Aujourd’hui, pour déterminer sa position, l’iPhone peut s’appuyer sur deux sources différentes : le GPS et le WiFi qui permettent tous les deux de donner une postions approximative à quelques mètres près.Si pour la navigation extérieure cela suffit largement, si l’on veut s’intéresser à la navigation intérieure alors là les choses changent grandement et il faut absolument avoir recours à d’autres sources plus précises.

Lors de la keynote Apple ne s’est pas étendu sur la question et iBeacons n’est en réalité apparu que via une inscription sur une diapo.

ibeacons-2.jpg
Si l’on en sait un peu plus aujourd’hui c’est grâce aux développeurs présents à la WWDC 2013.

Comment ça marche ?

La technologie utilise la connectivité Blutooth Low Energy (LE) de l’iPhone et ne consomme que très peu d’énergie. Il n’y a donc rien à craindre pour l’autonomie.
Pour le reste, l’iPhone va alors pouvoir communiquer avec de petits émetteurs très peu onéreux et placés n’importe où y compris à l’intérieur. Ainsi lorsque l’iPhone entrera en contact avec un de ces émetteurs, on peut imaginer qu’une action se produira : allumer la lumière ou même déverrouiller une porte.

Un guidage même à l’intérieur

Bien évidemment, les développeurs vont pour tirer parti de cette technologie et l’intégrer dans leurs applications. On imagine, ainsi assez facilement comment iBeacons pourrait guider le visiteur d’une exposition dans un musée ou même attirer son attention alors qu’il marche librement parmi les oeuvres.
Autre application, cette technologie pourrait aider les voyageurs à s’orienter dans les dédales des aéroports, gares, stations de métro et autres endroits où il est absolument impossible d’utiliser le GPS. Elle pourrait également s’avérer de grand secours pour les personnes mal-voyantes.

Plus loin que du simple guidage

Si les applications en terme de guidage risquent bien d’être nombreuses, iBeacons est également une aubaine sur le plan de la publicité ciblée. Certaines entreprises comme Adomaly affichent d’ores et déjà le support de la technologie d’Apple.La société en question affirme être capable de proposer aux commerçants des solutions permettant d’alerter le chaland d’une promotion, de proposer une carte de fidélité via Passbook…

La société va même encore plus loin et explique pouvoir remplacer la PLV par cet outil de marketing interactif en proposant des bons plans, mais également des jeux en magasin et des infos complémentaires sur tel ou tel produits.

iBeacons et le NFC

Vous l’avez compris, il ne s’agit pas de la technologie NFC dont entend parler un peu partout et qui nécessite de l’utilisateur une volonté d’approcher le smartphone du récepteur.Même si certaines applications peuvent sembler proche, avec le Bluetooth LE, Apple a choisi une autre approche qui permet la localisation précise dont nous parlions plus haut.

En plus de iBeacons, Apple a également annoncé l’arrivée de AirDrop sur iOS qui utilise également le Bluetooth LE cette fois pour échanger des fichiers rapidement. Ceci indique donc une fois de plus qu’Apple affirme son choix du Bluetooth LE d’autant plus que toute sa gamme à l’exception de l’iPhone 4 est déjà compatible.

Sachant cela, on peut se dire qu’il y a peu de chance pour qu’Apple se lance un jour dans le NFC à son tour, car oui, le Bluetooth LE permet également le payement.

Qu’il s’agisse de localisation ou de marketing, il y a de fortes chances pour que l’on entende parler à nouveau de iBeacons très prochainement.

source 1, source 2

ban-ios-7.jpg

A lire également :
Infos

Design

Nouveautés, fonctionnalités

Focus


Vous aimez ? Partagez !