outil-graykey-1.jpgCe n’est plus un secret, un certain nombre de services aux US mais sans doute ailleurs, ont accès à un boitier nommé GrayKey. Celui-ci est commercialisé plus de 10 000 euros et permet en y branchant un iPhone, de passer outre sa protection par code et d’accéder à ses données.

Apple, qui a fait de la sécurité de ses machines et des données personnelles un aspect important de sa politique, a prévu une forme de parade. Celle-ci avait fait son apparition dans une beta d’iOS 11.3, avant d’âtre retirée lors de la livraison finale. On en a parlé ici.

Cette manière de freiner les accès vient de ré-apparaitre dans la dernière version beta 4 d’iOS 11.4 fraichement livrée par la firme de Tim Cook.

Le principe est finalement assez simple, puisqu’il s’agit de bloquer la communication via le port lightning, si la machine n’a pas été déverrouillée depuis 7 jours ou plus. Conséquence, l’utilisation des outils actuellement disponibles devra se faire très rapidement après la récupération d’un iPhone. Cette mesure ne sert pas uniquement à bloquer GrayKey, mais aussi d’autres méthodes comme celles utilisées par la société Cellebrite évoqué là, qui nécessitent aussi probablement un accès au port Lightning.

Cest l’équipe du site Elcomsoft qui vient de découvrir cette réapparition dans la dernière beta. La fonction est nommée "Mode USB restreint".

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :

App découverte

Faites vite ! 5 fois 3000 euros à gagner par tirage au sort avec l'app Arbre à Projets gratuite ici un arbre en Réalité Augmentée iPhone, iPad , vu en détails là