projet-unification-apps-ios-mac-apple-2018-1.jpgSelon Mark Gurman, journaliste de chez Bloomberg et spécialiste Apple, Tim Cook aurait actuellement en projet le développement d’une plateforme unifiée permettant aux utilisateurs de profiter des mêmes applications sur Mac et sur iOS. Les développeurs ne devraient ainsi ne développer plus qu’une seule app, qui se destinerait aussi bien à l’iPad, qu’à l’iPhone et aux ordinateurs de bureau à la pomme. La prochaine conférence de la WWDC de 2018 pourrait voir Apple dévoiler cette idée, pour une mise en place dès l’automne de l’année prochaine. Ainsi, d’ici quelques temps, on pourrait profiter d’une app sur l’iPad en tactile et utiliser exactement la même app sur son Mac avec clavier et souris :

Ce sera en tous cas aux développeurs de penser leur app à la fois pour des contrôles tactiles, mais aussi pour des contrôles classiques type souris et touches de claviers. Car dans le cadre de ce projet d’Apple, au nom de code "Marzipan", l’unification des plateformes est le maitre-mot. Plusieurs indices laissent d’ailleurs à penser que ce projet pourrait bel et bien voir le jour.

D’une part, d’autres géants de la tech ont déjà fait le pas d’une fusion du tactile et du bureautique, comme Microsoft, avec Windows et ses Surface, utilisables aussi bien au doigt qu’au clavier et à la souris, mais aussi Google, qui, avec Chrome OS permet d’utiliser des apps du Play Store au clavier et à la souris, sur Chromebook.

D’autre part, ce n’est peut-être pas un hasard si Apple a totalement revu l’App Store iOS cette année, tandis que parallèlement, le magasin d’apps macOS est laissé à l’abandon (aucun mise à jour depuis 2014), avec son système de recherche des plus rudimentaire. L’App Store macOS pourrait alors être voué à disparaitre à l’avenir pour ne laisser place qu’à un seul magasin calqué sur celui disponible sur iPhone et iPad actuellement.

En tous cas, les avantages d’une telle réunification sont nombreux, on pense notamment à la continuité de travail entre iPhone et Mac renforcée, tandis que les Mac pourraient profiter de la richesse et de la qualité des apps iOS, et inversement d’ailleurs.

Mark Gurman, soit la source qui diffuse cette information, est généralement plutôt bien informé et jugé fiable, de par ses révélations passées concernant différents produits Apple. Il affirme que la société californienne aurait prévu de présenter cette convergence des apps bureautiques et mobiles lors de la prochaine conférence pour développeurs de la WWDC ayant lieu généralement au printemps. Rendez-vous en juin 2018, donc.

Les premières apps universelles iOS et macOS seraient utilisables à la fin de l’année prochaine.

Attention, comme l’indique les informateurs de Gurman, ce projet n’est pas encore certain de voir le jour, il pourrait à un moment ou à un autre être abandonné ou reporté par Apple. Ces informations sont donc à prendre avec des pincettes.

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :