Il n'est pas chose aisée de prendre le relais après le long règne d'un homme tel que Steve Jobs. Néanmoins, Tim Cook a amené de sérieux changements à la direction d'Apple notamment en terme de communication, l'homme se voulant nettement plus ouvert que son prédécesseur. Il se montre aussi un peu moins impliqué techniquement dans les projets en n'hésitant pas à déléguer ces tâches aux spécialistes de la maison qui ont vu parfois leurs rôles s'élargir, à l'image de Jonathan Ive qui, en plus d'être en charge du design des produits Apple, a maintenant la responsabilité du design de la partie logicielle.

L'homme est certes plus vu comme un gestionnaire qu'un visionnaire et il n'hésite pas à recruter et même à racheter des sociétés pouvant amener une expérience et donc des compétences dans des domaines précis. On pourra relever notamment le rachat très médiatisé de la société Beats ou encore l'arrivée d'Angela Ahrendts à la tête des Apple Store.

beats-2.jpg

En parallèle, Tim Cook aimerait rajeunir un peu le conseil d'administration en rajoutant huit nouveaux administrateurs. En effet, six des sept administrateurs ont 63 ans et plus et sont présents depuis au moins une décennie quand ce n'est pas deux.Si certains apprécient la démarche globale de Tim Cook, d'autres, et notamment des salariés d'Apple, craignent une trop grande diversification des projets et donc une moindre rythme au niveau d'annonces de nouveaux produits ou gammes de produits.

L'avenir lui donnera raison ou non. Néanmoins, la fin de l'année devrait répondre à pas mal d'interrogations avec de nombreuses nouveautés comme l'iPhone 6, ou plutôt les iPhone 6 puisque deux diagonales d'écran sont prévues, la future montre connectée iWatch, la nouvelle génération d'iPad ou encore une nouvelle version de l'Apple TV.


source


Vous aimez ? Partagez !