Apple dispose de nombreux arguments pour réussir à développer un système de paiement mobile.

Tout d'abord, la société peut se targuer de 575 millions de compte iTunes dont la majorité est reliée à une carte de paiement. Ensuite, l'arrivée du Touch ID permet de sécuriser encore un peu plus d'éventuelles transactions.

Évidemment, ceci pourrait faire assez mal à PayPal qui essaie donc de faire partie intégrante de ce nouveau projet. La société a ainsi rendu visite à Apple à Cupertino afin de lui proposer en marque blanche une partie de ses services de paiement, notamment sur le traitement des opérations ou de détection des fraudes.

Pour le moment, on se sait pas si Apple veut intervenir sur la totalité des achats de ses utilisateurs, que ce soit sur des sites web ou encore des biens ou services en magasins. En tout cas, le dirigeant d'Apple, Tim Cook, n'a pas hésité à déclarer que le paiement mobile fait partie des objectifs d'Apple pour l'avenir et que l'arrivée du Touch ID avait accéléré le mouvement.

Apple continue de se diversifier avec des projets très distincts et remplis de promesses pour les utilisateurs que nous sommes, que ce soit en termes de produits ou de services.


source


Vous aimez ? Partagez !