Actuellement, selon les chiffres de Katy Hyberty et sa société d’analyse Morgan Stanley, l’iPhone contribue à hauteur de 86 % des revenus d’Apple et la catégorie des services à hauteur de 23 %. D'ici 2022, les services attendraient 56 % précisément des revenus générés par Apple, quand l’iPhone tomberait à 22 %.

revenus-services-apple-bientot-50-pourcent-1.jpg

Les arguments qui poussent l'analyste à émettre une telle hypothèse sont notamment le fait qu’Apple Music a connu une importante progression du nombre d’utilisateurs en peu de temps et que la firme à la pomme poursuit ses investissements, notamment pour le développement de l'aspect "vidéo" du service. Autre argument, le fait qu’Apple Pay, bien que déployé à travers 50 pays dans le monde, ne soit encore que très peu utilisé.

Enfin, iCloud est également assez peu rémunérateur pour le moment, du fait de nombreux utilisateurs profitant encore de la formule gratuite. Mais le potentiel est là, et avec l’idée que les utilisateurs Apple sont d eplus en plus nombreux, qu'ils sont susceptibles de plus en plus de mettre la main au portefeuille pour ces différentes offres, musique en streaming, paiement et données dans le nuage, entre autres, les revenus générés pourraient bien du coup connaitre une belle progression.

Serait-ce là le "produit" qui remplacera l'iPhone archi dominant dans les comptes d'Apple ? Ce sera à suivre !

Source

Vous aimez ? Partagez !