Free et Bouygues avaient lié leurs destins dans l’affaire du rachat de SFR. Comme nous l’évoquions à l’époque, Free avait décidé de racheter à Bouygues son réseau d’antennes et les fréquences qui vont avec.

Les deux opérateurs sortaient alors gagnants puisque Free se retrouvait propriétaire d’un vaste réseau d’antennes qui lui fait défaut et Bouygues se rabattait sur celui de SFR. Tout était parfait, mais c’était sans compter sur le choix de Vivendi qui a préféré se tourner vers Numéricable. Résultat, le beau projet des deux opérateurs tombe à l’eau.

Cette fois, il s’agit donc pour Free de s’offrir l’ensemble de la branche télécoms de Bouygues : le réseau, les fréquences, mais également les clients mobiles et internet. Même si Free dément être intéressé il se murmure que c’est une histoire de gros sous qui freine la fusion. Free offrirait 5 milliards quand Bouygues en voudrait 8.

Le Parisien affirme que Bouygues aurait aussi pris des contacts avec d’autres opérateurs européens pour faire monter les enchères. Affaire à suivre, mais il semble, une fois de plus, que le paysage des télécoms français n’ait pas terminé de bouger.

source


Vous aimez ? Partagez !