publié récemment une nouvelle version d’iOS, labellisée iOS 11.2.2, en annonçant que celle-ci réduit les risques liés à Spectre, la seconde faille parmi les deux révélés ces dernières semaines. Celles-ci sont esponsables de soucis de sécurité pour toues les machines équipés de processeurs Intel, ARM et AMD dans une moindre mesure.

Toutefois, ces failles étant liées au design des processeurs, les corrections logicielles peuvent faire craindre un impact sur les performances. Hier, des résultats de tests ont pu inquiéter les utilisateurs d’iPhone, montrant des différences de scores notables avec les logiciels de mesure après correctif. Nous avons souhaité effectuer le comparatif nous même, voici ce qu’il en ressort.

Tests et résultats

La machine utilisée pour l’expérience est un iPhone 6 Plus dont la batterie a été changée en tout début d’année 2018. Pas de soucis de ralentissement de CPU à signaler donc, ce dernier est au maximum de sa fréquence d’horloge, que l’autonomie restante soit à 80, 50 ou 20 %, avec des scores de benchmarks identiques à ceux qui font référence chez AnTuTu.

Nous avons réalisé les mesures avec la machine utilisée sous iOS 11.2.1, soit théoriquement avant l’implémentation du correctif de Spectre, et une fois sous iOS 11.2.2, version la plus récente d’iOS intégrant le correctif. Voici les deux apps utilisées :

Et les résultats :

ios-11-2-2-quel-impact-performances-iphone.jpg

Analyse et conclusion : pas d’inquiétude !

Pour les scores CPU, que ce soit avec l’app AnTuTu ou GeekBench 4, quasi aucune différence n’est affichée, ou presque. Le plus grand écart relevé est de 1,5 %, ce qui reste négligeable étant donné la variation des valeurs que peut produire ce type d’enchainement de tests logicielles.

Le seul écart un peu plus important repéré concerne le score de la mémoire vive. Celui-ci baisse de 10 % après correctif par rapport à avant correctif. Cela signifierait que l’accès à la mémoire vive se fait légèrement plus lentement avec iOS 11.2.2. Il se pourrait que cela soit lié au patch de la machine pour résorber la faille, avec un processus qui accède moins rapidement aux informations de la mémoire vive.

En revanche, la variation est moins importante si l’on compare les chiffres de notre machine avec ceux de l’iPhone 6 Plus sur le bench de chez Antutu, avec une baisse du score de RAM de seulement 4 % par rapport à cette référence.

Soulignons encore une fois le fait que les scores CPU avec Geekbench 4 sont quasiment identiques avant et après correctif.

Au final, ces tests montrent que l’impact du correctif sur notre iPhone 6 Plus reste très minime, même si visible dans les scores des benchmarks.

Et à l’usage ?

Mais le plus important reste le sentiment lorsque l’on utilise la machine.

En pratique, après utilisation intensive, aucun ralentissement spécifique n’a été noté depuis la mise à jour iOS 11.2.2.

Nous pensons donc que le passage à cette nouvelle version de l’OS mobile d’Apple ne devrait pas avoir de conséquences sensibles dans l’utilisation des iPhone et iPad mis à jour, contrairement à ce que pouvait laisser penser certains tests hier (pb de batterie ?).

Enfin, il ne faut pas l’oublier, iOS 11.2.2 est là pour prévenir de risques de sécurité majeurs, le jeu en vaut donc très certainement la chandelle.

Qu’en pensez-vous ?

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :