Cette étude fait la continuité des chiffres donnés par Apple au début de l’année, concernant les records de revenus enregistrés par l’App Store sur les deux dernières semaines de 2015 (1,1 milliard de dollars) et sur l’année 2015 toute entière (20 milliards de dollars), mais aussi de la précédente étude réalisée par App Annie le mois dernier, comparant les résultats de l’App Store d’Apple et du Play Store de Google.

On y apprenait d’ailleurs que Google vend plus d’applications, mais qu’Apple tire le plus de bénéfices de son App Store.

En tout cas, les magasins d’applications n’ont jamais autant vendu et d’après App Annie, ce marché, qui vaut actuellement 50 milliards de dollars, pourrait doubler d’ici 4 ans pour atteindre plus de 100 milliards de dollars.

app-store-marche-appannie-1.jpg

Les raisons sont simples, la Chine devrait prendre de plus en plus d’importance du côté des magasins d’applications, le pays est déjà devant les États-Unis en nombre de téléchargements depuis l’année 2015.

Mais le prix moyen des app téléchargées outre-Atlantique est plus élevé, ce qui permet au marché américain d’être encore, pour le moment, plus lucratif. App Annie voit aussi croitre des marchés émergents importants en Inde, en Indonésie, au Mexique, mais aussi au Brésil et en Turquie, avec des téléphones aux tarifs très accessibles qui arrivent dans ces pays.

La firme prédit 6,2 milliards de smartphones activés en 2020, contre 2,6 milliards à ce jour.

Apple et Google en profitent bien, leurs magasins d’applications sont de véritables poules aux œufs d’or, qui n’ont donc pas fini de pondre, les développeurs seront les premiers à en profiter et par ricochet, nous aussi utilisateurs !

Source

Vous aimez ? Partagez !